Actualités
Où voir des fleurs hivernales dans les jardins parisiens?
N’allez pas croire que l’hiver est une saison triste pour les jardins parisiens. L’hiver aussi, ils revêtent de jolies couleurs: du rose, du jaune, de l’orange, autant de nuances qui contrastent avec couleurs hivernales.
Cerisier du Japon

En vous baladant dans les jardins parisiens, vous pouvez voir des pensées, cyclamens et autres fleurs que les jardiniers plantent à cette époque de l'année. Si toutefois vous souhaitez découvrir des floraisons hivernales plus originales, auxquelles on ne pense pas immédiatement, suivez-nous dans une petite balade dans quelques jardins parisiens...

Le jardin des Serres d'Auteuil

En vous promenant dans ce jardin, non loin de la serre des plantes australes, vous aurez l’occasion de voir quelques petits arbres qui ont la particularité de fleurir au moment où les fleurs se font plus rares: c’est le cerisier du Japon «Autumnalis». Les boutons floraux s’épanouissent dès le début de l’automne et pendant les périodes douces de l’hiver, ce qui en fait un arbre apprécié des promeneurs et habitués des jardins. Le feuillage quant à lui prend de belles teintes jaunes-orangées pour disparaître l’hiver, et laisser place aux fleurs.

Cerisier du Japon

Si vous souhaitez en voir d'autres, la rue de la Montagne de l'Ésperou qui longe le parc André-Citroën est ornée de cerisiers du Japon, de quoi ravir passants et riverains!

Le jasmin, connu surtout pour ses fleurs blanches très odorantes, se décline en de nombreuses espèces dont certaines fleurissent durant la mauvaise saison: c'est le cas du jasmin d'hiver, dont les fleurs jaunes peuvent apparaître dès le mois de décembre sur des rameaux verts mais sans feuilles.

En souhaitez-vous sur vos rebords de fenêtres ou sur votre balcon? Rien de plus facile, pas besoin d'avoir la main verte! Sachez que cette plante peut se bouturer très facilement. Pour cela, il suffit de prélever l’extrémité d'une tige sur 15 cm environ et la placer directement dans un pot préalablement rempli avec un mélange humide de sable et de tourbe. Pensez à bien enlever les feuilles à la base avant. Quelques nouvelles feuilles apparaîtront dès le printemps. 

Si vous souhaitez montrer les photos de vos boutures ou si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à rejoindre la communauté de végétaliseurs sur www.vegetalisons.paris!

Le parc de Bercy

Ce parc abrite des bosquets de plantes très belles mais toxiques: le Daphne mezereum, communément appelé bois-joli ou bois-gentil. Un doux parfum accompagne la floraison qui commence pendant l’hiver, bien avant les feuilles. Les baies qui mûrissent entre juillet et septembre sont toxiques elles-aussi, comme le reste de la plante. Le simple contact avec certaines parties de la plante peut provoquer des dermites (résine vésicante).

Daphne

Parc Floral

Si vous voulez voir de belles hellébores ou des bergénias cet hiver, ce parc est fait pour vous! N'hésitez pas à déambuler dans le Jardin des quatre saisons pour venir humer l'étonnant parfum anisé des bergénias, qui n'est pas sans rappeler celui du pastis! De quoi rappeler les nuits d'été avec les copains. Autre particularité: on appelle aussi cette plante «Oreille d'ours» à cause des très larges feuilles ou encore «l'herbe des savetiers». Riche en tanins, elle était utilisée par les savetiers pour tanner le cuir.

Bergenia

Quelques hamamélis (ou noisetiers de sorcière) pourront vous surprendre. Le nom est trompeur: cet arbuste ne produit pas de noisettes mais des fleurs remarquables, après avoir perdu ses feuilles durant l'automne. Cette espèce convient aux balcons et aux petits jardins car elle se développe relativement lentement et est peu sensible aux maladies. 

hamamélis

Le Camélia du Japon, petit arbuste à fleur blanches est aussi à l'honneur au parc Floral. Si la rose est la vedette de la belle saison, le camélia lui fait écho durant l'hiver. Il déploie une belle floraison généreuse en passant par une palette de rose, pourpre ou encore blanc, qui varie d'octobre à mars selon les variétés.

Le saviez-vous? Le nom de Camelia a été donné à la plante par Carl von Linné, en hommage au père jésuite George Joseph Kamel, qui en a rapporté des graines à la fin du XVIIe siècle. Suite à cela, les graines ont été semées dans les jardins botaniques européens dont le Jardin des Plantes à Paris. 

Camélia du Japon

L’hellébore que l’on appelle aussi Rose de Noël ou encore hellébore noir, déploie elle-aussi de très belles fleurs sans craindre le froid hivernal. La plupart des espèces rencontrées sous nos latitudes sont blanches ou vertes, bien qu’il existe des hybrides de couleur rouge ou pourpre. Si elle est aussi appelée hellébore noir, c'est en raison de ses racines de couleur très sombre.

Le mot «hellébore» vient du grec helibar qui désignait alors un remède contre la folie. En effet, jusqu'au Moyen Âge, il était coutume de dire que cette plante, outre ses propriétés purgatives, préservait de la folie. Il faut savoir que toutes les hellébores sont toxiques car elles contiennent de l'helléboréine, un puissant neurotoxique qui agit également sur le cœur lorsque la plante est ingérée.

Attention donc si vous souhaitez en avoir sur votre balcon ou vos rebords de fenêtres, elle est à manipuler avec précaution car elle peut engendrer des irritations de la peau. L’ensemble des hellébores sont des plantes relativement faciles d’entretien. Vous pourrez les cultiver en pot facilement, et elles se trouvent dans de nombreuses jardineries à cette période de l'année. De quoi épater vos voisins avec de belles fleurs l'hiver sur votre balcon! 

Hellébore

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous retrouver sur le site Végétalisons Paris rubrique «contact». Bonne balade!

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !