Chester Himes
Animations
La rive noire : De Harlem à la Seine
Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo)
Rencontre autour de Chester Himes

Paris-New York : les deux villes se font écho dans la vie de Chester Himes : elles sont aussi intimement liées à son œuvre et à son rayonnement.

Quand, en 1953, Chester Himes quitte New York pour s’installer à Paris, il fait le même trajet que d’autres écrivains et artistes Noirs américains. Il restera toujours profondément américain mais il crée à Paris une œuvre originale dans laquelle le personnage principal, Harlem, mélange d’observation et de fiction débridée, est destiné aux lecteurs français et conçu pour eux.

Himes écrit en anglais pour être traduit en français dans la Série noire. Sa langue, ses traductions dans l’idiome de la Série noire des années 1950, le travail scrupuleux de médiation qu’il accomplit pour ses lecteurs français illustrent sa position très particulière, entre deux pays et deux langues.

Enfin, la reconnaissance de Himes reste, symétriquement partielle et partiale de part et d’autre de l’Atlantique. Les Français font - injustement - trop peu de cas de la première partie de son œuvre. Quant au cycle de Harlem, il est mal connu des Américains… et même des Harlemites. Le temps est venu pour les Français et les Américains d’élargir leur vision de Himes pour lui donner toute son importance.

 

Inscrite dans le tandem Paris-New York, cette rencontre autour de Chester Himes réunit plusieurs spécialistes :

 

Sylvie Escande, traductrice, a publié en 2013 aux éditions de L’Harmattan Chester Himes, l’unique. Cet essai s’intéresse à l’ensemble de son œuvre et s’attache aux fractures et aux liens entre les romans écrits avant ou juste après l’exil en France et le cycle de Harlem. Il analyse la situation de Himes, écrivant en anglais pour des lecteurs français dont il ne maîtrise ni la langue ni la culture, posant la question de la traduction, constitutive de l’unité de la Série noire et montre comment Himes sait être un médiateur exceptionnel.

 

Jake Lamar, né dans la Bronx en 1961, diplômé de Harvard University, a travaillé comme journaliste à Time Magazine avant de se consacrer entièrement à la littérature. Installé à Paris depuis 1993, il a publié six romans, un récit autobiographique aux éditions Rivages, de nombreux essais et articles et plus récemment une pièce montée au théâtre du Rond-Point, Brothers in exile, qui parle de la relation complexe entre Richard Wright, James Baldwin et Chester Himes dans les années 1950.

 

Né en 1949, Pierre Bondil a mené en parallèle une carrière de professeur d’anglais et d’histoire du cinéma et une carrière de traducteur de plus de 120 livres : romans, nouvelles et scénarios. A présent en retraite, il se consacre à la traduction.

 

La rencontre est animée par Bernard Daguerre, critique littéraire et cinématographique, président de l’association ACHAAB (Amis de Chester Himes d’Aquitaine, d’Arcachon et du Bassin) et organisateur du festival Polar en cabanes, dédié au roman noir, qui se déroule depuis 2015 à Bordeaux. Il a coordonné en 2015 le numéro spécial de la revue 813 consacré à Chester Himes.

 

* Le titre de la rencontre est un hommage à Michel Fabre, spécialiste de la littérature et de la culture noires aux Etats-Unis décédé en 2007, qui a publié sous ce titre une étude remarquable sur les destins exemplaires d'auteurs noirs américains passés des rives de l'Hudson à celles de la Seine.

 

Informations
pratiques

Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo)
48 rue Cardinal Lemoine
75005 Paris

Dates

Le samedi 15 octobre 2016
de 16h à 17h

Prix

0 € - Tél. : 01 42 34 93 00 et bilipo@paris.fr

S'y rendre

  • Ligne 10: Cardinal Lemoine (77m) Ligne 7,10: Jussieu (276m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !