Le Paris des Parisien·ne·s
Mab'ish, une parisienne peut en cacher une autre!
Aujourd’hui nous rencontrons Isabelle Clarençon, plus connue sous le nom de Mab’ish. Danseuse, DJ, organisatrice de soirée et maintenant youtubeuse, cette jeune parisienne a plus d’un tour dans son sac. Voici le Paris et le parcours d’une artiste pétillante.
Mab'ish

“J’ai grandi à Grenoble dans une famille qui n’a rien à voir avec le milieu de l’art. Je faisais de la danse classique au conservatoire. En grandissant, je me suis intéressée au Hip-hop, à la danse contemporaine, j’aimais l’idée de pouvoir créer mes propres pas. Il y avait beaucoup de breaker à Grenoble mais pas beaucoup de danseurs debout et moi c’est ce qui me plaisait. J’avais fini mes études, donc je suis montée à la Capitale pour voir ce qu’il s’y passait!”

Danseuse

Quand elle arrive à Paris, Isabelle habite une chambre de bonne dans le 7e et trouve un job de vendeuse sur les Champs Elysées, un quartier dans lequel elle avoue ne plus jamais mettre les pieds. Rapidement, sa créativité est remarquée et elle devient visual merchandiser, elle habille les mannequins, imagine les vitrines. “C’était cool mais j’avais de sacrés horaires, je travaillais de 7h à 16h et ensuite j’allais danser. Du coup je m'éloignais des beaux quartier pour m’entraîner à la Défense, aux Halles ou encore à Gare de Lyon." Le soir, Isabelle sort au Djoon pour les soirées Dance Culture, "c'était gratuit avant 20h, tous les danseurs étaient là pour 19h pétante!"

1
Danser
Je vais souvent m’entraîner au 104, parfois dans la Nef, parfois dehors, selon la musique.

Il y a 6 ans, elle intègre le collectif La Main. Avoir à disposition des locaux et une aide technique des autres artistes, lui permet de créer et développer des performances telles que HIPHOPAINT. "Hyper inspirée par le travail de Klein, je me suis dit, je fais de l’art vivant mais j’aimerais pouvoir fixer le mouvement d’une certaine manière. J’ai donc créé cette performance de danse avec de la peinture qui a pas mal tourné.”

HIPHOPAINT _ ISABELLE CLARENÇON

Le site Que Faire à Paris utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des vidéos et des pages du site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Isabelle danse aussi avec des musiciens, comme David Walters ou Squid And The Stereo. “J’ai rencontré pas mal de gens comme moi qui souhaitaient mélanger leurs concerts avec de la danse.” Elle intègre ensuite plusieurs compagnies, “depuis 2 ans, je suis sur le spectacle des 25 ans de Suresnes avec Farid Berki.”

2
Inspiration
Beaubourg, j'aime le lieu, cet espace... la vue et les expositions. What else?

Avec le collectif La Main, ils participent à Nuit Blanche, elle propose alors une performance “Reflet” avec une tenue en miroir créée pour l’occasion par Gwendolyn Boudon. “J’aime bien plonger le spectateur dans un univers, le costume renvoie la lumière, c’est assez fou.” D’autres performances suivent comme “Rouge”, sur le harcèlement de rue.

DJ

Tout à commencé quand on lui offre une platine, il y a 6 ans. “J’ai toujours écouté beaucoup de musique, comme tous les danseurs, mais là j’ai commencé à mixer un peu. Rapidement j'ai mixé dans un bar pour lequel je faisais un peu de com.” Ensuite elle se lance sur une web radio, "chaque mois, sur le Mellotron, on propose avec Santo (NDLR, son binôme), un radio show autour des nouveautés hip-hop, soul et un peu house".  

3
Mes débuts de DJ
Ils m'ont fait confiance en me confiant les platines de temps en temps !
BAR DEMORY-PARIS
62 rue Quincampoix
Paris 11E

Depuis 2 ans, Mab'ish a intégré le Label Beat X Changers, "on développe les sorties de vinyles, on organise des soirées et on en profite pour mixer un peu, entre 2 têtes d'affiche", sourit-elle, "ça m'a permis de mixer dans des salles mythiques comme le Rex ou la Machine du Moulin Rouge!" Mais Isabelle, n'oublie pas la danse. "Dans l'équipe, on est 2 danseurs et on a vraiment envie de développer la communauté de la House Dance notamment avec les soirées Tap Water Jam, une soirée pour les danseurs, ceux qui boivent que de l'eau!"

4
DIsquaire
J'y fais de belles trouvailles pour mes vidéos et on à la chance d'y être distribués avec le Label Label Beat X Changers.
Synchrophone
4-6 Rue des Taillandiers
Paris 11E
5
Pablo !
J'aime bien les soirées Children of the drum de Pablo Valentino au Rex.
Rex Club
5. boulevard poissonnière
PARIS 2E

J'organise aussi, avec Luara Rojas Diaz , des soirées qui s'appellent Salade composée à la Bellevilloise, des sessions d'improvisation musique / danse pour décloisonner les mondes et permettre aux artistes de se rencontrer.

Salade Composée

La Bellevilloise
19-21, rue Boyer , 75020 PARIS

Le vendredi 27 avril 2018

gratuit
évènement terminé

Youtubeuse

"J'avais envie d'un projet qui réunirait la danse et mon univers de DJ." Né d'un défis sur les réseaux sociaux, le Cercle de Mab'ish est une petite émission fait maison avec son binôme Santo. "En première partie, je présente un vinyle, l'artiste, l'album ou parfois une scène musicale, la dernière est sur le rap belge. En seconde partie, je danse ou j'invite un guest à danser sur le morceau. C'est beaucoup de boulot, on essaye d'en faire 2 par mois."

Le Cercle By Mab'ish

Le site Que Faire à Paris utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des vidéos et des pages du site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
6
Une bonne table
Les artistes qui jouent au Badaboum vont manger là-bas, c'est comme ça que je l'ai découvert et j'ai trouvé ça délicieux!
le petit keller
13 rue Keller
Paris 11E
7
Un rêve
J'aimerais faire ma performance Reflet avec ma tenue en miroir dans l'Eglise Saint-Eustache. Cette tenue met vraiment en valeur le bâtiment, ce serait génial.
Saint-Eustache
2, impasse Saint Eustache
PARIS 1E

"Je travaille tout le temps, c'est le risque quand on est passionnée. Aujourd'hui, j'aimerais bien développer ma chaîne Youtube, mes mix et mes performances, dans le monde entier, pourquoi pas!"

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !