©Agam/DR
Expositions
Images vivantes par YAACOV AGAM
Centre national d'art et de culture Georges Pompidou
Découvrez Images Vivantes, une exposition-atelier de l'artiste Yaacov Agam accessible dès 3 ans.

L’artiste invite les enfants dans son célèbre Salon Agam. Cette installation d’art cinétique, implantée dans les collections du Musée national d’art moderne, est le point de départ de l’exposition-atelier spécialement conçue pour la Galerie des enfants. Les enfants sont immergés dans un espace en quatre dimensions, pour expérimenter par leurs déplacements et par leurs manipulations, la création de formes et de couleurs.

Créée à la suite d’une commande du président de la République Georges Pompidou à l’artiste pour l’un des salons du palais de l’Élysée, cette œuvre audacieuse est aujourd’hui installée au cœur du Musée national d’art moderne. Le Salon Agam constitue le point de départ de l’installation géante qui se déploie sur les quelque 250 m2 de la Galerie des enfants.

Les enfants y découvrent un bien curieux univers : à chacun de leurs pas, des images se mettent à bouger et aucun d’entre eux ne voit la même chose au même moment. Des lignes deviennent des triangles, un panneau noir devient coloré…Manipuler, bouger, essayer de comprendre les effets d’optique ou simplement se laisser porter par la magie des transformations sont les fils conducteurs de cette installation interactive.

Plusieurs dispositifs amènent l’enfant à enrichir chaque information, de la plus simple à la plus complexe, afin de développer les fondements de sa sensibilité visuelle. Les noms poétiques de ces espaces évoquent le lien de l’artiste avec les surréalistes.

Dans « Assemblage mouvant », l’un des dispositifs, le jeune visiteur explore à l’infini des compositions de lignes. Dans « Agamographie », il fait surgir des paysages simultanés. Dans « Cœur battant », il joue avec le mouvement. Dans « Infinie transparence », il comprend la dynamique des couleurs. Dans « Dialogue », il peint avec les touches aimantées d’une palette géante et enfin, dans « Que la lumière soit », il éclaire l’espace de sa voix.

Une place importante est réservée à la récente passion de l’artiste pour les œuvres numériques : sur des écrans surgissent des compositions en mouvement, renouvelées sous l’interaction du public.

Tout au long du parcours, les enfants retrouvent Agam : à l’entrée de l’exposition, dans un film, où l’artiste installé dans le Salon les y accueille et révèle quelques-uns de ses secrets. Sa silhouette, que les visiteurs découvrent à plusieurs reprises, leur sert également de guide.

Agam, l’un des précurseurs de l’art cinétique, plonge avec ravissement son jeune public dans la quatrième dimension, celle du mouvement et de la transformation. L’artiste offre ainsi la possibilité d’expérimenter, par le corps, la voix et le regard, les richesses de la créativité qui ont fait sa renommée.

Informations
pratiques

Centre national d'art et de culture Georges Pompidou
3 rue Beaubourg
75004 Paris

Dates

Du 4 avril au 31 août 2020 :
lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 11h à 19h

Prix

Payant

S'y rendre

  • 11 : Rambuteau (55m) 1, 11 : Hôtel de Ville (398m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !