Le Paris des Parisiens
Élodie Mermoz fait chanter les kiosques parisiens
C'est la neuvième édition de Kiosquorama, un festival musical gratuit dans les kiosques des squares et parcs de Paris, mais aussi de Lisbonne, et cette année de Madrid. Et c'est avant tout un festival éco-citoyen précise avec force Élodie Mermoz, sa créatrice. Nous l'avons rencontrée et elle nous a fait part de ses adresses parisiennes.
Elodie Mermoz directrice artistique

Du 7 septembre au 1er octobre, des concerts gratuits enchantent les kiosques des parcs, jardins et squares d’Île de France, avec au programme des artistes en développement et des artistes plus "confirmés". La première date parisienne, le 7 septembre au 88 Ménilmontant, marquera la 100ème date de Kiosquorama.  A la tête de ce festival Élodie Mermoz, pétillante parisienne qui vit dans le 11e.  

1
Le cocon de bonne humeur
Ceux qui bossent dans la musique connaissent Lucia, bénévole sur plein de festivals. Pour moi elle incarne la fête, la musique et le bien manger. Elle a ouvert un lieu à son image.
Ma Lucia
54 Rue Basfroi
Paris 11E
2
Eclectisme sans snobisme
Une équipe adorable, j'y vais au moins une fois par semaine. j'achète plus de livres que je n'ai le temps de lire mais j'adore leurs conseils et leur façon de représenter toutes les lectures
Librairie la Manoeuvre
58 Rue de la Roquette
Paris 11E

On la rencontre presque au saut de son avion. Elle revient de Lisbonne, une ville dont elle est littéralement tombée amoureuse et où elle a exporté son festival depuis quatre ans. "Ce week-end on avait deux concerts là-bas, nous raconte-t-elle. C'est un peu notre point de départ de l'année". 

Kiosquorama

"C'est un festival qui met en avant l'indépendance plus que l'émergence" précise Élodie. Ainsi des noms connus comme les chanteuses Dani ou Mesparrow croiseront des artistes en développement comme Palatine ou Louis Piscine. Le moteur est bien la découverte, mais la base du projet et de l'association au départ était de donner envie aux Parisiens d'investir l'espace public autour de ces magnifiques Kiosques, et d'en faire un moment de rencontres avec des associations de quartier qui œuvrent sur le développement durable ou le lien social.

"Sur le festival proprement dit on est trois permanents, mais nous avons de multiples partenaires et des tas de volontaires. On travaille directement avec chaque mairie concernée (cette année les mairies du 15e, du 18e, du 4e, ou du 19e) et on cherche avec eux des représentants de la vie de l'arrondissement". Ainsi, tout autour du kiosque et avant les représentations musicales, se dressent des stands où l'on peut rencontrer les acteurs locaux de son quartier. 

3
Parenthèse charmante
J'adore son jardin tellement dépaysant. On ne sait plus à quelle époque on est, où on est. C'est tellement romanesque et romantique qu'en repartant on a l'impression d'avoir lu un livre
4
Moderne et incarné
Ça ressemble à un club New Yorkais, et en même temps c'est un repère de tous les souvenirs de voyage du couple qui tient le lieu. Et on y boit de succulents cocktails! 
Le 153
153 rue Saint Martin
Paris 3E

"On a un peu moins de dates cette année car on a travaillé avec une nouvelle ville: Madrid. On a profité de l'existence du tandem Paris-Madrid et ainsi on a moins de temps de représentation, et plus de création. On a "enfermé" une artiste madrilène et un artiste parisien et on leur a demandé de travailler ensemble sur leur répertoire, en mélangeant leur univers. On aura une restitution le 1er octobre sur la place de la Nation, et à Madrid le 7 octobre".

Élodie Mermoz n'en est pas à sa première expérience dans la musique, puisqu'elle a été programmatrice à la Dame de Canton, avant d'être repérée par l'équipe du Printemps de Bourges. Elle en est devenue programmatrice pendant cinq ans, chargée plus particulièrement des créations originales ou des formats un peu spéciaux comme des concerts dans le palais Jacques Coeur, comme des talents émergents dans la chanson française. Elle travaille aussi sur le festival Aurores Montréal avec Florent Bony son créateur et nous annonce avec bonheur et fierté une ouverture à la Philharmonie avec une création autour de Lhasa. Elle est encore vice-présidente du réseau MAP qui défend avec passion les Musiques actuelles. Elle donne des cours dans différentes écoles de management culturel et apporte aussi ses conseils à des artistes débutants. Elle vit mille vies dans ce Paris qu'elle adore, un Paris "à multiples facettes, coloré, métissé et cosmopolite." 

5
L'équipe et la programmation
C'est à dimension humaine et sans posture. C'est un lieu de création aussi. Ce sont des militants pacifistes pour la culture, en restant ultra authentiques sans céder aux modes ambiantes. 
La loge
77, rue de Charonne
Paris 17E

Et après tant d'années dans la musique et tant de soirées à aller écouter des concerts dans tout Paris, elle a envie de souffler un peu et de voir d'autres domaines: "ce qui m'intéresse en réalité c'est l'accompagnement, la médiation la relation humaine et cela peut être dans n'importe quel domaine, j'ai envie d'ouvrir un peu mon horizon." En attendant vous la croiserez sûrement devant un kiosque parisien, à soutenir avec énergie et sourire, un de ses protégés. 

Retrouvez ci-dessous tout le programme de Kiosquorama:

Festival Kiosquorama

Du jeudi 7 septembre 2017 au dimanche 1 octobre 2017

évènement terminé
Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !