DR
Expositions
Exposition et signature du livre SEUM
LOO & LOU Gallery
A l’occasion de la sortie du livre SEUM de Stéphanie Mercier et Véronique Augry. La Loo & Lou Gallery est heureuse d’accueillir dans l’Atelier une présentation de leurs dessins originaux et photographies. DU 15 AU 22 juin. Du mardi au samedi 11h/19h Entrée libre SIGNATURE ☞ 22 juin 2018 à partir de 18h à l’Atelier

LE SUJET DU LIVRE : c’est l'univers de l'adolescence, Seum qui se traduit en arabe par poison ou venin, il signifie chez l’adolescent avoir un malaise, une frustration, la haine, le cafard …

PHOTOGRAPHIES : Véronique Augry diplômée des Beaux-Arts de Dijon, vit et travaille à Paris, est enseignante dans une école d'Art et pratique la photographie.

DESSINS : Stéphanie Mercier est illustratrice, diplômée des Arts décoratifs de Paris, elle vit et travaille à Paris, elle est enseignante dans une école d'Art.

Elles se sont rencontrées en 2008, depuis, elles ont fait plusieurs collaborations artistiques.

L’adolescence est un temps de transformations, de projections ouvertes et de désirs difficiles à formuler. La parole semble à l’arrêt, rentrée… Elle navigue à l’intérieur, elle dérive en cachette. L’intime se construit avec des sautes d’humeur et des élans de latence intenses, des moments d’ennuis où le corps cherche une position à l’écart dans un relâchement assumé. Les adolescents n’aiment pas qu’on les prenne en photo, ils veulent maîtriser leur image, gardiens de leur double qui s’en ira sur les réseaux…

Le temps de ce moment est complexe à saisir. Moment de repli sur soi, d’intériorité, de rêve actif, d’incertitudes filtrées. Il faut alors trouver la bonne distance, le point de vue qui n’intruse pas cette intimité en construction, et en même temps capter ce passage de la vie, ce temps qui ne sera plus.

Les photographies de Véronique Augry et les dessins de Stéphanie Mercier trouvent des angles de vision singuliers, avec une dose de tendresse nostalgique. En marge, le cadrage renforce cet isolement voulu, ce romantisme inné de l’adolescence.

Les photographies de Véronique Augry (1) nous parlent de ces moments de vacances du réel. Ce sont des photos volées comme des baisers volés, un raie de lumière, le temps figé, la prise furtive qui témoigne de ces solitudes partagées, des visages prenant le soleil qui nous dévoilent cet ailleurs où l’esprit vagabonde, des contre-jours qui révèlent le flou de cette période intérieure. Les corps sont perçus souvent de dos, signe de discrétion, une façon d’être derrière mais aussi de laisser libre, de porter un regard sans divulguer l’essentiel de l’être en construction.

Les dessins de Stéphanie Mercier (2) se font l’écho des postures de ces corps en métamorphose, ces albatros qui mutent à grande vitesse dans un temps très court. Les bras et les jambes s’allongent, les hormones bouillonnent, les désirs se nichent dans des interstices cryptés. Par ses dessins, Stéphanie tente d’imaginer ces chimères internes, ces figures en trames rêveuses, ces corps recroquevillés, ces nouveaux gestes nonchalants qui induisent des hybridations sauvages. Les corps bullent mais les esprits sont en fusion : ça gicle, ça rêve, ça réveille, ça somnambule, ça décoiffe, ça visite d’autres mondes, ça voyage dans l’absurde.

Ce livre est la continuité d’une conversation commencée en 2009 lors d’une exposition commune à la galerie Episodique à Paris accompagnée d’un catalogue « A la surface du temps » qui mettait en scène l’enfance et les souvenirs avant ce moment crucial de l’adolescence. Sept ans après, cette collaboration reprend dans un livre à double entrée, en miroir, de photographies et de dessins. Cette fois-ci la conversation tourne autour de ces corps vulnérables et fascinants de ces êtres en construction active. Extraits d’un texte de Lionel Dax en 2017

Informations
pratiques

LOO & LOU Gallery
20 rur Notre Dame de Nazareth
75003 Paris

    Dates

    Du 15 au 22 juin 2018 :
    mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 11h à 19h

    Prix

    0 €

    S'y rendre

    • Republique Arts et Métiers