Le Paris des Parisien·ne·s
Marie Morel, "libraire, bien plus qu'un métier"
Ce vendredi 8 juin se déroule une nouvelle édition du "Pari des Libraires", où les librairies indépendantes de la capitale sont mises en lumière le temps d'une nuit (#figuredestyle, à vos manuels). Nous avons rencontré pour l'occasion Marie Morel, libraire au Comptoir des Mots, qui nous a parlé d'un métier passionnant, qui relève parfois du sacerdoce...
Le Pari des libraires

Révolution numérique, transformation des usages, concentration des éditeurs... Si les mutations de l'époque ont laissé de nombreux disquaires indépendants sur le carreau, les librairies, qui subissent des évolutions similaires, maintiennent tant bien que mal leur activité, au prix d'efforts constants et grâce à une capacité d'adaptation étonnante. Cette soirée spéciale rend hommage à ces "petits commerçants" (ce n'est pas péjoratif) et à leur présence essentielle dans le tissu socio-économique parisien. Dans les échoppes participant à l'événement auront lieu des rencontres avec des auteurs, des balades littéraires, des lectures et même des concerts: vous retrouverez ici le programme complet de ce Pari des libraires 2018.

Selon Marie Morel, membre émérite de l'équipe qui anime l'excellent établissement Le Comptoir des mots (239 rue des Pyrénées, 20e), c'est avant tout cette "plus-value humaine" qui permet aux indés de résister face aux mastodontes du commerce en ligne ou de la vente de "produits culturels" à l'échelle industrielle. "Les gens sont de plus en plus demandeurs de ce genre de rapports moins impersonnels. Ça commence par un bon accueil, c'est important. Ensuite, il faut arriver à déceler le désir d’un client un peu perdu, ou se faire aux goûts des habitués, pour trouver le livre qu'il leur faut, et gagner leur confiance". Implantée au cœur du 20e arrondissement, dans un quartier populaire, Marie insiste sur le rôle important qu'y joue la libraire, s'adaptant à son public, et partie prenante d'un mouvement de retour aux commerçants de proximité.

La fine équipe du comptoir
1
resto
Un petit resto français à la déco improbable, qui aime revisiter des classiques. Ils font un risotto aux cèpes incroyable, on a l'impression de redécouvrir ses papilles!
Le Face B.
5, rue Guillaume Bertrand
Paris 11E

Outre ces liens plus humains que dans les usines à livres, le nerf de la guerre est surtout de faire de la librairie un vrai lieu de vie, animé toute l'année en offrant au public des événements variés et originaux. La librairie Le Comptoir des mots organise ainsi au moins une rencontre par semaine, sous des formes diverses, avec des auteurs de tous domaines et horizons: romanciers, essayistes, auteurs de BD, ou encore traducteurs... Un club de lecture y a même trouvé refuge, occasionnant des débats vifs et l'irruption de clients désireux de se mêler à la lutte... Fin juin aura lieu une rencontre exceptionnelle avec l’essayiste féministe Rebecca Solnit, dont on ne saurait trop vous recommander le dernier ouvrage paru aux éditions de l’Olivier, l'important "Ces hommes qui m'expliquent la vie".

2
lieu hybride
Gratuit et au cœur d'un quartier populaire, l'endroit offre plein de choses très différentes, avec la boutique Emmaüs, des expos, et bien sûr les danseurs en toute liberté... 
Photo du Centre Culturel Le 104

La librairie commence d'ailleurs à être reconnue pour certaines de ses spécialités, comme un rayon dédié au  féminisme, riche et soigné, notamment sous l'impulsion de Marie, comme pour ses choix éditoriaux forts, qui lui donnent toute son identité. Elle met ainsi un point d'honneur à présenter de belles sélections dans tous les domaines, en essayant de promouvoir de petits éditeurs. Pour Marie, la grande liberté dont jouit l'équipe est primordiale: "le propriétaire nous laisse une grande latitude pour choisir les animations et les rencontres qu'on programme, mais aussi pour partager nos "coups de cœur", notamment en recommandant par des petits mots les livres qui nous ont marqués. Tout ça se fait selon les goûts de chacun, sans forcément chercher à coller à l’actualité". La librairie organise ainsi parfois des genres de rétrospectives d'auteurs façon cinémathèque: l'une des stars de l'été au Comptoir des mots sera ainsi le jeune Emile Zola... 

3
Bibliothèque
Beaucoup d'activités, des sélections thématiques, un personnel impliqué, dynamique et de bon conseil... Le fonds est riche, j'aime en profiter en pouvant enfin prendre mon temps...

S'il doit forcément connaître ses classiques, le bon libraire 2018 doit aussi être connecté. La librairie est présente et active sur les réseaux sociaux, et s'est parfaitement adaptée aux nouvelles formes de com'. Elle y annonce bien sûr ses événement à venir, mais tente aussi de fédérer une communauté sur un ton léger et volontiers potache, avec des outils tels les inévitables gif, mais aussi des vidéos courtes où les membres de l'équipe présentent leurs livres préférés du moment. Pour Marie, un libraire de qualité doit "aimer lire, évidemment, être curieux de découvrir des textes, aimer en parler aux gens, mais aussi savoir en parler, ce qui n'est pas toujours facile. Il faut aussi savoir écouter, pour trouver le livre qui satisfera les envies de lecteurs toujours plus pressés."

Une rencontre au comptoir des mots
4
Resto
Un resto au pied de la Butte Montmartre, calme et tranquille avec un petit côté guinguette, comme une enclave au milieu de l'effervescence touristique

Libraire, c'est bien plus qu'un métier, la passion et une implication de tous les instants sont indispensables. On ne le fait clairement pas pour l'argent: le salaire est en moyenne à peine supérieur au smic sur l'ensemble d'une carrière. Mais il faut aussi être flexible sur les horaires, et prêt.e à sacrifier quelques pans de sa vie personnelle. Les rencontres se prolongent parfois tard, et la lecture de livres à mettre en valeur (ou pas) se fait forcément en dehors des heures de travail, la frontière entre vie pro et perso devenant souvent bien mince.

Impossible de passer du temps avec une libraire sans lui demander son livre favori du moment. L'heureuse élue est donc Julia (juste Julia) pour son roman "Roulio fauche le poil" paru début mai aux excellentes éditions "Le Tripode". Rappelons son pitch savoureux: "Je suis «Roulio fauche le poil», de mon vrai nom Roinita, esthéticienne à ses heures perdues. Ma vie sentimentale est une catastrophe, ma grand-mère un danger ambulant. Il y a quatre chats possédés dans mon appartement. Tout va bien."

Roulio fauche le poil
5
Café
Un café-librairie à Belleville, qui vend des livres d'occasion, propose des activités, dans une ambiance cool et sympa... et qui fait d'excellents jus de fruits!
Barbouquin
1 rue Dénoyez
Paris 20E

Pour ce Pari des Libraires, le Comptoir des mots vous a concocté une soirée spéciale Georges Perec, qui est né dans le 20e. Vous partirez sur ses traces pour une séance de lectures vagabondes en hommage à cet immense auteur né dans le 20e. Rendez-vous donc à 18h place Edith Piaf, puis après un détour par la rue Georges Perec, vous descendrez à la librairie pour découvrir l'hommage d'Etienne Lécroart, écrivain et dessinateur, membre de l'Oulipo, qui dédicacera par ailleurs "Vanités", bijou d'intelligence et d'émotion, autour d'un bon verre, cela va de soi. Et rien de vous empêche d'ailleurs de multiplier les réjouissances durant cette soirée: nous avons concocté avec amour une sélection (parfaitement subjective) des meilleurs plans de ce Pari des Libraires, à savourer juste en dessous.

Lectures vagabondes sur les traces de Georges Perec

Le Comptoir des mots
239 rue des Pyrénées, 75020 Paris

Le vendredi 8 juin 2018

gratuit
évènement terminé
Actualité

5 bons plans pour le pari des libraires

Publié le mercredi 6 juin 2018

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !