DR
Spectacles
D'Ivoire et Chair - Les statues souffrent aussi
Nouveau théâtre de Montreuil
L’électrique Marlene Monteiro Freitas revient à Montreuil après avoir brûlé les planches il y a trois ans avec Bacchantes–prélude pour une purge. Cette fois, elle nous convie à un étrange bal de statues, proche de la transe…

Sur les scènes où elle se produit déferle un ouragan d’énergie, entraînant avec lui le surnaturel mythologique et la frénésie grotesque du carnaval. Chez Marlene Monteiro Freitas, le corps grimace, se distord, se métamorphose. Il devient marionnette, animal, figure monstrueuse. Cette créatrice singulière reprend la pièce fracassante qui a affirmé sa place dans le paysage européen de la danse. Au son d’une musique électro-tribale jouée en live et au rythme entêtant des cymbales, quatre danseurs et danseuses interprètent des êtres pétrifiés tiraillés entre bouillonnement et inertie. La chorégraphe portugaise a imaginé ce rituel d’automates en pensant au mythe de Pygmalion, sculpteur qui vit s’animer son œuvre, et aux effigies africaines du film Les Statues meurent aussi d’Alain Resnais et Chris Marker. Dans cet opéra charnel, les impulsions contradictoires s’entrechoquent pour laisser le corps manifester sa vitalité furieuse, irréductible. 

Informations
pratiques

Nouveau théâtre de Montreuil
10 place Jean-Jaurès
93100 Montreuil

Dates

Du 4 au 6 décembre 2020 :
vendredi de 21h à 22h35
et dimanche de 17h à 18h35
et samedi de 20h à 21h35

Prix

Payant - A partir de 8€

S'y rendre

  • 9 : Croix de Chavaux (786m) 9 : Robespierre (1597m)

Par ici la compagnie !