Actualités
Lucile Trunel, un nouveau regard sur la bibliothèque Forney
Lucile Trunel exerce le très sérieux métier de conservateur en chef. Depuis 2 ans, elle est affectée à la Bibliothèque Forney qui vient de ré-ouvrir après 2 ans de travaux. Nous avons choisi cette occasion pour rencontrer Lucile et re-découvrir ce lieu à travers ses yeux.
Lucile Trunel

C’est dans son bureau, au deuxième étage, que Lucile nous reçoit. Nous sommes soufflés par la hauteur sous plafond de cet endroit. Naturellement, de nombreux livres recouvrent les murs. Nous prenons place sur les chaises Peretti de 1965, fraîchement rénovées. "Je me sens bien dans ce bureau, il est complètement dans l’esprit Forney, une sorte de revival médiéval, vintage et sixties".

Un rêve d'enfant

Lucile a 9 ans lorsque sa famille s’installe en région parisienne. Elle découvre alors Paris avec émerveillement. "Le dimanche, mes parents nous emmenaient voir les monuments parisiens". Tous deux instituteurs, ils lui transmettent leur passion pour l’histoire de ses bâtiments somptueux. Parmi eux, l’Hôtel de Sens, un des rares vestiges de l’époque médiévale. Ils en observent l’entrée par la rue du Figuier entourée de ses pignons, ses tourelles à encorbellement et ses grandes lucarnes. Derrière la grille, on peut voir la cour intérieure. On raconte que c’est ici que la Reine Margot a fait pendre un de ses jeunes amants car il avait battu en duel son favori. À cette époque, Lucile et sa famille n’osent pas pénétrer dans le bâtiment. Comme beaucoup de gens, ils ne savent pas que cet endroit est public et ignorent la présence d’une bibliothèque à l’intérieur.

L'Hôtel de Sens 

En grandissant, Lucile attrape rapidement le virus des livres. Avec sa petite sœur, elles jouent tantôt à la maîtresse, tantôt à la bibliothécaire. "J’installais mes collections des Contes et Légendes, de la bibliothèque verte et lui prêtais ceux de son choix en prenant bien soin de remplir des petites fiches, je savais déjà que je travaillerais dans le livre". Plus tard, elle choisit de faire des études d’histoire. Après une thèse sur l’histoire des éditions françaises de Jane Austen, elle s’oriente naturellement vers les métiers du livre et sort quelques années plus tard diplômée de l’École Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques. "Ma rébellion à moi c’est d’avoir choisi la bibliothèque à l’enseignement", sourit-elle.

Un coup de cœur pour Forney

C’est alors le début d'une longue carrière à la Bibliothèque Nationale de France. Quand elle est amenée à y diriger un secteur Art, elle découvre le réseau des Bibliothèques d’Art d’Île-de-France et notamment la Bibliothèque Forney. "Je ne suis pas une artiste" précise-t-elle presque en s’excusant. "Je suis, comme beaucoup de conservateurs, une historienne du livre, mais pour moi Forney, c’est encore mieux parce que non seulement c’est une bibliothèque d’art mais c’est une bibliothèque d’Arts graphiques, c’est les Métiers d’Art, les Arts Appliqués et les Arts décoratifs et les Arts graphiques, c’est l’imprimerie, l’histoire du livre, celle de l’édition donc toutes mes amours sont réunies ici !".

Les pépites de la Bibliothèque Forney

Des Travaux titanesques

Il y a un peu plus de 2 ans, quand elle apprend que le directeur de Forney s’en va, elle n’hésite pas à postuler. "Je me suis dit, c’est l’opportunité de ma vie". Pourtant, elle sait que de nombreux travaux vont commencer. "On ne pouvait pas fermer plusieurs mois sans proposer quelque chose de vraiment nouveau pour le public ensuite". C’est sur cette ambition culturelle que Lucile est choisie pour diriger la bibliothèque Forney. Commence alors un travail de longue haleine.

C’était monstrueux, du sous-sol au dernier étage, toute la bibliothèque était en chantier !

Lucile Trunel

"Avec l’équipe on a réfléchi et on a décidé de réorganiser l’espace pour le rendre plus lisible, nous avons décidé de réserver l’intégralité du rez-de-chaussée à la médiation culturelle (expositions, conférences, des ateliers, des rencontres, etc.) et le premier étage à la bibliothèque, avec les ouvrages et les salles de lecture". Pendant deux ans, toute l’équipe est sur le pont pour trier, stocker, restaurer les collections. 

De cette période de transition, Lucile retient avant tout l’engagement de son équipe. "C’était très fatigant mais ils ont très bien réagi, ils étaient contents qu’on s’occupe enfin de Forney". Il faut dire que certains sont là depuis 30 ans, "pendant ce temps, ils ont élevé leurs enfants... toute une partie de leur vie est ici, les collections sont un peu les leurs tant ils sont passionnés".

Un espace tout neuf

Une nouvelle vie

Cette semaine la bibliothèque Forney a rouvert ses portes au public. Les artistes, les designers, les documentalistes et tous ceux qui pratiquent l’artisanat d’Art vont pouvoir revenir ce documenter. L’équipe va continuer sa mission de conservation, de prêt mais aussi de numérisation des collections. Les parisiens vont à nouveau découvrir les expositions à succès de Forney et quand on demande à Lucile ce que l’on peut lui souhaiter, elle répond dans un soupir "Il faut me souhaiter bon courage, parce qu’il y a encore beaucoup à faire pour valoriser la bibliothèque, l’Hôtel de Sens est superbe et il nous vole un peu la vedette !".

A ne pas manquer

L'exposition d'ouverture de la Bibliothèque Forney...

Mode et Femmes 14-18

Bibliothèque Forney
1 rue du Figuier, 75004 Paris

Du mardi 28 février 2017 au samedi 17 juin 2017

gratuit
évènement terminé
Bibliothèque Forney
1 rue du Figuier 75004 Paris
Pont Marie, ligne 7
Voir le lieu


Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !