Araignées CODEX URBANUS
Expositions
Légendes souterraines-Codex Urbanus s'invite dans les égouts
Musée des égouts
Le street artist parisien, Codex Urbanus s'invite dans les égouts pour une exposition avant la fermeture des lieux pour rénovation.

Codex Urbanus est un street artist parisien qui arpente les rues pour créer un étrange bestiaire de chimères plus particulièrement dans le quartier de Montmartre. Croisant plusieurs espèces pour former des hybrides qu’il dessine directement sur les murs, il a pu composer à ce jour environ 300 chimères différentes. Son art se veut une simple invitation à la rêverie et à l’imaginaire, provoquant un accident poétique dans les rues de Paris et faisant soudainement rentrer un peu de magie dans un monde qui en manque parfois.

Les Égouts de Paris, en dehors de leur nécessité, propose un monde différent, inconnu, qui est propice au fantastique et aux légendes. Les références aux égouts dans les récits apparaissent souvent comme des lieux pour disparaître -l’intestin du Léviathan pour le Jean Valjean de Victor Hugo qui y trouve refuge, la tanière de la bête dans une série américaine des années 80, l’antre de 4 tortues ninja amatrices de pizza… C’est aussi là que sont tapies des créatures inconnues et dangereuses, comme les insectes mutants créés par Guillermo del Toro pour Mimic, bref c’est un environnement souterrain, à la fois proche et inconnu, qui fascine les citadins et cristallise un bon nombre de fantasmes….

Toujours à l’affut d’environnements étranges et évocateurs (le Musée Gustave Moreau en 2016 ou l’Aquarium de Paris en 2017), c’est très naturellement que Codex Urbanus descends des rues de la ville jusque dans ses entrailles pour extirper à l’aide de son art les légendes urbaines qui errent dans les tunnels.

Sans avoir de visée didactique, l’exposition « Légendes Souterraines » questionne simplement la relation de notre imaginaire aux égouts, et emmène le visiteur dans un parcours onirique oscillant entre culture populaire et street art.

Crabe Codex urbanus

Plusieurs thèmes sont abordés dans le parcours créé par Codex Urbanus. À l’entrée, 10 interventions de l’artiste sur de vieux journaux proposent 10 légendes urbaines sur le thème des égouts, oscillant entre récits imaginaires connus et nouveaux mythes fantastiques créés pour la visite.

Plus loin, c’est l’étrange Venise souterraine qui est détaillée, uchronie étonnante où les protagonistes de la création des égouts de Paris au XIXème siècle se font construire des villas souterraines et des palais au bord des collecteurs, installation dans le goût du Fantôme de l’Opera de Gaston Leroux.

Ensuite, vous pourrez découvrir le bureau secret de l’ingénieur Belgrand qui dès 1854 se lance dans la construction des égouts. Plusieurs mythes souterrains se cachent dans cet étrange espace qui stimule l’imagination.

Enfin, tout le long du parcours, d’étranges créatures rupestres chassent et surveillent les tunnels, dans un style typique de l’artiste. Un petit clin d’œil à Eleonore, le crocodile trouvé dans ces égouts en 1984, et qui est un peu le symbole de cette exposition où réalité et mythes se mélangent.

Codex Urbanus au musée des égouts de Paris en Timelapse

Le site Que Faire à Paris utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des vidéos et des pages du site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Informations
pratiques

Musée des égouts
Pont de l\'Alma
75007 Paris

Dates

Du 2 au 30 juin 2018 :
lundi, mardi, mercredi, samedi, dimanche de 11h à 17h

Prix

Payant - 4,40€

S'y rendre

  • 7 : Pont de l'Alma (134m) 9 : Alma Marceau (240m)

Plus d'infos

  • 0153682781

Par ici la compagnie !