Actualités
Au printemps, jardinez sur votre balcon
Vous n'avez pas de jardin mais vous avez un balcon ou encore un rebord de fenêtre? Largement suffisant pour jardiner, faire pousser de petites plantes et même cultiver vos propres légumes made in Paris.
balcon végétalisé

"Oui mais je n'ai pas d'outils"

Crayon à papier pour creuser des petits trous

Fausse excuse. Devenir un jardinier de balcon ne nécessite pas d'investir dans des outils. Alors on arrête de se prendre le chou, nos petites mains feront l'affaire et quelques objets du quotidien pourront vous être très précieux. 

  1. Le crayon à papier vous aidera à creuser des petits trous (1 à 2 cm de profondeur) pour y nicher vos petites graines. 
  2. Pour les semis qui ne s'effectuent pas directement en terre et qui nécessitent un repiquage après poussée, pensez à garder vos barquettes en polyester de supermarché (viande, poisson, fromage) ou même vos boîtes d’œufs.
  3. En guise de râteau miniature, optez pour la fourchette de cuisine ou vos couverts à salade. 
  4. Le couteau est un ustensile idéal pour désherber : coincé entre l’index et le pouce il vous aidera à enlever les mauvaises herbes plus rapidement.
  5. Quand vient l'heure de l'arrosage, munissez vous d'une bouteille d'eau en plastique, fermez le bouchon et percez-y quelques petits trous pour un arrosage tout en douceur. 
  6. Pour étiqueter vos semis, récupérer des petits bâtons de bois et scotchez-y le morceau de sachet de graines où figure nom, variété de vos semis. Vous verrez, c'est super mimi !
Étiquette

"Et pour la terre? Qu'est-ce qu'on met?"

Pas besoin de se presser le citron et de chercher midi à quatorze heures pour dénicher des tonnes de terre.

Solution facile et économique : on mélange de la terre et du terreau. Pour le terreau, on se fie à sa capacité de rétention d'eau (indiquée sur le sac de terreau). 60% (60 ml/l) c'est bien, 65% c'est encore mieux.

Autre astuce : On utilise du sable ! A mélanger à la terre en respectant les règles de l'art (1/3 de sable pour 2/3 de terre.

Terre

"On choisit quoi comme pot?"

C'est vrai, il existe une multitude de modèles de pots et surtout de divers matériaux.

Pour choisir, on prend en compte leur profondeur, leur largeur et leurs composants.

Les légumes "feuilles" et les aromates ont besoin de 10 à 15 cm de profondeur contrairement aux légumes "racines" qui eux, en nécessitent 20 et les légumes "fruits" 30. Tout est indiqué sur vos sachets de graines.

Les légumes en général, ont besoin de plus d'espace pour pousser. Ils sont différents des aromates par exemple. Il est inutile de vouloir faire pousser un grand nombre de graines dans un seul pot. Il faut adapter la largeur et la longueur du contenant en fonction des semis réalisés.

Les pots en plastiques sont "bon marché" mais nocifs pour nos plantes. Les racines s'y développeront mal par manque d'air et peuvent pourrir à cause de la trop grande étanchéité du matériau.

N'hésitez pas à aller faire un tour à La Recyclerie ou encore chez Les Grands Voisins... Des pots sont parfois disponibles gratuitement lorsque les stocks débordent. 

Pot en terre cuite et semis

Les pots en terre cuite, c'est super. L'air y circule parfaitement et l'eau s'évapore pour éviter tout risque de noyade. Ils sont épais et permettent de maintenir vos racines bien au chaud. Il faut juste être un peu vigilant et penser à arroser ses plantations plus fréquemment. Ces pots sont lourds et éviteront à vos plantes hautes de s'envoler à la première rafale de vent (une envolée massive de pigeons fait vite courant d'air). Veillez tout de même à ne pas dépasser un certain poids... Vous risquerez de vous retrouver plus vite que prévu chez votre voisin du dessous.

Vous pouvez aussi choisir des pots en géotextile, légers pour garnir toujours plus votre balcon. 

Géo textile

" J'ai compris, mais on s'organise comment? "

On regarde avant tout les besoins de tous nos semis : soleil, ombre, à l'abris du vent...

Pour optimiser l'espace, quoi de mieux que de jardiner à la verticale ? On met en place des jardinières à suspensions, des étagères de fortune ou même une palette à plusieurs étages. Les tomates et les salades défient les lois de la gravité et poussent aussi à la verticale, la tête presque à l'envers.

Palette

" Ok, on peut planter maintenant?"

Allez, c'est parti, on ne perd plus une minute. On a un concours photo Instagram à gagner, un projet ou une réalisation à déposer sur la plateforme Végétalisons Paris et surtout besoin de tomates cerise pour les apéros cet été.

Tomates et Fraises

Dans le fond de nos pots, jardinières ou autre, on dispose des petits cailloux, du sable ou encore des billes d'argile pour bien "préparer le terrain" et drainer notre terre. On vérifie surtout que l'on a bien des petits trous dans le fond pour bien faire circuler l'air et éviter la noyade.

Si votre terre est trop sèche, pensez à l’arroser quelques heures avant de commencer le semis. Il est primordial de tenir compte du calendrier des cultures. Pour cela, n’hésitez pas à vérifier la période de semis de vos graines sur le sachet choisi.

Graines à semer
Semis

Le semis en ligne pour les radis : Disséminez les graines dans un sillon, les recouvrir de terre et tassez le tout.

Le semis "à la volée" pour une capucine grimpante : Éparpillez les graines en les jetant, puis tassez avec le plat du râteau pour qu’elles adhèrent bien à la terre.

Le semis en poquet pour des petits pois : Enfouir 3 ou 4 graines regroupées à la fois et le tour est joué.

Le semis dans des petits pots : Le récipient pour les semis doit avoir une profondeur minimale de 8 cm. Plus il est profond et moins la terre séchera. Une fois les graines semées, tassez le tout à l’aide d’un objet à surface plane comme une petite planchette. Veillez à ne pas trop enterrer les graines.

Alors ? Fière de votre petit coin de balcon végétalisé ? 

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !