Actualités
Une après-midi estivale au CENTQUATRE-PARIS
Découvrir l'expo Vhils, admirer des danseurs et des circassiens en répétition, faire une pause sur un transat, prendre un café... L'établissement culturel (19e) vous accueille jusqu'au 29 juillet ! Reportage.
Répétition au 104

Midi : au numéro 5 de la rue Curial, les habitués attendent sagement l'ouverture du CENTQUATRE-PARIS  (19e). L'établissement culturel de la Ville de Paris ouvre ses portes toute l'année aux artistes en quête d'un lieu de répétition, aux amateurs d'arts et, bien sûr, aux curieux du quartier et d'ailleurs ,et à ceux, en cette période de canicule, qui souhaitent se rafraîchir. 

Sous la grande halle, près de transats rouges, trois jeunes filles débutent des mouvements de danse devant un miroir grisé. L'après-midi ne fait que débuter au CENTQUATRE-PARIS !

Répétition au 104

Un lieu gratuit de répétitions

14h : un jeune homme soulève une grande roue. "C'est une roue Cyr (Ndlr : un agrès utilisé par les artistes de cirque)", glisse Alex, avant d'effectuer quelques tours. Comme lui, ils sont nombreux à profiter gratuitement des multiples espaces du CENTQUATRE-PARIS pour répéter. Comédien.ne.s venu.e.s du Cours Florent (tout proche), circassien.ne.s et une foule de danseur.euse.s : tous cohabitent dans une joyeuse cacophonie.

"C'est un encouragement pour les artistes"

Répétition au 104

Nelly Badang (à droite sur la photo ci-dessus) enchaîne les mouvements. Avec en fond sonore, "Habitué", la chanson du rappeur Dosseh. "Je viens régulièrement au CENTQUATRE-PARIS , confie le danseur et chorégraphe camerounais, de passage dans la capitale pour un spectacle. C'est un lieu magique!". Lui, apprécie la liberté de l'espace, "sans règles pré-établies, sans réservation préalable", et la rencontre avec d'autres artistes ou de simples curieux : "En Afrique, on n'a pas de lieu aussi ouvert pour créer et répéter".

Danseuses, yoga et transats 

16h : un trio de danseuses perchées sur des talons aiguilles multiplient sauts et figures. "On a régulièrement des troupes de danseurs de voguing, (Ndlr : un style de danse urbain) qui répètent", explique un habitué. Mais certains ne sont pas là pour répéter, comme ce jeune homme aux cheveux longs, collier de fleurs autour du cou. Malgré la multitude de sons qui s'entrecroisent, il entame tranquillement... une séance de yoga ! Les curieux sont également nombreux, confortablement installés sur des transats ou appuyés le long des murs. Un spectacle permanent.

"Fragments Urbains": dans l'univers de Vhils 

Ses œuvres ne vous laisseront pas indifférent : l'exposition de Vhils (à découvrir jusqu'au 29 juillet) est une plongée passionnante dans l'univers de cet artiste portugais. A 30 ans, il a déjà exploré une multitude de matériaux, qu'on retrouve au Centquatre : affiches publicitaires collées, bois, polystyrène, peinture... Un parcours graphique, aux quatre coins de la planète.

Ses "Fragments urbains" (le titre de l'exposition) révèlent des surprises, comme cette cité taillée dans des blocs de polystyrène, où se dessinent de mystérieux visages. Les réalisations, souvent spectaculaires, sont à apprécier en prenant le temps : elles ne sont pas forcément visibles au premier coup d’œil, et s'apprécient souvent en prenant de la distance. Un regard touchant et humain sur le monde.

VHILS : Fragments urbains, DERNIERS JOURS

Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial, 75019 Paris

Du samedi 19 mai 2018 au dimanche 29 juillet 2018

payant
évènement terminé

Au fil de la journée : découverte en images

Le Centquatre-PARIS : à découvrir jusqu'au 29 juillet...et dès la rentrée !

Le CENTQUATRE-PARIS est ouvert jusqu'au 29 juillet, avant une pause en août. Vous avez donc encore quelques jours pour profiter des répétitions libres, de l'expo Vhils, du Café caché et des nombreux autres espaces du lieu...

Réouverture mardi 11 septembre.

Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial 75019 Paris
Riquet, ligne 7
Voir le lieu
Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !