Jean Philippe Grometto
Spectacles
Anna Politkovskaïa, 12 ans déjà...
Théâtre Dejazet
Faire revivre grâce au théâtre la journaliste russe Anna POLITKOVSKAÏA, assassinée à Moscouil y a douze ans, c’est faire revivre tout ce pourquoi, seule contre tous, elle s’est battue. Un «lecteur français» de son journal «Douloureuse Russie», par la force du théâtre, l’invite à nous parler à nouveau. Et si les mots redevenaient des appels !

Anna STEPANOVNA POLITKOVSKAÏA née le 30 août 1958 à New York et morte assassinée le 7 octobre 2006 à Moscou, est une journaliste russe et une militante des droits de l'homme connue pour son opposition à la politique du président Vladimir Poutine, sa couverture du conflit tchétchène et ses critiques virulentes envers les autorités actuelles de la république caucasienne.

Poète, dramaturge, en scène et acteur, Robert Bensimon porte en lui une jeunesse éternelle et une capacité rare dans notre monde de s’étonner et de s’émerveiller. Mais il ne serait pas ce qu’il est s’il ne savait aussi s’indigner, combattre et aimer. Il y a eu déjà des pièces et des films consacrés à la journaliste russe assassinée, Anna Politkovskaïa, qui, à elle seule, représente le plus grand symbole de la vraie Russie courageuse opposée au régime assassin de Vladimir Poutine. Cependant, la pièce écrite et mise en scène par Bensimon, en parfaite complicité avec Corine Thézier et Pierre Carteret, sous l’accompagnement musical de François Robin, est très différente de tout ce que nous avons pu voir jusque-là. Un texte poétique qui transmet des émotions, combiné avec des citations de textes d’Anna, mais aussi avec ceux de soldats et d’officiers entraînés dans le bourbier de la guerre de Tchétchénie. Une mise en scène sobre, une musique qui permet de « digérer » l’intolérable, un jeu d’acteurs tellement fort qu’on ne pense même plus au théâtre. C’est un moment de vérité qui dépasse le cas d’Anna, qui dépasse même le cas de tous les journalistes assassinés dans le monde, et qui interroge notre rapport au monde : voulons-nous savoir où nous vivons ou préférons-nous de nous terrer dans notre confort ? Un spectacle dérangeant et exigeant qui réveille nos consciences".

Galia ACKERMAN, historienne, traductrice

Anna Politkovskïa, 12 ans déjà...Voulons-nous vraiemnt savoir? Au Théâtre Dejazet

TABLES RONDES AUTOUR DU SPECTACLE

Samedis 10, 17 et 24 novembre et samedi 8 décembre à 17 H 30
Avec :
- Zeinap GACHAEVA dite « La colombe de Tchétchénie » amie d’Anna Politkovskaïa
- Marie MENDRAS, professeur à Sciences Po Paris, spécialiste de la Russie
- Aude MERLIN, professeur de Sciences Politiques à l’Université libre de Bruxelles, auteur de Où va la Russie ? (2007).
- Michel ELTCHANINOFF, philosophe, journaliste, essayiste, fondateur en 2016 de « l’Association des Nouveaux Disssidents» ; auteur de Dans la tête de Vladimir Poutine.
- Galia ACKERMAN, historienne, traductrice et amie d’Anna Politkovskaïa, auteur de Traverser Tchernobyl.

Informations
pratiques

Théâtre Dejazet
41 boulevard du temple
75003 PARIS

Dates

Du 7 au 24 novembre 2018
les mercredi, jeudi, vendredi, samedi, mardi de 19h à 21h
le samedi de 16h à 18h
Du 7 au 8 décembre 2018
le samedi de 16h à 18h
le vendredi de 19h à 21h

Prix

Payant - 1ère catégorie : 42 euros - 2ème catégorie : 35 euros - 3ème catégorie : 27 euros

Sur réservation

S'y rendre

  • 5, 9 : Oberkampf (195m) 3 : Temple (298m)

Par ici la compagnie !

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !