Actualités
La direction artistique de Nuit Blanche 2021 annoncée
Sandrina Martins, directrice du Carreau du Temple et Mourad Merzouki, directeur du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne seront les directeurs artistiques de la 20ème édition de Nuit Blanche. Cette nomination célèbre les liens culturels indéfectibles qui unissent Paris à la Métropole.
Nuit Blanche 2020

Cette Nuit Blanche sera celle du retour à la vie culturelle avec une programmation qui valorisera les croisements entre l’art contemporain et les autres disciplines artistiques. "Sandrina Martins et Mourad Merzouki apporteront un point de vue inédit" se réjouit Carine Rolland, adjointe en charge de la culture, "en ouvrant Nuit Blanche à des esthétiques rassembleuses, telles que la danse, la performance et la musique". Un choix fort pour pour cette 20e Nuit Blanche, qui interrogera les frontières disciplinaires et géographiques, et  s’adressera largement à tous les publics sur le territoire métropolitain.

Sandrina Martins dirige le Carreau du Temple depuis 2015, engageant l’établissement sur un chemin singulier dont le fil conducteur est le corps, associant arts et sports, pratiques professionnelles et amateurs. Convaincue de la nécessité de réinventer les lieux culturels dans un rapport de proximité avec les habitants, en écho aux grands défis de notre époque, elle met en œuvre aujourd’hui une programmation pluridisciplinaire et propose de nouvelles approches de la rencontre entre le public, les œuvres et les artistes. 

Le chorégraphe Mourad Merzouki, figure du mouvement hip-hop depuis le début des années 1990, inscrit son travail au carrefour de multiples disciplines. Autour de la danse hip-hop explorée dans tous ses styles, se greffent le cirque et les arts martiaux, ou encore les arts plastiques, la vidéo et la musique live. Sans perdre de vue les racines du mouvement, ses origines sociales et géographiques, cette confrontation permet d’ouvrir de nouveaux horizons à la danse et dégage des points de vue inédits.

Cette édition de Nuit Blanche coïncidera aussi avec le lancement de l’Olympiade culturelle, qui constituera un temps fort de dialogue entre l’art et le sport, en amont des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L’Olympiade permettra en effet de relier les territoires olympiques et leurs populations et d’investir l’espace public avec des projets de toutes les disciplines artistiques et sportives, de Paris à la Seine-Saint-Denis, au sein de la Métropole du Grand Paris.