Actualités
La Semaine de la Mode de 14-18 est à la bibliothèque Forney
Pendant la Fashion Week, la bibliothèque Forney rouvre ses portes avec une exposition qui raconte l'histoire de la mode et des femmes pendant la Grande Guerre.
Mode 14/18

Vous n'avez pas eu de place au premier rang des défilés pour les collections prêt-à-porter Automne/Hiver? Qu'à cela ne tienne, direction l'exposition "Mode et femme 14/18" pour découvrir la modernisation du vêtement féminin durant la 1ère Guerre Mondiale. 

Mode 14/18

Les vêtements s'adaptent à la guerre...

La guerre n'est pas seulement réservée aux hommes, elle mobilise aussi les femmes. Lorsque ces messieurs défendent la patrie sur les champs de bataille, les femmes se voient attribuer un tout autre rôle que celui d'attendre le retour des soldats victorieux. Les combats sont longs et meurtriers, le besoin de main d'oeuvre dans les usines se fait rapidement sentir. Les femmes sont alors mobilisées pour faire vivre le pays et ravitailler le front. Et la mode est obligée de s'adapter à ces nouvelles habitudes. Les femmes rejoignent les services publics, les ateliers ou encore les manufactures. Le vêtement devient un symbole de patriotisme. Il faut qu'il soit pratique, lavable, tout en restant élégant et tendance. Les crinolines sont remplacées par les poches, le jersey par la laine et les magazines de mode font leur apparition. 

Mode 14/18

C'est cette évolution que raconte l'exposition La Mode et les femmes 14-18. Au fil du parcours, l'exposition met en lumière l'engagement de la haute-couture à défendre le savoir-faire français. La mode utilise ainsi des couleurs patriotiques et des détails militaires sur les pièces portées par les femmes les plus aisées. Des pièces et documents inédits des collections de la Bibliothèque Forney permettent aussi de mieux comprendre le rôle de la mode dans la vie quotidienne des femmes à cette époque. Les Françaises se doivent ainsi d'être élégantes quel que soit le moment de leur vie. Et le deuil, courant durant ces quatre années de guerre, ne fait pas exception. La plupart des 600.000 veuves de guerre respectent la tradition et portent le deuil pendant deux ans, c'est-à-dire uniquement du noir ou du violet ainsi qu'un voile.

Bibliothèque Forney Mode 14/18

... mais la guerre a t-elle vraiment libéré les femmes?

Mode 14/18

Le vêtement laisse déjà transparaître le statut social avant la guerre. Cependant les uniformes et vêtements spécifiques selon l'activité exercée ouvrent des débats sur le mélange des genres et la masculinisation des femmes.

L'exposition se conclut sur la question de l'émancipation des femmes sur le plan vestimentaire mais surtout social: droit politique, droit du travail... La grève des Midinettes en mai 1917 en est un éléments phare. En mai 1917, les ouvrières de la couture parisienne manifestent pour demander une semaine de cinq jours et demi, qu'elles obtiendront à la suite de 14 jours de revendication. C'est le plus grand mouvement social féminin que la France ait connu. À la fin de la guerre pourtant, de nombreuses femmes rejoignent leurs foyers sans avoir acquis ni émancipation, ni égalité des sexes. 

Le soulagement et la joie d'après-guerre ouvrira la porte à la mode des trente Glorieuses. Plus audacieuse, plus osée, la fameuse tendance garçonne voit le jour, avec une nouvelle mode vestimentaire et capillaire qui libère le corps des femmes des carcans et corsets. Le tailleur devient alors pour des créatrice comme Chanel ou Lanvin une marque de modernité et de tolérance. 

Si vous voulez en savoir plus et découvrir cette très belle exposition, rendez-vous jusqu'au 17 juin à la Bibliothèque Forney. 

Mode et Femmes 14-18

Bibliothèque Forney
1 rue du Figuier, 75004 Paris

Du mardi 28 février 2017 au samedi 17 juin 2017

gratuit
évènement terminé

Et pour découvrir la bibliothèque de Forney sous un autre angle :

Actualité

Lucile Trunel, un nouveau regard sur la bibliothèque Forney

Publié le vendredi 3 mars 2017


Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !