ART URBAIN franco-tchèque
Activité
ART URBAIN franco-tchèque
Centre tchèque de Paris
Exposition d'art urbain franco-tchèque, à deux pas de la Tour Eiffel, consacrée au centenaire de la Tchécoslovaquie. Exposition sous le haut patronage de S. Exc. M. Petr Drulák, Ambassadeur de la République tchèque, et de Mme Rachida Dati, Maire du 7e arrondissement de Paris

ART URBAIN franco-tchèque

Exposition d'art urbain franco-tchèque, à deux pas de la Tour Eiffel, consacrée au centenaire de la Tchécoslovaquie.

Exposition sous le haut patronage de S. Exc. M. Petr Drulák, Ambassadeur de la République tchèque, et de Mme Rachida Dati, Maire du 7e arrondissement de Paris

PROGRAMME

Art urbain performance - création d'œuvres d’art en plein air

14 & 15 mai 2018 // 9H00 - 18H00


Accompagné par DJ Set Hosted by SWISH (Supervision UPEM par Guillaume Dupetit)

Clôture de l'Ambassade de la République tchèque, 15 Avenue Charles Floquet, 75007 Paris

Accès libre

Exposition

16 mai – 16 octobre

Clôture de l’Ambassade, donnant sur le parc du Champ-de-Mars

Accès libre

Artist's talk & performance

17 mai // 19H00


Centre tchèque de Paris, 18 Rue Bonaparte, 75006 Paris

Entrée libre

1918 - 2018 / ANNÉE CENTANAIRE

La Tchéquie et la France commémorent cette année des anniversaires importants. Côte à côte, Tchèques et Français ont vécu plusieurs de ces tournants historiques ensemble. En 1918, les deux nations célèbrent ensemble la fin de la Grande Guerre et la France joue un rôle important dans la fondation du nouvel Etat tchécoslovaque. En 1968, les Tchèques et les Français, quoique chacun de son côté du rideau de fer, se questionnent ensemble sur les réformes sociétales et s’influencent mutuellement.

Aujourd’hui, que signifient pour nous ces évènements historiques ? Que représentent-ils ? Il y a plusieurs réponses à ces questions. Les hommes politiques, historiens, philosophes ou sociologues mènent de longues discussions à ces sujets. La réflexion du monde de l’art est tout aussi significative. D'ailleurs, le peintre František Kupka ou l’écrivain Milan Kundera ont activement participé aux évènements de leur époque. La question est donc tout à fait justifiée comment interpréter ces évènements historiques dans l’art.

Ayant à l’esprit ce questionnement, l’Ambassade de la République tchèque a mis à la disposition des jeunes artistes tchèques et français sa clôture pour qu’ils puissent exprimer ce que les tournants historiques signifient pour eux. L’Ambassade de la République tchèque et le Centre tchèque de Paris remercient la Mairie de Paris et la Mairie du 7e arrondissement de Paris d'avoir rendu possible notre projet. Ils remercient également l’entreprise ŠKODA - dont la marque représente déjà depuis longtemps la qualité et les performances économiques de notre pays – pour son soutien. Enfin, ils remercient tous les passants dont l’attention sera attirée par notre exposition lors de leur balade sur les Champs de Mars.

ART URBAIN ET LES TECHNIQUES

Nous avons choisi l'art urbain comme la tribune libre des artistes contemporains. Ce médium de communication très puissant vise un large public et, s’adresse directement à la jeune génération.

Les techniques utilisées lors de cette création unique seront variées (acrylique, bombes de peinture acrylique, bombes de vernis, encre, papier) et diverses approches seront utilisées (figuratives, abstraites, typographiques ou combinaisons de plusieurs approches, dessins animés, photographies, collages).

Connecter les deux scènes artistiques tchèque et française, établir des contacts directs avec les autres, découvrir des œuvres d’art, tout cela permet aussi de mieux se comprendre mutuellement, de combattre les préjugés et les idées reçues. Ce sont des projets concrets qui construisent de bonnes relations entre nos peuples car elles sont sources d’amitiés individuelles et durables.

ARTISTES

CZ : Jakub Janovský / Tomáš Roubal / Ondřej Vyhnánek / Matěj Olmer / Jakub Uksa / Pavel Šebek

FR : Iris Le Fur / Jaëraymie / MOYOSHI

Iris Le Fur

*1986

La plasticienne sonore Iris Le Fur, docteur en Art Sonore dans le laboratoire de recherche L.E.S.A à Aix-Marseille Université, propose un travail plastique qui interroge la lisière entre nos perceptions visuelles et auditives.

Dans des productions aux techniques hétéroclites allant de l’expression graphique à l’installation sonore en passant par la lutherie sonore, Iris Le Fur interroge notre regard sur le monde. Ses productions sollicitent nos perceptions sensorielles jouant sur leurs interactions plastiques et sémantiques.

http://www.irislefur.com/

Jaëraymie

* 1986

Jaëraymie est un artiste pluriel, autodidacte, qui se consacre depuis un an au développement de sa pratique plastique en milieu urbain. Street Artiste adepte du collage et du pochoir, il intervient dans l’espace public pour surprendre les passants, les faire réagir à une actualité ou tout simplement les faire sourire.

Actif au sein des réseaux de Street Art parisien, Jaëraymie n’hésite pas à collaborer avec d’autres artistes pour développer des projets « hors-séries». C’est le cas des pastiches d’affiches électorales en collaboration avec Combo, M. Renard et Raphael Federici à Paris afin de sensibiliser les publics à la question du vote et à la campagne présidentielle 2017. Il a également participé aux expositions collaboratives au Musée de Montmartre avec comme thématique Auguste Renoir en septembre 2017 et à la galerie YAM (Young artiste Montmartre) en Octobre 2017, sa première exposition solo «Le Romantisme c’est un truc de Bonhomme» a eu lieu en Décembre 2017.

www.facebook.com/jaeraymie

www.instagram.com/jaeraymie

Jakub Janovský

*1984

Pour Jakub Janovský, le moyen universel de création libre est le dessin : il peut être développé de manières diverses et surprenantes (peinture murale, dessins d'intervention, dessin situationnel, vidéo, enregistrement vidéo, installation, tatouage). C'est précisément ce traitement libre, parfois anarchiste des moyens d'expression, qui correspond à ses opinions, déclarées par son travail. Ses œuvres sont le plus souvent empreintes de provocations sarcastiques, d'outrages agressifs ou d'ironies cruelles. Les œuvres de Jakub Janovský sont exposées dans de nombreuses galeries, dont la Galerie nationale de Prague, et font partie de collections privés en République tchèque et à l'étranger.

http://www.jakubjanovsky.com/

www.instagram.com/janovsky_jakub

Jakub Uksa

*1981

Un artiste qui n'a jamais trop regardé les modèles étrangers. Au contraire, il a toujours cherché sa propre expression basée sur la simplification progressive de la forme. Il est ainsi arrivé à l'abstraction géométrique qui lui est propre aujourd'hui. Il expérimente de façon inédite avec la forme, et est progressivement passé de son expression monumentale mature vers un purisme typographique. Il élimine presque complètement le travail expressif avec des contours et des couleurs en faveur d'une linéarité de couches sophistiquée et d'une forme parfaitement pure. Son travail attirant ressemble à un labyrinthe graphique ornemental.

https://jakubuksa.tumblr.com/

www.instagram.com/jakub_uksa

Matěj Olmer

*1979

L'artiste, sous le pseudonyme de Bior, est reconnu également comme peintre abstrait. Il conçoit le style graffiti comme une discipline ouverte et source d'émotions. Son style se caractérise par la présence marquée de couleurs, la volonté d'expérimenter et d'improviser. Son expression artistique est fondée sur l'intuition spontanée - peinture expressive, appliquée en couches superposées, combinée au collage. Il s'inspire également dans sa création de ses propres textes de poésie.

http://olmerpaintings.tumblr.com/

www.instagram.com/xmatejolmerx

MOYOSHI

*1981

Autodidacte et amoureux du trait, Moyoshi se présente tel un dompteur de feuilles et choisit la rue pour s’y exprimer du sol au mur. Couleurs franches, découpes graphiques, lignes noires ondoyantes, Moyoshi appose son style de Paris à Shanghai. Que ce soit à la bombe, craie, ou pinceau l’improvisation règne souvent dans ses réalisations pour ajouter une dimension plus sauvage. Les motifs et tracés composent en rythme ces œuvres dynamiques du papier au mur. Son univers oscille entre l’abstrait, le végétal et l’animal dans une fiction où la faune et la flore s’unissent face à l’homme pour reprendre leurs droits. Moyoshi a réalisé des expositions collectives ou en solo, à Paris, Bruxelles, San Sebastian ou encore Genève.

http://www.moyoshi.com/

www.instagram.com/moyoshi_ihsoyom

Ondřej Vyhnánek

*1983

Le travail d'Ondřej Vyhnánek (alias X - DOG), entremêlé de dessins animés et de critiques sociales, paraphrase le monde des superhéros. Avec un intérêt sérieux, il s'occupe des thèmes du futur de l'humanité, de l'essence de l'existence humaine et de l'au-delà. Dans un street art sans limites, Ondřej a trouvé le moyen idéal, ouvrant toujours de nouvelles perspectives à l'expression artistique. Le caractère de sa peinture reflète une variété de sources d'inspiration, que ce soit l'art des nations sud-américaines, l'art naïf, le pop art ou la bande dessinée. Actuellement, il combine la sculpture avec divers matériaux, comme du béton, du métal, jusqu'aux résines artificielles.

http://www.ondrejvyhnanek.com/

www.instagram.com/ondrej_vyhnanek

Pavel Šebek

*1989

Artiste intermedia avec une écriture graphique spécifique appartenant à un groupe de peintres issus du style graffiti et streetart. Inspiré par le recyclage, et la récupération, il donne aux objets une nouvelle signification et un nouveau contexte. Il s'inspire des zones urbaines, qu'il s'agisse de lignes de métro ou de paysages industriels. Il s'est distingué sur la scène artistique tchèque par l'exposition Industrial à la Trafo Gallery à Prague en 2011. Ont suivi les expositions City Code ou Multiverse Express ou d'autres présentations à la Chemistry gallery.

http://pavelsebek.cz/

www.instagram.com/futurecityutopia

Tomáš Roubal

*1982

Tomáš Roubal est un graphiste et dessinateur de scènes figurales aux thèmes socio-politiques. Il a étudié le graphisme à l'Université des Beaux-Arts de Bratislava en Slovaquie. Ses monochromes commentent de manière critique la société actuelle, la propagande politique, l'église catholique et l'esthétisme des produits de la culture de masse. « C'est comme une boîte noire de choses, devant lesquelles nous fermons les yeux, de thèmes, dont on ne veut pas parler et préférons faire semblant qu'ils n'existent pas », commente l'artiste. Il a obtenu le prix du plus beau livre de l'année 2012 du Ministère de la Culture pour son livre Black book.

http://www.tomasroubal.com/

www.instagram.com/roubal_tomas

Les séances

Du 14 mai au 16 octobre 2018 :
Lundide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
Mardide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
Mercredide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
Jeudide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
Vendredide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
Samedide 13h00 à 18h00type de public non renseigné
  • Lundi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné
  • Mardi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné
  • Mercredi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné
  • Jeudi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné
  • Vendredi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné
  • Samedi, de 13h00 à 18h00
    type de public non renseigné

Informations
pratiques

Centre tchèque de Paris
18 Rue Bonaparte 75006 Paris
75006 Paris

    Prix

    0 €

    Plus d'infos

    Newsletter
    Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !