Expositions
"Le voyage immobile, et tout recommencera..."
Galerie NAG
Rancinan présente une exposition unique « Le voyage immobile, et tout recommencera... », en immersion dans le monde fantasmé, de l’un des maîtres de la photographie, Gérard Rancinan. Une carte blanche pour exposer 30 nouveaux tableaux photographiques, qui narrent les complexités de notre société et son renouveau.

Rancinan, un photographe hors norme

L’époque est son terrain de jeu. Photographe, artiste, voyageur, toujours curieux des soubresauts de ses contemporains, Rancinan est un témoin éveillé des métamorphoses de nos sociétés. De ses portraits des grands dirigeants de la planète (Fidel Castro, Jean Paul II) à une Nature morte photographiée dans son studio, Rancinan nous parle toujours du monde et de ses passagers.

Son témoignage artistique sans concession nous place devant le grand miroir de l’existence. « Le rôle de l’artiste est d’être un témoin, un marqueur du temps qui lui est donné. Il a une grande responsabilité dans l’acte qu’il commet. Penser le monde c’est le faire exister. » dit Rancinan. Officier des arts et des lettres, il a obtenu 6 World Press et expose dans les plus prestigieux musées du monde. (MACBA, Palais de Tokyo, Biennale de Venise...).

Rancinan et Caroline Gaudriault : une écriture photographique sans concession

Le photographe fait fi des conventions, il s'imprègne des sujets d’actualité, en véritable artiste-éditorialiste et orchestre magistralement ses oeuvres monumentales, d’une esthétique époustouflante. Il s'inscrit dans l'histoire de l'art en s'inspirant des plus grands maîtres de la peinture : de Caravage à Matisse, de Velasquez à Delacroix ou Géricault... Un acte photographique, relevé d'une pointe d’impertinence, l’oeil aiguisé de Rancinan, c’est une pensée à 360 degrés !

L'exposition « Et tout recommencera » est née d'une réflexion commune entre le photographe et Caroline Gaudriault, l’auteure avec laquelle il dialogue depuis plus de 20 ans. Tous deux sont les témoins vivants de notre société contemporaine et revendiquent une vision kaléidoscopique, un monde essoufflé qui reprend espoir. Malgré les grands bouleversements (climatiques, épidémiques, politiques), de ce chaos irréversible jaillira la lumière.

Cette nouvelle exposition est une invitation à l’introspection, à un « voyage immobile », à une « réminiscence proustienne »...

Natacha Dassault une galeriste engagée

NAG signe ici sa seconde exposition dans le nouvel espace, avec un solo show du photographe Rancinan. NatachaDassault Art Gallery est un lieu de transmission, au coeur de l’actualité, qui permet aux artistes d'exprimer leur art. La galeriste présente l'essence des oeuvres de l'artiste, celle de l'interprétation très critique et même quelquefois acide de notre monde. Son travail semble différent de ses créations passées, malgré l’évolution et la transformation de notre société, on retrouve le fil conducteur immuable du photographe.

En dialogue avec les photographies de Rancinan, Giulia De Jonckheere (Lovart.be) propose une sélection de meubles design à travers de belles pièces emblématiques notamment signées Ado Chale, Vladimir Kagan, Philippe Hiquily, Willy Rizzo... (collaborations réalisées avec Laffanour - Galerie Downtown, Galerie Yves Gastou, Maison Rapin, l’atelier Ado Chale et tapis par Deirdre Dyson). La Fondation Montresso* s'associe pour cette exposition à NatachaDassault Art Gallery.

La vidéo de la visite 

Informations
pratiques

Galerie NAG
104 AVENUE RAYMOND POINCARE
75116 PARIS

Dates

Du 15 janvier au 15 avril 2021 :
mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 11h à 17h30

Prix

0 €

Accès libre

S'y rendre

  • 2 : Victor Hugo (218m) 1 : Argentine (536m)
  • Avenue Foch

Par ici la compagnie !