©Zeina Abirached
Animations
Nuit de la Poésie
L'Institut du Monde Arabe
Les Nuits de la poésie I Programme du samedi 14 novembre 2020 En partenariat avec la Maison de la Poésie et dans le cadre du festival Paris en toutes lettres

À retrouver chaque samedi, du 14 novembre au 12 décembre 2020, de 22h à minuit

Les consignes sanitaires ne permettent pas de maintenir la Nuit de la Poésie dans son format initial mais nous avons voulu proposer ce rendez-vous symbolique et numérique qui garde tout son sens dans le contexte actuel.  

Lecture musicale de Beyrouth 2020 (Actes Sud) de Charif Majdalani (Prix spécial du Jury Prix Femina 2020)

À retrouver chaque samedi, du 14 novembre au 12 décembre 2020, de 22h à minuit

Violaine Schwartz

Comédienne-chanteuse formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg, Violaine Schwartz a écrit trois pièces radiophoniques pour France Culture, deux romans, La tête en arrière (POL, 2010) et Le vent dans la bouche (POL, 2013), deux pièces de théâtre, Comment on freine (POL 2015) et J’empêche, peur du chat, que mon moineau ne sorte (POL 2017) et un recueil intitulé Papiers (POL 2019). Elle participe régulièrement à l'émission de France Culture, Des papous dans la tête.

Pierre Baux

Pierre Baux, metteur en scène et acteur pour Ludovic Lagarde, Jean-Pierre Baro, Arthur Nauzyciel et avec Dominique Pifarély, Garth Know, Vincent Courtois. En 2000, il fonde la compagnie IRAKLI avec Violaine Schwartz et Célie Pauthe. Ils mettent en scène Quartett d’Heiner Müller.

Marc Codsi

Compositeur, guitariste, producteur, remixer et designer de son, Marc Codsi joue un rôle fondamental dans le développement de la scène musicale libanaise. Il se fait connaître en tant que guitariste au sein du groupe de post-punk Scrambled Eggs, puis par le biais du festival Irtijal et du duo electro pop Lumi qu’il crée. Il travaille également sur une musique plus intime et plus énigmatique à travers ses albums Faded Postcards (2012), Works and Coincidences (2014) et A New World (2019). En tant que producteur ou compositeur, il a notamment collaboré avec Yasmine Hamdan, Jim Jarmusch, Joanna et Khalil Joreige, Danielle Arbid, Maryam Saleh et Zeid Hamdan.

_______________________________________________________________

B40 et Omar Haydar

Remerciements à l’Atelier des artistes en exil

B40

Né en 1985 à Djewol en Mauritanie, Bakary Sow dit B40, grandit dans une famille de musiciens, son père était percussionniste et ses oncles Dj et rappeur (Sony Mariemont). Bakary Sow s’exerce au rap depuis son enfance et enregistre son premier morceau en 2005 avec le Dj Mamu Bassara. Il participe à une émission sur Radio Gorgol en vue de participer au Festival Salam aleykum, mais il est censuré. Il arrive en France en 2017 et commence à rapper sous l’alias B40. Il participe à la soirée de clôture du Festival Vision d’exil 2018 à la Cité Internationale des arts, ainsi qu’au spectacle Disparu·e·s durant l’édition 2019. Il est membre de l’Atelier des artistes en exil depuis 2017. Il slame aussi bien en hassani, soninké, pular ou wolof.

Omar Haydar

Né en 1995 à Damas en Syrie, Omar Haydar est guitariste. Il joue de la musique depuis l’âge de 15 ans, improvise, puise à son environnement pour traduire ses émotions et ses souvenirs. Il travaille comme acteur et musicien sur des pièces de théâtre, traduit vers l’arabe et l’anglais pour la presse et des projets culturels. En 2012, il quitte la Syrie pour le Liban ; interdit de résidence, il part pour la France en 2016 et vit dorénavant entre la France et la Hollande.

_______________________________________________________________

Abdallah Abozekry et Baptiste Ferrandis

Abdallah Abozekry

Abdallah Abozekry est né en 1995 au Caire dans une famille de passionnés de la musique classique arabe. A l’âge de douze ans, il commence ses études de musique à la Maison du Luth Arabe du Caire, avec un professeur Kurde syrien. Dès l’âge de quatorze ans, il intègre l’Orchestre d’Orient dirigé par Naseer Shamma. Il a participé à des festivals reconnus, tel que le festival de Baalbek et celui de Carthage. Fin 2010, diplômé de la Maison du Luth Arabe du Caire, il devient le plus jeune professeur du Saz du monde arabe. En 2017, deux ans après son arrivée en France, Abdallah Abozekry commence à collaborer avec son grand frère Mohamed Abozekry. Pour leur première collaboration, les deux frères s'associent au batteur Nicolas Thé et présentent Don't replace me by a machine.

Baptiste Ferrandis

Baptiste Ferrandis commence son développement musical par la musique extrême , et écume les salles et festivals de la région lyonnaise depuis l’âge de 16 ans. Rapidement il compose pour de nombreux projets jazz (SARAB, Zamakan, Chrones, Six Rings Circus, Gypsy Galaxy, Duo Miral..). Il se produit dans de nombreux festivals en France et à l'international, dont Jazz à Vienne, Cully Jazz, et Crest Jazz vocal. Il multiplie les collaborations et partage la scène avec des grands noms tels que Dhafer Youssef, Ibrahim Maalouf. En 2019, il a été parrain du festival Jazz Altitudes et a dirrigé divers projet pour l'Orchestre National de Bretagne avec la chanteuse Climène Zarkan. L'année 2020 sera aussi marquée par l'élaboration ambitieuse du second disque de SARAB et une collaboration avec l'écrivain de Science Fiction Alain Damasio.

_______________________________________________________________

Lecture musicale de poèmes de Dima Kaakeh

Dima Kaakeh

Dima Kaakeh est bercée entre la France et la Syrie, c’est à travers la Méditerranée qu'elle fraye ses chemins. Sa plume dessine la Syrie pour faire naviguer les mémoires et les sentiments… La lueur dans ses yeux, lorsqu’elle se reflète, est toujours celle d’Alep.

M’hamed El Menjra

M’hamed EL MENJRA est né en 1985 à Casablanca. En 2004, il s'installe aux États-Unis et étudie la musique et le jazz à l’université du Colorado, puis la guitare avec Paul Musso et Sean McGowan. Il se produit dans de nombreuses villes de l’Ouest américain avec son groupe Impromptu dont il était le guitariste et le manager. En 2012, il s'installe à Casablanca et crée l'agence de programmation musicale Maroc Live. En 2013, il crée le centre de musique pluridisciplinaire CODA et participe à plusieurs spectacles, dont Amakyn mis en scène par Fatym Layachi. Il vit actuellement entre Paris et Casablanca, et collabore, en tant que guitariste, bassiste et luthiste avec plusieurs artistes, dont Oum, Hindi Zahra, Alfredo Reyes Quartet, Clément Hervieu-Léger et Daniel San Pedro.

_______________________________________________________________

Le feuilleton des Mille et une Nuits

À retrouver chaque samedi, du 14 novembre au 12 décembre 2020, de 22h à minuit

Smaïl Kanouté

Smaïl Kanouté, artiste protéiforme graphiste, sérigraphe, plasticien et danseur professionnel. Ses nombreuses et diverses collaborations artistiques sont à l’image de sa créativité bouillonnante qui s’enthousiasme de tout nouveau défi formel. Le motif est à la base de sa recherche et de toute nouvelle production. En 2016, il fonde la Cie Vivons au sein de laquelle il expérimente et développe ses propres projets performatifs : Projection(s) (2016), Requiem (2016), Callidanse (2017), Dancink (2017), Jidust (2018), Les Actes du désert (2019). 2020 voit la création de sa nouvelle pièce chorégraphique : NEVER TWENTY ONE.

Clémence Azincourt

Après une licence de philosophie, Clémence Azincourt se forme au conservatoire du VIème arrondissement d'art dramatique de Paris puis à l'école professionnelle supérieure d'art dramatique de Lille, sous la direction de Stuart Seide. Elle joue notamment avec Nasser Djemaï dans Immortels et Vertiges et avec Stuart Seide dans La Bonne Âme. Elle prête sa voix régulièrement à des fictions radiophoniques. Actuellement elle est en tournée dans le spectacle Vertiges de Nasser Djemaï et Maradona, c'est moi d'Etienne Durot.

Batiste Darsoulant

Spécialisé dans l'accompagnement de la Danse, Batiste Darsoulant est musicien compositeur et professeur de percussions africaines au conservatoire de Paris. Il porte en héritage la musique métissée de son père qui l’initie dès l'âge de 3 ans au Djémbé. Tombé sous le charme de la kora, il vient à rencontrer Smaïl Kanouté en 2015, et l’accompagne à la kora depuis 2016. Il produit également des œuvres sonores, grandement influencées par ses multiples voyages, les musiques urbaines ou encore par l’afro beat, qu’il mixe à son background lié aux musiques traditionnelles. Exarcheia Project, son premier disque sort en 2020 avec le groupe EXarka.

Sanguebom

Sanguebom est un auteur, compositeur français, multi-instrumentiste, et producteur de talent. Guitariste, il fait ses débuts à l'âge de 13 ans au sein de plusieurs groupes de Fusion. Globe-trotter, il s’intéresse rapidement à la musique Africaine et Afro-Brésilienne qu’il a découvert à travers la Capoeira. Il se passionne également pour le Hip-Hop et le Reggae, qui influenceront son premier album solo, le très éclectique, «BlackStarLine» (2012). Il est le fondateur du groupe franco brésilien «Banda de Rolé» et du label Donotcross-Records qui développe actuellement plusieurs artistes à l’échelle internationale. Depuis 2018, il participe à l’élaboration et la composition de plusieurs spectacles, dont notamment NA (Antwerpen) et Never21 (France).

______________________________________________________________

Informations
pratiques

L'Institut du Monde Arabe
1 rue des Fossés-Saint-Bernard
75005 Paris

Dates

Le samedi 21 novembre 2020
de 22h à 0h
Le samedi 28 novembre 2020
de 22h à 0h
Le samedi 5 décembre 2020
de 22h à 0h
Le samedi 12 décembre 2020
de 22h à 0h

Prix

0 €

Sur réservation

  • 0140513838

S'y rendre

  • 7, 10 : Jussieu (391m) 7 : Sully - Morland (411m)

Par ici la compagnie !