Actualités
Culture et sensations : l'ascension de la tour Saint-Jacques
La majestueuse tour Saint-Jacques se laisse visiter à nouveau à partir du 4 juin. Avis aux amateur·trice·s de patrimoine, à celles et ceux qui aiment se faire peur, ainsi qu'aux sportifs et aux sportives : l'ascension est ouverte !
Depuis le Campanile de l'Hôtel de ville

Dressée à quelques dizaines de mètres des berges de Seine, et ancrée au cœur de son square personnel, la tour Saint-Jacques domine la capitale du haut de ses 62 mètres et offre une vue panoramique exceptionnelle. Cette autre grande dame parisienne reste pourtant méconnue des Parisien·ne·s, le genre de monument qu'on connaît par cœur, sans savoir grand chose sur lui.

Érigée entre 1509 et 1523, la tour constitue le seul vestige de l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, construite au XVIe siècle et détruite en 1797, sanctuaire qui était le point de rassemblement et de départ pour le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Si l'architecture générale de l'édifice reste fidèle au style gothique flamboyant du XVe siècle, elle reprend aussi certaines nouveautés induites par le nouveau style Louis XII qui triomphe alors, en marquant une transition entre l'art gothique et la Première Renaissance. 

La statue de Blaise Pascal, installée à la base de la tour, rappelle qu'il renouvela ici ses expériences barométriques du Puy-de-Dôme. Une statue de Saint-Jacques le Majeur surmonte, à l'angle nord-ouest, la plate-forme sur laquelle est installée une petite station météorologique depuis 1891. 

Les symboles sculptés des quatre évangélistes (le lion, le taureau, l'aigle et l'homme), apparaissent dans les angles. Ces statues ont été restaurées au siècle dernier, à l'instar des gargouilles et des dix-huit statues de saints qui décorent les parois de la tour. Une réhabilitation d'envergure a par ailleurs été réalisée entre 2006 et 2009: cette campagne de travaux avait pour objectif de remplacer les pierres posées au XIXe siècle, de nettoyer les sculptures existantes encore en bon état et de sculpter ou restituer les sculptures endommagées ou disparues. La tour telle que vous la visiterez est donc à l'état quasi neuf ("neuve reconditionnée" comme on dirait dans l'électroménager).

Evidemment classée au titre des monuments historiques, la tour ne se visite pas en toute liberté, et ne s'offre d'ailleurs qu'aux plus motivé·e·s. Vous ne pourrez entreprendre l'ascension de ses 300 marches que du vendredi au dimanche, de 10h à 18h, au cours de passionnantes visites organisées par l'association "Des Mots et des Arts". 

On insiste bien sur la difficulté de l'ascension à travers un long escalier à vis étroit, d'ailleurs strictement interdite aux enfants de moins de 10 ans. Mieux vaut donc être en (très) bonne condition physique, et ne pas être sujet·te aux vertiges ou à la claustrophobie. Des mises en garde qui devraient d'ailleurs motiver celles et ceux qui sont en quête de sensations fortes... La tour Saint-Jacques ne se visite que durant l’été, alors profitez-en, et réservez dès maintenant vos places!

Ascension de la Tour Saint-Jacques : la plus belle vue de Paris

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

accepter

Timelapse, vue du haut de la Tour Saint-Jacques

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

accepter

A NOTER

Compte tenu du contexte sanitaire, les visites de la Tour se feront dans le respect des conditions suivantes:

- Effectifs limités

- Port du masque obligatoire

- Respect des distances de sécurité

- Gel hydro-alcoolique avant et après la visite