Le Paris des Parisiens
Jo Di Bona, un street artist à Paris
Ne vous fiez pas à la photo, l'artiste urbain Jo Di Bona est un gentil. Il fait partie de ces gens qu'on a envie de tutoyer autour d'un café en refaisant le monde. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait!
Jo Di Bona

Montmartre jeudi 11 mai, il est 17h. Jo est attablé dans une brasserie avec Amélie, sa muse et plus encore. Ils viennent de déjeuner, tout à l'heure ils descendront rue Veron pour le vernissage de l'expo Urban Artwood 2017. Les galeries Joël Knafo Art ont réuni 12 artistes contemporains urbains avec des œuvres dont le médium est le bois, parmi elles, quelques unes de Jo .  

Urban Artwood 2017

JOËL KNAFO ART
21 et 24 rue Véron, 75018 Paris

Du jeudi 11 mai 2017 au samedi 3 juin 2017

gratuit
évènement terminé

Sa prochaine expo

Exposition JO DI BONA "Like A Woman"

Aiguillage Galerie / Les Frigos
19 rue des frigos, 75013 Paris

Du vendredi 2 juin 2017 au jeudi 15 juin 2017

gratuit
évènement terminé

3 cafés s'il vous plait !

L'ambiance est tout de suite sympathique, l'artiste se livre facilement et avec humour mais quand il doute, c'est vers Amélie qu'il se tourne. C'est normal, s'il en est là aujourd'hui c'est grâce à elle.
"J'ai commencé le graffiti par le tag de façon tout à fait illégale, j'avais 13 ou 14 ans. L'idée à cette époque était de poser son blase partout, moi c'était Anoze." Jusqu'en 2000, il vit cette vie de graffeur avec Lek et Nestor. Leur crew (équipe) s'appelle VF.

J'aime quand la photo est un vecteur d'émotion.

Jo Di Bona

Les années qui suivent sont consacrées à la musique, l'autre passion de Jo. "J'étais auteur-compositeur-interprète du groupe Hôtel, pendant 12 ans." Entre les albums, les tournées, le graff est mis de côté jusqu'au jour où il rencontre Amélie. "Pour notre premier Noël ensemble, je lui ai offert une de mes toiles, elle l'a adorée et m'a proposé de m'aider à démarcher les galeries. Amélie sourit. "Son travail de l'époque n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui, mais j'ai tout de suite vu qu'il y avait quelque chose". A cette époque Jo n'est plus du tout dans le circuit de l'art urbain, il ne sait même pas que des galeries spécialisées existent et ne connait pas les artistes en vogue. Mais comme son groupe se casse la figure et que son nouvel amour croit en lui, il se lance et ça marche.

De festivals en galeries, de murs en murs, Jo affine sa technique et impose son style. "D'abord je fais un graffiti à l’aérosol, j'y intègre du tag, du lettrage et des codes pop-art, ensuite je colle une photo par-dessus et puis je viens lacérer le collage pour laisser apparaître le graffiti en dessous. Il y a un grand travail dans le choix des photos que je sample. J'aime quand la photo est un vecteur d'émotion, j'aime les regards et l'histoire des personnages que je colle." Parmi ces visages...

La vie de Jo à Paris

Aujourd'hui, plus le temps de faire de la musique, c'est l'art urbain qui a pris toute la place dans la vie de Jo "J'y reviendrai peut-être. J'ai envie de faire du rock avec des sons électroniques, j'aime beaucoup Radiohead." Mais pour l'instant le planning est serré. On le retrouve, le 20 mai prochain pour la nuit des Musées à la Villa Médicis, le 21 mai pour Festiwall, le 27 mai pour la customisation d'un piano, le 2 juin pour le vernissage à la Galerie L'aiguillage aux Frigos, et puis Rehab 2 à la Fac Arts et Métiers. 

FestiWALL - Festival Parisien des cultures urbaines

Place de la Bataille de Stalingrad, 75019 PARIS

Du samedi 20 mai 2017 au dimanche 21 mai 2017

gratuit
évènement terminé

Rehab 2

Cité internationale universitaire de Paris
17 Boulevard Jourdan, 75014 PARIS

Du vendredi 16 juin 2017 au dimanche 16 juillet 2017

gratuit
évènement terminé

Amélie est ostéopathe, mais on devine qu'elle suit aussi beaucoup Jo dans son agenda survolté. "En tout cas, le 25 juin est réservé, c'est notre jour pour profiter de la vie." sourit-elle.

Justement, quand Jo et Amélie ne travaillent pas, ils aiment flâner dans le 13e vers la BNF. "On habite le 77. Quand on vient à Paris, on est un peu des touristes, c'est très agréable."

Notre spot c'est le 13e

1
Notre QG
Le 13e, c'est vraiment l'arrondissement du Street Art. Et les Frigos, notre point de ralliement, on s'y retrouve et on rayonne autour.
Les Frigos
19 rue des Frigos
Paris 13E
2
Dîner et concert
Il ne faut pas avoir le mal de Seine, mais la programmation musicale est très sympa et on y mange bien.
La Dame de Canton
11 quai François Mauriac
Paris 13E
3
Transats
L'été, il y a des paillotes, on peut se poser sur un transat en bord de Seine, c'est les vacances quoi!

3 Musées à Paris

"Je risque de ne pas être original, mais cette sélection est sincère!", Jo se nourrit de ses visites dans les Musées parisiens. Voici ses coups de coeur:

1
Picasso
Je suis fan depuis gamin du Musée Picasso. Il a été refait, je préférais avant mais quand même !
Musée Picasso
5 rue de Thorigny
Paris 3E
2
Orsay
Pour moi c'est un musée culte, un endroit fabuleux et voir les Van Gogh en vrai, c'est de la nourriture qu'on soit artiste ou pas.
Musée d'Orsay
62 rue de Lille
Paris 7E
    3
    Pompidou
    Je suis allé au MOMA de New York, et bah j'ai trouvé ça moins bien! C'est un musée exceptionnel que nous avons.

    Street art

    "Entre le Héron de Stew, les façades de Shepard Fairey et Inty Castro, les incroyables œuvres de Vhils, c'est dans 13e qu'on peut faire les meilleures balade street art. Il faut dire que le Maire du 13e est particulièrement bienveillant!" L'artiste a également sélectionné deux galeries à suivre quand on aime l'Art Urbain:

    1
    Expos débordantes
    Joël est un galeriste spécialiste de l'art urbain. Il est un peu fou, quand il fait un vernissage ça déborde jusque dans la rue!
    2
    Galerie dynamique
    J'aime cette galerie jeune et dynamique. Ils sont vraiment dans le partage avant d'être dans le business et n'hésitent pas à exposer des débutants.
    Loft du 34
    34 Rue du Dragon
    Paris 6E

    "Quand je peins, j'aime qu'il y ait un échange, j'aime recevoir la réaction en live des gens." Ça tombe bien, Jo Di Bona sera au Jardin d'Acclimatation le 27 mai pour customiser un piano qui sera ensuite installé dans la rue, n'hésitez pas à aller à sa rencontre!

    Live Painting 100% Street Art

    Jardin d'acclimatation
    45 avenue du Mahatma Gandhi, 75016 PARIS

    Du samedi 20 mai 2017 au dimanche 28 mai 2017

    payant
    évènement terminé

    Bonus Playlist

    Jo Di Bona est un grand fan d'André Manoukian, dont il a lu l'interview sur notre site. Lui aussi est passionné de musique, il a donc souhaité nous offrir sa playlist parisienne !

    Suivez Jo Di Bona

    Sa vie, son œuvre sont sur son site officiel.

    Ne loupez pas son actu sur Facebook, suivez le sur Twitter, sans oublier Instagram !

    Newsletter
    Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !