Musée d'Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Expositions
Geneviève, sainte patronne de Paris et des Parisiens
Façades du 4 rue de Lobau
À l’occasion de la célébration en 2020 des 1 600 ans de sainte Geneviève, née à Nanterre vers 420, la Ville de Paris et son Comité d’histoire ont souhaité retracer l’histoire de Geneviève au Ve siècle, étudier la manière dont elle a été invoquée et célébrée depuis le Moyen Age mais aussi recenser les lieux parisiens marqués par cette histoire.

La Ville de Paris a souhaité contribuer à la célébration en 2020 des 1 600 ans de sainte Geneviève, née à Nanterre vers 420, qui a toujours occupé une place majeure dans la mémoire et la vénération des Parisiens.
Non-croyants ou croyants, tous connaissent aujourd’hui la montagne Sainte-Geneviève, la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève qui est une des plus anciennes voies de Paris et, pour les étudiants, la Bibliothèque Sainte-Geneviève.
Son tombeau est conservé dans l’église Saint-Étienne-du-Mont, et le Panthéon, construit comme nouvelle église Sainte-Geneviève à partir de 1764, fut décoré, à la fin du siècle suivant, de fresques célèbres qui illustrent sa vie. Dans de très nombreuses églises de Paris, des plus anciennes aux plus récentes, sans oublier nos musées et la cathédrale de Nanterre, on peut voir des représentations de Geneviève, des actions de cette femme d’exception au service des Parisiens et des dévotions qui l’ont entourée, du VIe siècle jusqu’à nos jours.
Geneviève est réputée en particulier pour avoir détourné de Paris les Huns conduits par le terrible Attila qui menacaient la ville de Paris, galvanisant le courage des femmes contre le défaitisme des hommes. Pendant le siège de Paris par les Francs, elle nourrit la population affamée en organisant le ravitaillement de la cité par bateau.
Elle apaisa les dérèglements climatiques et les crues de la Seine pour favoriser les récoltes et leur acheminement. Elle guérit enfin les malades, lutta contre les épidémies et soigna les pauvres.
C’est cette dimension civique de Geneviève, à travers notre riche patrimoine artistique et documentaire, que cette exposition réalisée à la demande de Madame la Maire de Paris par le Comité d’histoire de la Ville entend présenter.

Un cycle de conférences

Le Comité d’histoire de la Ville de Paris propose un cycle de 4 conférences à l’auditorium du Petit Palais
Vendredi 7 février, à 12h30
Marie-Céline Isaïa (Université Lyon III Jean Moulin)
« Connaître sainte Geneviève : histoire et hagiographie au VIe siècle »

Vendredi 14 février, à 12h30
Bruno Dumézil (Sorbonne Université) :
« D’Attila à Clovis : Paris et les Gaules au temps de sainte Geneviève »

Mercredi 4 mars, à 12h30
Laurence Croq (Université Paris Nanterre) :
« Les Parisiens et le culte de sainte Geneviève aux XVIIe et XVIIIe siècles »

Vendredi 20 mars, à 12h30
François de Vergnette (Université Lyon III Jean Moulin)
« Sainte Geneviève dans l’art du XIXe siècle »

Informations : dac.histoire@paris.fr


Informations
pratiques

Façades du 4 rue de Lobau
4 rue de Lobau
75004 Paris

Dates

Du 29 janvier au 30 mars 2020 :
lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 0h à 23h59

Prix

0 €

S'y rendre

  • 1, 11 : Hôtel de Ville (129m) 7 : Pont Marie (421m)

Par ici la compagnie !