Actualités
Nuit Blanche dans le Monde
Depuis sa création en 2002 à Paris, plusieurs capitales en Europe, suivies par d’autres grandes villes du monde, ont choisi de s’inspirer du concept parisien. De Bruxelles à Montréal, de Singapour à Melbourne, de Kyoto à Tel-Aviv, ce sont aujourd’hui près de 30 Nuit Blanche qui sont organisées tous les ans dans le monde.
NUIT BLANCHE

Cinq capitales au départ, Bruxelles, Madrid, Paris, Rome et Riga, ont décidé de s’associer pour la création d’un réseau Nuits Blanches Europe. Après Vilnius, Kosice, Zagreb, ou Skopje, Saragosse, Oviedo, Venise ou Leeds ont rejoints plus récemment le mouvement. Trois mots d’ordre pour ces nuits blanches du monde : création, gratuité, nuit. L’engouement européen a saisi d’autres continents. 

Lancé depuis La Paz en Colombie en 2013, le réseau Nuits Blanches America Latina (NBAL) souhaite réunir toutes les Noche Blanca initiés en Amérique du Sud, de Belo Horizonte (Brésil) à Lima (Pérou) ou La Floresta (Uruguay). 

Après Montréal (2004) et Toronto (2006) en Amérique du Nord, Gaza et Tel Aviv au Proche Orient, Cotonou et Oran en Afrique, Melbourne en Australie et Port-Vila au Vanuatu, ou encore Singapour et Kyoto au Japon, ont créés leurs propres Nuit Blanche, selon des modalités toujours différentes, originales et neuves.

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !