©DR/Affiche jean à la Cité des sciences
Expositions
Jean à la Cité des sciences et de l'industrie
Cité des sciences et de l'industrie
Jean raconte l’aventure d’un vêtement universel, où se croisent culture, mode, industrie et consommation. Le jean illustre aussi comment fonctionne le monde globalisé d’aujourd’hui, jusque dans ses excès. L'exposition retourne le jean pour faire découvrir son envers. Retrouvez-la en ligne jusqu'à la réouverture au public.

Immersive, décalée et ludique, l’exposition propose au public de découvrir le jean sur son endroit et son envers. Mode, économie, technique, industrie, histoire, société, consommation et environnement: l’exposition scrute cet objet culte sous toutes ses coutures. Dans un décor qui évoque un grand atelier, le visiteur parcourt des espaces variés pour devenir tour à tour historien, couturier, top-modèle... et un consommateur éclairé.

Inauguration de l'exposition Jean

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

accepter

PARCOURS DE L'EXPOSITION

1 - LE JEAN D'OU VIENT-IL ?

Avant de caractériser un pantalon, le jean désigne une étoffe. Sergé de Nîmes, toile de Gênes, drap de Nîmes, toile de jean, denim, manufactures du Lancashire ou d’Amoskeag aux États-Unis... il n’est pas facile de déterminer l’origine de ce tissu. À cette difficulté s’ajoute une apparente interchangeabilité des termes «jean», «denim» et «jeans», source de confusion supplémentaire. Le visiteur découvre les nuances entre tous ces termes.

2 - JEAN, UNE HISTOIRE UNIVERSELLE

Né avec l’industrialisation, le jean accompagne les changements sociaux et culturels de l'époque. Son épopée devient vite internationale: après la Seconde Guerre mondiale, il se popularise grâce notamment aux icônes de cinéma et aux chanteurs et conquiert l’Europe puis le reste du monde. À l’origine simple vêtement de travail, c’est seulement dans la seconde moitié du XXe siècle que le jean prend sa place dans les garde-robes féminines. Signe de contestation, il habille les rockers, motards, blousons noirs, hippies, punks, rastas ou rappeurs. Alors qu’il vise à distinguer, il devient l’uniforme de la jeunesse. Vêtement bon marché et standardisé, il inspire aussi les créateurs et la haute couture. Raconter son histoire, c’est un peu tendre un miroir à nos sociétés. 

3 - LE JEAN, UN VETEMENT TECHNIQUE

Simple à porter, le jean est pourtant complexe à fabriquer. Il ne faut pas moins de 30 pièces pour l’assembler! Que d’étapes à franchir entre le champ de coton et ce pantalon fétiche, que de métiers, de techniques, d’interventions humaines et de procédés industriels. Le visiteur se retrouve ici dans l'espace de conception où il explore les grandes familles techniques associées au jean. Il découvre la variété des déclinaisons de denim et les caractéristiques des fibres.

4 - LE JEAN DE TROP

Aujourd’hui, il se vend 2,3 milliards de jeans par an dans le monde. Large ou serré, avec ou sans ceinture, classiquement bleu ou non, avec paillettes ou déchiré… le jean se plie à toutes les modes et toutes les envies. Mais derrière le glamour de cette icône se cachent des réalités plus sombres pour la planète et ses habitants. Un jean ferait à lui seul l’équivalent de plus d’une fois et demie le tour de la planète avant de finir dans nos placards. Cette surproduction et cette surconsommation ont de nombreux effets sur l’environnement. Les conditions de production sont tout aussi désastreuses pour l’être humain, que ce soit à travers le travail des enfants, les ouvriers sous-payés ou encore les conditions de sécurité non respectées.

5 - QUELLES ALTERNATIVES POUR UN « JEAN PROPRE » ?

«Choisissez mieux, achetez moins et faites durer» proclame la styliste Vivienne Westwood. La surproduction et les modes de fabrication et de consommation ont un réel impact sur l’environnement mais aussi sur les conditions de travail et la santé humaine. Industriels, politiques et consommateurs en sont conscients. De nouvelles générations d’entrepreneurs, des marques éthiques, des ingénieurs, des designers et des citoyens réfléchissent, proposent, tâtonnent pour inventer le «jean propre». De nouveaux modes de consommation émergent ainsi que nombre d’initiatives.

6 - LE JEAN ET LA MODE

La haute couture, symbole du luxe et de l’élégance, a longtemps dicté les codes de la mode. Or, depuis les années 1950/1960, elle n’est plus seule à donner le ton. Certaines tendances naissent dans la rue et l’exemple du jean illustre parfaitement ce phénomène. Au départ vêtement de travail masculin, il devient peu à peu objet d’intérêt pour les créateurs de mode qui s’en emparent dans les années 80 et le propulsent sur les podiums. Toujours réinventé, le jean se retrouve découpé, taillé, assemblé à d’autres formes et matières. Des créateurs s’approprient ce vêtement iconique et universel et l’intègrent alors dans leurs conceptions.

À noter

Intégralement conçue et produite par la Cité des sciences et de l’industrie, cette exposition a été configurée pour répondre aux exigences sanitaires liées à la Covid-19. Un site internet offre à tous un éclairage original sur la thématique du jean, avec de nombreuses ressources complémentaires : www.cite-sciences.fr/jean

Informations
pratiques

Cité des sciences et de l'industrie
30 avenue Corentin-Cariou
75019 Paris

Dates

Du 8 décembre 2020 au 22 janvier 2022 :
mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 10h à 18h
et dimanche de 10h à 19h

Prix

Payant - Plein tarif: 12€ Tarif réduit: 9€ (+ de 65 ans, enseignants, – de 25 ans, familles nombreuses et étudiants). Gratuit pour les – de 2 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur. Le billet inclut L’Argonaute et le planétarium dans la limite des places disponibles.

Sur réservation

S'y rendre

  • 7 : Porte de la Villette (282m) 7 : Corentin Cariou (407m)

Par ici la compagnie !