Sélections
Mon Premier festival : 3 Métiers du cinéma
Le cinéma est un art qui se crée en équipe et qui réunit, lors de la conception d’un film, de nombreux métiers. Mon Premier Festival offre l’occasion aux enfants de découvrir quelques-uns de ces métiers. Un chef décorateur, une chef monteuse et un compositeur de musique de film viendront transmettre leur passion et leur expérience.
Atelier cinéma

Chef monteur

Il assure l’assemblage des plans et séquences afin que le film trouve toute sa cohérence et son sens. Le travail complexe du chef monteur allie une partie artistique importante (structure, narration, rythme) à une partie technique (post-production, outils de montage, etc.).

Laurence Buchmann

Mon Premier Festival : monteuse

Formée à l’ESRA (École supérieure de réalisation audiovisuelle), Laurence Buchmann a fait ses premiers pas dans le métier sur des dessins animés de la Warner. Elle travaille ensuite de longues années pour Ushuaïa, émission de Nicolas Hulot, puis se spécialise dans les documentaires et monte deux longs métrages, Bonobos et La Vallée des loups, dans lequel Jean-Michel Bertrand a traqué les loups pendant deux ans. “Mon métier, c’est d’être d’abord la première spectatrice du film, qui ne ressemble encore qu’à plusieurs heures d’images en désordre. J’apporte au réalisateur le recul nécessaire pour cerner son histoire et l’aider à la construire dans une confiance mutuelle.” Elle viendra raconter cette expérience…

Chef décorateur

À la fois artiste et technicien, le chef décorateur collabore étroitement avec le réalisateur. Après lecture du scénario, il lui propose des idées, puis cherche et crée des concepts de décor tout en restant en lien constant avec l’ensemble de l’équipe du film.

Manu de Chauvigny

Mon Premier Festival - manu de chauvigny

Fantaisiste et indépendant, Manu de Chauvigny s’est lancé dans la vie active dès sa sortie du lycée et décide très vite de travailler dans le spectacle et devenir décorateur. “C’est un métier où l’on découvre sans cesse des endroits où l’on n’est jamais allé.” Progressivement, il gravit les échelons – accessoiriste, machiniste, constructeur de décor – pour devenir au fil des rencontres chef décorateur pour des cinéastes tels que Jacques Rivette ou Philippe Garrel. “Mon métier consiste à comprendre le désir du réalisateur, j’entre dans sa tête pour l’aider à donner forme à son histoire.” Infatigable, amoureux des objets qu’il chine chaque week-end, il a travaillé sur plus de quarante films. Peu avare en paroles, il viendra raconter quelques-unes de ses expériences.

Compositeur

Le métier de compositeur de musique de film consiste à établir un langage qui, au même titre que le jeu d’acteur ou l’éclairage, participe à l’intensité dramatique d’un film. Car la musique évoque des sensations et peut développer des idées qui n’apparaissent pas forcément à l’écran.

Pablo Pico

© Ingrid Heide - Pablo Pico

Dès son enfance, il voulait être musicien. Percussionniste de formation, passionné par toutes les musiques, Pablo Pico propose des collaborations aux étudiants des Gobelins, l’école de l’image à Paris. “J’étais un peu éparpillé en tant que musicien. Le cinéma d’animation m’a permis de développer un langage personnel tout en servant les films.” Il s’intéresse à tous les genres – animation, prise de vues réelle, film muet, documentaire. “On n’applique jamais de recette, l’invention est perpétuelle, la rencontre avec un réalisateur et son univers est un moteur de création formidable.” Il signe avec Adama sa deuxième musique de long métrage, où il mélange instruments africains et orchestration lyrique… Un travail qu’il viendra nous raconter à l’issue de la séance.

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !