Actualités
Les naturistes sont désormais bienvenus au bois de Vincennes
Jusqu'au 15 octobre prochain, Paris expérimente un premier espace dédié aux naturistes dans une clairière du bois de Vincennes. Une nouvelle qui en a réjoui plus d'un chez les adeptes de la tenue d’Ève et Adam. Reportage.
Un espace pour les naturistes au bois de Vincennes

"Même si tout le monde n’acceptera pas cette zone naturiste, les mentalités évoluent. Le but, c’est que les naturistes et les non-naturistes se rencontrent." Lucide mais plein d’espoir, Laurent Charreau, salarié de 48 ans et naturiste depuis deux ans seulement, résume la situation tout en se dévêtant au beau milieu d’un bois parisien. Avec une poignée d’adeptes, il inaugure le premier espace naturiste de Paris ouvert à 13h30, ce jeudi 31 août 2017. Voté au Conseil de Paris, sur une proposition du groupe EELV, en septembre 2016, le projet voit enfin le jour pour une phase d’expérimentation qui va durer jusqu’au 15 octobre. 

La clairière de 7.300m2 (ce qui représente moins d'un millième de la superficie totale du bois), située entre l'allée Royale et la route Dauphine, au sud de la réserve ornithologique, est donc désormais accessible gratuitement tous les jours de 8h à 19h30. Elle est ouverte à tous, naturistes et "textiles". Aucune délimitation, si ce n'est la végétation qui entoure la parcelle et quatre panneaux sur lesquels on peut lire: "Vous entrez dans un espace où la pratique du naturisme est autorisée", accompagné d'une charte de bonnes pratiques pour rappeler notamment qu’"aucune attitude de voyeurisme ou d'exhibitionnisme" n'est tolérée. 

C'est une grande première !

Julien Claudé-Pénégry, en charge du projet

Sur place, presque autant de médias que de naturistes. Encerclés par les caméras, les courageux - il ne fait quand même pas si chaud - jouent le jeu et répondent aux questions des journalistes. Laurent (un autre!) Luft, président de l'Association naturiste de Paris (ANP) qui offre déjà aux Parisiens quelques créneaux pour la pratique du naturisme au sein de la piscine Roger Le Gall, ne cache pas sa joie: "C’est un événement historique! Après un an de discussions, de négociations, d'interviews et de débats, ce lieu ouvre enfin."

Les sourires sur les visages, on les doit en grande partie à Julien Claudé-Pénégry, qui a mené à bien ce projet avec la Mairie de Paris. Naturiste depuis plus de 20 ans, il exulte: "Intégrer un espace naturiste urbain en France, c'est une grande première. C'est surtout une liberté supplémentaire pour ceux qui ont un art de vivre, celui d'être en accord avec la nature et l'environnement."

Julien Claudé Pénégry, en charge du projet, se met à nu devant les caméras

Présente lors de l'inauguration, Pénélope Komitès, adjointe à la Maire chargée des Espaces verts, se dit ravie: "Toutes les grandes villes européennes, Berlin, Munich ou encore Barcelone en sont dotées. Il était important de permettre aux nombreux pratiquants (franciliens, français et touristes) d’avoir accès à cette zone particulière." Questionnée quant au caractère éphémère de cette expérimentation, Pénélope Komitès se veut rassurante: "Le but est de pérenniser l’accès à ce lieu, et, pourquoi pas, de l’étendre à d’autres parcs de Paris. Mais il faut passer par une phase de test afin de tirer un premier bilan de cette expérience et voir comment on peut améliorer les choses.»

Également aux côtés des naturistes, Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement se dit assez confiante: "cet espace va être bien accepté par les usagers du bois". À deux pas de là, une petite famille pique-nique tranquillement sur l'herbe. La maman, Sophie, s'étonne même qu'on lui pose la question: "bien sûr que j’accepte ce lieu! Cette pratique ne me choque pas du tout, tant que la zone est bien indiquée". Quelques curieux, un peu intrigués, tournent quant à eux autour de l'espace. D'autres naturistes habillés parcourent également la zone. "Je suis venu en repérage", déclare l'un d'entre eux. "Pas question de me mettre nu aujourd'hui... Trop de caméras!"

L'espace naturiste de Paris