© IMAV Éditions / Goscinny-Sempé
Expositions
Le cinéma de Goscinny Astérix, Lucky Luke & Cie
La Cinémathèque française - Musée du Cinéma
À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny, La Cinémathèque française et La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image lui rendent hommage à travers une grande exposition consacrée aux influences du cinéma sur son travail, ainsi qu’à sa propre œuvre cinématographique.

Un rêve de gosse, voilà ce que représente le cinéma pour René Goscinny, mais pas que. Jusqu'à sa mort, le scénariste de bande dessinée entretiendra des liens constants avec le 7ème art. Ce sont ces rapports féconds que s'attache à mettre en lumière l'exposition ludique et interactive «Goscinny et le cinéma». 

«J’étais parti aux États-Unis dans l’espoir de travailler chez Walt Disney, mais Walt Disney l’ignorait», racontait Goscinny. Si la rencontre ne s’est pas faite, le désir de cinéma ne l’a jamais quitté et s’est diffusé même dans l’ensemble de son œuvre. Au fil de l'exposition, plusieurs planches originales sont mises en regard avec des extraits de films afin de révéler l'importance du cinéma dans le travail de ce scénariste de génie. 

Avant de se lancer dans l’aventure du cinéma en tant que telle, Goscinny a été gagman pour Bourvil, scénariste de dramatiques télévisuelles avec Jean Rochefort, et finalement scénariste à part entière, avec son ami Pierre Tchernia, de films devenus culte comme « Le Viager » et « Les Gaspards ».

En 1974, le prodige de la BD devient «Walt Goscinny»! Avec la création des Studios Idéfix, reconstitués au sein de l'exposition, il devient véritablement cinéaste. Avec «Les 12 travaux d’Astérix», puis «La Ballade des Dalton», ses studios ont pleinement participé à la naissance d’une école d’animation française. 

40 ans après la mort de leur créateur, Astérix, Lucky Luke, les Dalton, Iznogoud et le Petit Nicolas sont même devenus des personnages de cinéma. Pari réussi pour «Walt Goscinny».

Présentée au public à Paris à l’automne, l’exposition sera ensuite reprise à Angoulême, puis à l’international. 

Informations
pratiques

La Cinémathèque française - Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 PARIS

Dates

Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018
les mercredi, vendredi, samedi, dimanche, lundi de 12h à 19h
le jeudi de 12h à 21h

Prix

Payant - Plein tarif : 11€ - Tarif réduit : 8,5€ - Moins de 18 ans : 5,5€ Accès libre pour les Libre Pass et les enfants avec la carte Cinéfamille.

Réservation conseillée

S'y rendre

  • 6, 14 : Bercy (249m) 14 : Cour Saint-Émilion (499m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !