© Josef Koudelka /Magnum Photos
Expositions
Josef Koudelka. Ruines
Bnf - Bibliothèque Nationale de France - François Mitterrand
Pendant plus de 30 ans, Josef Koudelka a sillonné 200 sites archéologiques du pourtour méditerranéen, dont il a tiré des centaines de panoramiques en noir et blanc. La BnF expose un ensemble inédit de 110 tirages exceptionnels intitulé « Ruines », révélant toute la force et la beauté du lexique visuel d’un des derniers grands maîtres de la photo moderne.

Projet sans équivalent dans l’histoire de la photographie, la série Ruines est le résultat d’un travail personnel au cours duquel Josef Koudelka a parcouru dix-neuf pays pour photographier les hauts lieux de la culture grecque et latine, berceaux de notre civilisation. De la France à la Syrie, en passant par le Maroc, la Sicile, la Grèce ou la Turquie, ce sont 110 immenses photographies panoramiques en noir et blanc, jamais montrées jusqu’ici, qui livrent le regard de Koudelka sur la beauté chaotique des ruines, vestiges de monuments transformés par le temps, la nature, la main de l’homme et les désastres de l’Histoire.

Le panorama est devenu au fil du temps la signature des paysages de Josef Koudelka. Celui-ci en fait un usage singulier à même de restituer l’image ambivalente de la ruine. Ces images fragmentaires et bouleversées, en plongée ou en contreplongée, alternant des vues lointaines, des gros plans et des jeux d’ombre, guident le spectateur sur des sites maintes fois reproduits et réfutent l’impression de déjà vu par le regard inédit du photographe.

Koudelka ne souhaite pas immortaliser les ruines antiques, les figer dans une vision romantique, mais au contraire revenir encore et toujours sur les mêmes lieux pour en enregistrer les évolutions liées au passage destructeur du temps et des hommes, de la nature qui reprend ses droits. Ces paysages sont une ode aux ruines de la Mare Nostrum et nous interpellent sur la nécessité de sauvegarder l’héritage de cette civilisation – dont certaines des traces photographiées par Koudelka ont aujourd’hui disparu, comme à Palmyre. Ce qui l’anime, c’est la recherche de la beauté, une beauté qui à l’instar de celle des ruines antiques, résiste.

Cette exposition est accompagnée d’un don exceptionnel consenti par le photographe au département des Estampes et de la photographie de la BnF de près de 170 tirages issus de cette même série.

Informations
pratiques

Bnf - Bibliothèque Nationale de France - François Mitterrand
quai Francois Mauriac
75013 PARIS

Dates

Du 15 septembre au 16 décembre 2020 :
mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 10h à 19h
et dimanche de 13h à 19h

Prix

Payant - 7 - 9 €

S'y rendre

  • 6 : Quai de la Gare (467m) 14 : Bibliothèque François Mitterrand (497m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !