Cet évènement fait partie des programmes Off / On Paris, Un Été particulier – Arts & Culture

David Desreumaux
Spectacles
Mélodies Chroniques
Cour de Paris Habitat
Mélodies Chroniques est un spectacle de chansons, en piano-voix, qui reprend des mélodies célèbres du répertoire dont les paroles ont été réécrites pour aborder des sujets d’actualité et des thèmes de société.

De et avec Patrice Mercier

Piano : Missonne

Mise en scène : Xavier Lacouture

“Et que l’ouvrier s’instruise aux refrains du cabaret...”

Cette phrase est de Charles Gille, fondateur de la Goguette des animaux qu’il préside au milieu du 19ème siècle, un rendez-vous parmi des centaines d’autres à Paris, où l’on vient aborder, sur des airs connus, des sujets d’actualité de l’époque.

Nous partageons, en ce qui concerne le développement de notre projet, la vision utilitaire de la chanson de Charles Gille, sa dimension citoyenne, mais nous la dépouillons des aspects moralisateurs, péremptoires, qu’elle a pu revêtir.

Les Mélodies Chroniques ont essentiellement pour objet - sur des airs connus donc - d’aborder des thèmes de société, parfois délicats, d’un point de vue personnel et assumé, mais dans le respect d’avis possiblement divergents dans la salle. Cela ne veut pas dire être dans le consensus.

C’est un point important, ce voyage d’une heure doit nous permettre d’échanger en bonne intelligence avec le public. De nous rencontrer.

Pourquoi chanter sur des airs connus ?

C’est notre premier terrain d’entente : un patrimoine culturel commun, sans qu’importe sa valeur artistique, les goûts des uns et des autres. L’auditeur est en terrain connu, et jubile en reconnaissant l’introduction de “Ne me quitte pas”, ou “La bicyclette”...à charge pour nous de les lui faire oublier dès les premières paroles...

C’est le choix d’une prise de parole efficace et souriante.

Sur le choix des sujets, nous avons sciemment voulu nous éloigner des chansonniers traditionnels, brocardant surtout les politiques, la plupart du temps nommément.

L’exercice est noble, mais relève souvent du commentaire.

Ce sont donc et surtout des questions de société, souvent traitées avec du recul sur l’actualité, qui font l’objet de notre attention (le véganisme, le dopage, l’euthanasie, la pollution des mers...), mais qui sont, pour certaines, éminemment politiques.

Bien sûr, et parce que c’est le propre d’un journal, des espaces sont laissés aux nouvelles les plus récentes...

Nous souhaitons faire prédominer l’humour, l’angle humoristique, dont on connaît la puissance comme vecteur d’idées, et d’humanisme.

Et simplement aussi, parce que cela va de pair avec l’envie de faire passer au public un bon moment.

Toutefois, nous sommes attentifs à ne pas nous enfermer dans un registre exclusif, à la fois par liberté artistique, mais aussi pour le plaisir de surprendre les spectateurs, donner du relief au spectacle.


Informations
pratiques

Cour de Paris Habitat
7 rue Jean Formigé
75015 Paris

Dates

Du 26 au 30 août 2020 :
mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 17h30 à 18h45

Prix

0 €

S'y rendre

  • 12 : Vaugirard (335m) 8 : Félix Faure (436m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !