LE PRINTEMPS DE LA MEMOIRE 2020
Animations
LE PRINTEMPS DE LA MEMOIRE 2020
La Bellevilloise
Le Printemps de la Mémoire s'arrête à la Bellevilloise dimanche 15 novembre 2020.

Le Réseau Mémoires-Histoires en Île-de-France présente Le Printemps de la Mémoire 2020.

Programme à la Bellevilloise dimanche 15 novembre 2020.

LA RHÉTORIQUE DE LA HAINE - 15h

Conférence gesticulée de et avec Gérard Noiriel

Cette nouvelle conférence gesticulée et théâtralisée est centrée sur les discours publics qui alimentent la haine de l’Autre. Elle met en scène un personnage imaginaire qui réussit à s’imposer comme un polémiste célèbre en développant un discours de haine focalisé sur un ennemi imaginaire. L’humour, la dérision, l’ironie sont mobilisés pour inciter le spectateur à réfléchir et à s’interroger sur lui-même.

Avec Martine Derrier et Gérard Noiriel. Coproduction collectif DAJA et Les Petits Ruisseaux

Suivi d’un échange autour de l’ouvrage : « Le venin dans la plume. Edouard Drumond, Eric Zemmour et la part sombre de la République », de Gérard Noiriel - La découverte, Paris, 2019. Pour comprendre la place qu’occupent aujourd’hui Éric Zemmour et ses idées réactionnaires dans l’espace public français, ce livre analyse ses écrits en regard de ceux d’Édouard Drumont, pamphlétaire d’extrême droite de la fin du XIXe siècle et du début XXe. Il met ainsi en lumière une matrice du discours réactionnaire.

Organisation : Les Petites Ruisseaux – Collectif Daja

RAPPEL À L’ORDRE ! - 17h

Collectif Manifeste Rien

Quel est le poids du racisme dans la justice française ? Le crime incombe-t-il aux victimes ou bourreaux ?

En 1881, à Marseille, lors du retour des troupes coloniales, des travailleurs d’origine italienne ayant sifflé la Marseillaise, sont pourchassés par la population. Bilan : trois morts. Quelle sera l’issue du procès quand certains journalistes affirment que ces immigrés forment une « nation dans la nation et qu’ils refusent de s’intégrer » ? Un comédien mène l’enquête : des origines de la Première Guerre Mondiale à nos jours ; du foot des black blancs beurs aux progroms ; de la charge de l’histoire coloniale à la crise des migrants... Sous le feu de l’actualité, le refoulé s’exerce, façonne, conditionne, et s’exorcise sur scène dans un rire salvateur.

D’après les recherches de Gérard Noiriel et Michelle Zancarini-Fourne

Durée : 35 m / Texte : Jérémy Beschon et Olivier Boudrand / Mise en scène : Jeremy Beschon / Comédien : Olivier Boudrand / Assistante mise à la scène : Virginie Aimone

La presse en parle : « Le comédien refuse de hurler avec les loups. Au contraire, il rappelle l’histoire. Une réflexion sur les médias dominants » L’Humanité.

« Percutant one man show. Ce massacre d’Italiens résonne avec l’actualité. Un rappel à l’ordre mieux qu’un long discours. » La Provence.

Organisation : Collectif Manifeste Rien

DE L’INVENTION DE LA «RACE» À LA RHÉTORIQUE DE LA HAINE - 18h

En présence d’ Anne Jollet (historienne, Les Cahiers d’histoire – Revue d’histoire critique), Gérard Noiriel (historien, EHESS) et de Virginie Aimone (comédienne, auteure et co-directrice du Collectif Manifeste Rien)

De l’invention de la «race» à la rhétorique florissante de la haine de l’Autre, les multiples assignations dont sont l’objet ces « étranges étrangers » sont multiples et permanentes. Outre les mobilisations citoyennes et les luttes sociales passées et présentes, un travail de mémoire et d’histoire critique s’impose pour déconstruire toutes les formes de racisme et de discriminations à l’œuvre dans nos sociétés.

Organisation : Collectif Manifeste Rien, Trajectoires, Collectif Daja

Informations
pratiques

La Bellevilloise
19-21 rue Boyer
75020 Paris

Dates

Le dimanche 15 novembre 2020
de 15h à 20h

Prix

Payant - Tarif réduit 6EUR Tarif plein 8EUR

S'y rendre

  • 3, 3bis : Gambetta (613m) 3bis : Pelleport (671m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !