Sélections
Que Faire à Paris quand on aime les chats?
"J’aime dans le chat cette indifférence avec laquelle il passe des salons à ses gouttières natales." Ces paroles de Chateaubriand semblent inspirées par le chat parisien, aussi à l'aise dans les appartements haussmanniens que sur leurs toits périlleux. Simple ami des félins ou fan compulsif de lolcats, cette sélection est pour vous.
Cannelle

Le chat parisien du mois

Rendez-vous incontournable, notre "chat parisien du mois", dont les candidats nous viennent du l'ouvrage "Chats Parisiens, à la rencontre des félins incontournables de la capitale", d'Olivia Snaije et Nadia Benchallal, publié aux éditions Flammarion.

Salis, du Musée de Montmartre

Salis, du Musée de Montmartre

Le chat du musée Montmartre doit son nom à Rodolphe Salis, figure du Paris de la Belle Époque, et fondateur du légendaire cabaret "Le Chat Noir". A en croire les observateurs autorisés, le félin passe l'essentiel de ses journées dans le jardin, et dort dans un panier en tissu posé non loin de l'entrée, nourri logé et blanchi (blague!) par le personnel. "Tout le monde est persuadé que nous avons fait exprès d'avoir un chat noir. C'est pourtant lui qui a choisi l'endroit. Il se comporte en star et les gens l'adorent" déclare Karelle Le Queré, directrice markéting. Et même si vous venez surtout pour admirer le beau Salis, sachez que, accessoirement bien sûr, le musée accueille en ce moment une magnifique expo, "Montmartre, décor de cinéma".

Chats des rues

M. Chat

Le dénommé Monsieur Chat a été créé en 1997 par l'artiste Thomas Vuille. C'est un chat jaune-orangé qui arbore un énorme sourire, et s'est vu pousser au fil des ans des ailes blanches sur le dos. Présent un peu partout en France (même sur l'Ile de Ré) et dans le monde, vous ne pouvez pas le rater à Paris, voisinant des toits inaccessibles, sur des rideaux de fer, ou même dans certains couloirs de métro.

M. Chat

Fresque "Le Chat"

C215 est un des acteurs les plus talentueux et productifs de la scène street art actuelle. Et en ce qui nous concerne, il dispose d'une qualité rare: il adore peindre des chats sur les murs, que ce soit ceux de Paris ou de Vitry-sur-Seine, sa ville d'origine. Vous pouvez admirer son œuvre féline majeure au 141 boulevard Auriol, une somptueuse fresque représentant un chat à l'expression fine et complexe, tourné vers un horizon incertain.

141 boulevard Auriol (13e)

Chanoir

Dessin minimaliste, trait épais, couleurs pimpantes façon cartoon... Le style de Chanoir, artiste franco-colombien qui pose ses "chas" depuis une dizaine d'année à Paris, est reconnaissable au premier coup d’œil. Vous pouvez notamment admirer sa "Scène" rue Bichat, près du Canal St-Martin.

Bars à chats

Bien sûr incontournables dans cette sélection. Ce concept japonais est désormais bien connu : dans un salon de thé/restaurant au décor cosy, des chats évoluent en liberté, au contact des clients ravis et apaisés par leur compagnie. Mais attention, les chats sont chez eux, on ne les dérange ni ne les nourrit, ce sont eux qui viennent à vous. La ronron thérapie pourra alors vous dispenser ses vertus bienfaisantes contre le stress, l'insomnie ou l'anxiété... Le précurseur : le Café des Chats, avec deux établissements à Paris. Un petit nouveau s'est récemment joint à la fête : Le Chatmallows, dans le 15e.

Bars à Chats

Chats porte-bonheur

Le Maneki Neko, c'est ce fameux chat qui lève la patte pour vous saluer quand vous poussez la porte de votre japonais préféré. Aussi appelé chat porte-bonheur, offrez-vous sa bonne fortune à domicile et choisissez le vôtre chez Miyakodori, petite boutique du Marais. Elle propose des félins en porcelaine et céramique de toutes tailles et pour toutes les bourses, dont la star des Maneki Neko, valant près de deux mille euros... Vous pourrez aussi trouver votre bonheur au Maneki Neko de Montmartre, qui satisfera les férus d'artisanat japonais en mal de cadeaux à (s')offrir.

Et n'hésitez pas à flâner dans le quartier chinois du 13è arrondissement, ou dans la rue Sainte-Anne (2e), où de sympathiques Maneki Neko vous accueilleront avec le sourire...

Maneki Neko

Chats en vacances

Vous partez en vacances dans deux jours, et votre voisin, qui avait promis de garder Cannelle en votre absence, se découvre une allergie aux chats soudaine et inexpliquée ? Pas de panique. Il existe de multiples solutions pour faire garder votre félin : des hôtels, des pensions, et même des maisons de retraite...

Hotel Aristide

Hôtel Aristide

L'établissement se présente comme un "hôtel pour félins urbains". Des félins urbains et... esthètes ! Ils évoluent en liberté dans un espace ouvert, lumineux et design, conçu par un architecte d'intérieur, avec jeux, tunnels, cabanes, et sont chouchoutés par des "catsitters"... Le soir, épuisés par tant d'activités, ils s'endorment dans des chambres confortables, seuls ou avec leur nouveaux amis...

La Chatterie

Une authentique pension pour chats aux portes de Paris, et qui peut également faire office de maison de retraite... Le plus de l'établissement, c'est la possibilité pour l'animal de gambader dans un jardin grillagé, et même de profiter d'une authentique terrasse ombragée...

cat gif

Chats cultivés

Illustration parano et effrayante de l'expression "j'habite chez mon chat" dans ce film de 1957, "l'homme qui rétrécit", où un homme réduit à l'état de lilliputien subit les assauts de son chat devenu un monstre démesuré... Impossible de passer à côté de "Chacun cherche son chat" (1996), où la quête d'un chat fugueur devient prétexte à explorer le 11è arrondissement, ses populations et ses mutations... Quête de l'animal aimé aussi au cœur de "Inside Llewyn Davis" (2013) des frères Coen, avec en vedette un chat roux diaboliquement attachant. Vous trouverez tous ces chef d’œuvres chez Videosphère, JM Vidéo, parmi les derniers vidéo-clubs parisiens authentiques.

Cannelle

Le chat a inspiré de nombreuses oeuvres musicales, héros d'opéras classiques comme de chansons ancrées dans la culture populaire. On retiendra par exemple "Berceuse" (1969), de Juliette Greco, où un petit chat noir et son maître se consolent mutuellement de leurs peines de cœur...

Dans un style relativement différent, jetez un oeil et une oreille à cette vidéo des brillants rappeurs de Run the Jewels, qui ont remixé leur dernier album entièrement à base de miaulements de chats. Le producteur El-P procède ici à l'audition de ses futurs choristes...

Meow The Jewels: El-P Auditions Cats

Et pour finir un authentique trésor pour les plus furieux amateurs de lolcats, qui auront remisé tout amour propre au placard : une version de "Magic Fly" des regrettés Space, revisitée par deux adorables chatons sur fond de nébuleuse intersidérale. Ne manquent que les lasers dans les yeux, et le combo aurait été parfait.

Space Cats — Magic Fly

Chats éternels

Le cimetière d'Asnière

Fondé en 1899, classé aux monuments historiques, le Cimetière d'Asnières est considéré comme le premier cimetière pour animaux au monde. Certes, les chats y sont moins nombreux que les chiens, mais on peut y voir nombre de sépultures insolites, parfois kitsch, toujours touchantes. On y croise surtout de nombreux félins en liberté, nourris et soignés par une association asniéroise.

Chats Eternels

Ricardo, au cimetière du Montparnasse

Charles Baudelaire, qui a consacré certains de ses plus beaux vers aux chats, est l'un des prestigieux résidents du cimetière Montparnasse. En flânant dans ses allées, vous pourrez aussi croiser une oeuvre étonnante, "Le Chat de Ricardo". Il s'agit d'une sculpture de Niki de Saint-Phalle réalisée en hommage à Ricardo Menon, son assistant et ami, décédé en 1989.

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !