Cet évènement fait partie du programme Saison Culturelle

© mahJ © Succession Helmar Lerski, Museum Folkwang
Expositions
Helmar Lerski. Pionnier de la lumière
Musée d'art et d'histoire du judaïsme
Le mahJ présente la première rétrospective consacrée en France au photographe et cinéaste Helmar Lerski (1871-1956), dont l'oeuvre est centrée sur le portrait.

Un sculpteur de la lumière

Auteur d’une œuvre d’une grande cohérence, où la lumière occupe une place centrale, Helmar Lerski a surtout réalisé des portraits, explorant subtilement les reliefs des visages, afin de faire surgir « l’âme » de ses sujets.

Ses techniques de cadrage et d'éclairage où l'ombre tient une place centrale, créent des personnages qui animent les visages photographiés.

Bédouin

Berlin, New York, la Palestine mandataire : le cinéma et la photographie

L’exposition retrace le parcours de l’artiste, et notamment son émigration en Palestine : Lerski a profondément influé sur la photographie et le cinéma du futur État d’Israël.

Né de parents juifs polonais en 1871 à Strasbourg, Lerski émigre à vingt-deux ans aux États-Unis, où il se lance dans la photographie. Il s’installe à Berlin en 1915, et travaille comme spécialiste des effets spéciaux de cinéma, notamment pour Metropolis de Fritz Lang. En 1927, il revient à la photographie avec Têtes de tous les jours, des portraits de gens ordinaires.

Il émigre en 1932 en Palestine. Il réalise des films, dont Awodah (Travail) en 1935, et une oeuvre photographique fortement marquée par l’esthétique expressionniste, Métamorphoses par la lumière. Sa série Arabes et Juifs témoigne d’un puissant intérêt porté à la diversité humaine de la Palestine, et constitue un manifeste humaniste de tolérance et de respect.

Kibboutz

Un travail par séries photographiques: Métamorphoses par la lumière, arabes et juifs, têtes de tous les jours, mains humaines, paysages du visage... 

Rassemblant près de 200 œuvres du Folkwang Museum à Essen et du mahJ, l’exposition dévoile une partie importante du fonds exceptionnel de 435 épreuves et négatifs acquis par le musée en 2015 grâce au soutien du ministère de la Culture et de la direction régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France, du Conseil représentatif des institutions juives de France, de la fondation Fams sous l’égide de la fondation du Judaïsme français, de la fondation Rothschild-Institut Alain de Rothschild, de la fondation Pro mahJ, et de 330 généreux donateurs.

Pionnier Près du fleuve Yarkon Vers 1940

Commissariat

Commissaire général : Paul Salmona, mahJ

Commissaire : Nicolas Feuillie, mahJ

Informations
pratiques

Musée d'art et d'histoire du judaïsme
71 rue du Temple
75003 PARIS

Dates

Du 11 avril au 26 août 2018
le mercredi de 11h à 21h
les mardi, jeudi, vendredi de 11h à 18h
les samedi, dimanche de 10h à 19h

Prix

Payant - 10€ / 7€ (familles nombreuses 18-25 ans hors UE) /5€ (18-25 ans UE). Gratuit pour les moins de 18 ans, les chômeurs, les allocataires de minima sociaux, les personnes handicapées (carte CDAPH) et leur accompagnateur. Voir autres catégories sur le site du mahJ.

Sur réservation

S'y rendre

  • 11 : Rambuteau (193m) 3, 11 : Arts et Métiers (451m) 1,11 : Hôtel de Ville
  • 29
  • Châtelet-Les-Halles

Plus d'infos

Par ici la compagnie !

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !