Cet évènement fait partie du programme Festival Faits d'hiver 2021

Sébastien Andréani
Spectacles
Rebecca Journo • Mathilde Rance
le Local
Dans le cadre de Faits d'hiver 2021

SOIRÉE PARTAGÉE

• Rebecca Journo - L'ÉPOUSE 

Sans aucun doute cette femme qui déambule, habillée de blanc, est mariée. Pourtant, sa pâleur inquiète, ses gestes saccadés interrogent, son désarroi palpable surprend. L’épouse est une variation sur la jeune fille devenue marionnette, des temps, de la société, d’un homme, d’un père, peu importe… Son errance tout autant interrogation qu’ivresse subie, comme après un coup du sort, attire, malgré tout. Car ses gestes de pantin, légers déhanchements, tressautements contenus, hoquets nerveux, la parent d’une aura mystérieuse d’héroïne de cinéma expressionniste, l’instaurent telle une incarnation vénéneuse du mal qu’elle a subi. Rebecca Journo, dans ce premier solo longuement mûri, révèle un imaginaire parcouru de mélancolie, d’inquiétante d’étrangeté, de sourdes tragédies muettes. L’épouse, plongée dans le public, communique de corps à corps son trouble existentiel. Qui se reconnaîtra ? Qui me sauvera ? Ne me quittez pas !

• Mathilde Rance - UBUNTU 
[création in situ]

Une étrange figure nous interpelle, habillée de casseroles tintantes sous ses doigts. Elle chante, scande et raconte, nous convie au grand récit des anciennes possessions, des envoûtements possibles, des cérémonies mystérieuses. Héraut magique et rutilant, Mathilde Rance nous invite au voyage.

Ubuntu, mot fascinant par son implication humaniste, désigne dans le sud de l’Afrique une manière d’être soi-même et au monde : « je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ». Les réseaux de notre interdépendance tissent notre identité, une et multiple. Ce solo rappelle donc et replace notre position humble d’humain parmi les humains. Il nous invite également à entendre ce bruit métallique de la casserole si particulier, ce bruit du non, de la révolte aussi, ce son qui alerte, dérange. Où partager à nouveau le commun sans hésitation ? Comme préserver l’intime ? Le corps est bien le lieu de l’échange et des limites subtiles, de la réalisation de l’être.


infos et billetterie : www.faitsdhiver.com

Informations
pratiques

le Local
18, rue de l’Orillon
75011 Paris

Dates

Le dimanche 7 février 2021
de 17h à 19h

Prix

Payant - de 3 € à 12 €

Sur réservation

S'y rendre

  • Belleville, Goncourt, Couronnes

Par ici la compagnie !