Événements / Festival / Cycle / Art / Culture

Partager cet article : Imprimer
Elina Duni (Blerta Kambo).

Week-end DÉCOUVERTES : les artistes présents tout au long de ce deuxième week-end apportent la preuve que le jazz est plus vivant et vibrant que jamais.

Samedi 15 juin – TALENTS JAZZ ADAMI (Société civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes)

15H30 - Grande scène : GUILLAUME PERRET & THE ELECTRIC EPIC   

Guillaume PERRET saxophones, effets / Jim GRANDCAMP guitare, effets / Phil BUSSONNET basse, effets / Yoann SERRA batterie, sampler

En osmose avec son saxophone, Perret apporte une bouffée d’air à la scène des musiques actuelles européennes. À la tête de ce groupe électrisant, ce maître de l’improvisation fait tanguer l’univers jazz avec ses compositions psychédéliques et une esthétique entre rock et funk. Il renouvelle le genre avec une inventivité débridée qui n’est pas sans évoquer celle d’un Basquiat ou d’un Tim Burton. Il faut remonter à l’époque des débuts de la fusion pour trouver autant de liberté et d’excentricité dans la formulation du jazz.

17H30 - Grande scène : CÉLINE BONACINA – “Réunion” 

Céline BONACINA saxophones / Leïla MARTIAL voix / Illya AMAR vibraphone / Romain LABAYE basse / Hary RATSIMBAZAFY batterie / Nicolas LEROY percussions

Après sept années consacrées à l’exploration des sonorités de l’île de la Réunion, cette adepte du saxophone baryton nous revient avec un nouvel album et un projet scénique inédit. Les compositions lyriques et le groove communicatif de Céline, sublimés par les vocalises acrobatiques de Leïla Martial, témoignent de sa générosité créative.

Céline Bonacina / Tôty Come Bach from Criss Cross Jazz on Vimeo.


Dimanche 16 juin

13H30 - Barge à Jazz : MARCEL & SOLANGE 

Gabriel LEMAIRE saxophone, clarinette / Valentin CECCALDI violoncelle, horizoncelle / Florian SATCHE batterie

Ne vous attendez pas à découvrir un duo homme/femme sur la Barge à Jazz ce dimanche. Cette appellation trompeuse est l’une des manifestations de l’esprit de mystification qui anime ce trio orléanais. Entre grammaire jazz et musique de chambre, M&S raconte des histoires musicales à la fois ardente et douce, rassurante et tourmentée, simple et complexe, poétique et drôle, dans le but avoué de célébrer la liberté musicale. « Ce concert est proposé dans le cadre du programme « Jazz Migration 2013 ».

15H30 - Grande scène : Elina DUNI QUARTET – « Matanë Malit »

Elina DUNI voix / Colin VALLON piano / Patrice MORET contrebasse / Norbert PFAMMATTER batterie

Le nom d’Elina Duni a récemment surgi dans l’actualité suite à de la publication d’un album ECM encensé par le public et la critique. Le dialogue subtil qui s’installe entre la voix chaude de la chanteuse albanaise et le piano de Colin Vallon dans un mélange inédit de jazz et de chants traditionnels des Balkans, enrichi par l’interaction entre la contrebasse imaginative de Moret et les rythmes souples de Pfammatter, donne naissance à une conversation musicale raffinée. « Je ne suis pas une chanteuse accompagnée par un trio, explique Duni. Nous travaillons avec toute la force d’un quartet, en nous concentrant sur l’intensité du message poétique des chansons. Toutes les musiques improvisées relèvent de l’esprit du jazz. Nous renouvelons constamment notre langage, au point de ne jamais interpréter une chanson deux fois de la même façon. »


Esplanade Saint Louis
94300 Vincennes

C'est terminé!

Du samedi 15 au dimanche 16 juin 2013

Adapté aux malvoyants Accessible PMR
    •  

    • BUS :

      LIGNE 112

  •  

Payant

ENTRÉE AU PARC : 5,5 euros / 2,75 euros (7 - 25 ans)

PASS ÉVÉNEMENT : 20 euros


Signaler un abus

Voir aussi pour 'Événements' / 'Festival / Cycle' / 'Art / Culture'