CIPH
Animations
CIPH : Traduction et violence de Tiphaine Samoyault
Médiathèque Hélène Berr
À l’heure de l’intelligence artificielle et du deep learning, les langues étrangères, et dès lors la traduction, vont tendre à disparaître, ou du moins à muter. Par Tiphaine Samoyault, professeur de la Littérature comparée à la Sorbonne Nouvelle. Conférence animée par le Collège international de philosophie.

Pour penser la transformation des relations que ce développement de la traduction assistée par ordinateur implique, il faut cesser de penser la traduction comme une opération exclusivement positive d’accueil de l’étranger ou d’apprentissage des autres par leur langue. Il faut cesser d’en faire l’éloge ou de voir simplement en elle l’espace de la rencontre entre les cultures et les différentes façons de penser. La transparence est violence et la traduction n’est pas seulement l’expérience heureuse de la rencontre et du dialogue. Elle entraîne maints conflits, intimes et collectifs, en rapprochant les temps et en recouvrant les langues. La violence étant au cœur de son activité, pour ceux qui la pratiquent et ceux qui la reçoivent, elle oblige à penser à la différence en termes politiques et pas seulement éthiques. Le rapport à l’altérité n’est pas seul en jeu : c’est tout le rapport à la communauté et des communautés entre elles qui est engagé.


Tiphaine Samoyault, vit à Paris où elle enseigne la Littérature comparée à l’université Paris Sorbonne Nouvelle. Elle est l’auteure d’essais, de récits et de traductions littéraires. Ses derniers livres parus : Bête de Cirque, Seuil, 2013, Roland Barthes, Seuil, 2015. Elle collabore à de nombreuses revues littéraires et co-dirige avec Jean Lacoste le journal en ligne « En attendant Nadeau ». Isabelle Alfandary, ancienne directrice de programme au CIPh, professeure de littérature américaine à l'université Paris Sorbonne Nouvelle, philosophe et psychanalyste. Elle a notamment publié Derrida Lacan : l’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Hermann, 2016. Marie Gil, ancienne directrice de programme au CIPh, professeure en classes préparatoires à Paris et à PSL-Ulm, co-dirige l'équipe Roland Barthes de l'ITEM-CNRS. Elle a notamment publié Roland Barthes. Au lieu de la vie, Flammarion, 2012 et La Chambre d'à côté, Hermann, 2017. Marc Goldschmit, président de l’assemblée collégiale du CIPh, a récemment publié Sous la peau du langage. L’avenir de la pensée de l’écriture, Kimé, 2020, La Littérature, l’autre métaphysique, Manucius, 2020.


EXCLUSIVEMENT SUR RÉSERVATION PAR TÉLÉPHONE.


En raison de la situation sanitaire, la rentrée culturelle se fait dans des conditions particulières.
Désormais, les animations sont accessibles exclusivement sur inscription.
Pour la santé et la sécurité de tous, le respect des gestes barrières est essentiel :
- port obligatoire du masque à partir de 11 ans,
- lavage des mains au gel hydro-alcoolique,
- maintien de la distanciation physique.

Informations
pratiques

Médiathèque Hélène Berr
70 rue de Picpus
75012 Paris

Dates

Le samedi 7 novembre 2020
de 14h à 17h

Prix

0 €

Sur réservation

  • 0143458712

S'y rendre

  • Nation (lignes 1, 2, 6, 9) Daumesnil (lignes 6, 8) Bel-Air (ligne 6)
  • 29, 46, 64, 71
  • Nation (RER A)

Par ici la compagnie !