Actualités
Mouillez le maillot avec l'expo Corps et Sport
Avec les Jeux Olympiques Paris 2024 en ligne de mire, l'exposition "Corps et Sport" présentée à la Cité des sciences et de l'industrie jusqu'au 5 janvier 2020 nous propose de décrypter le lien entre le sport et le corps. Une exposition participative qui se visite avec la tête mais aussi avec les muscles.
Expo Corps et sport

Sortez les baskets, vous allez transpirer !

Un espace interactif et multi-sensoriel

Le ton est donné, dès les premiers pas dans l'espace de 1200m2 consacré à l'exposition. Ambiance colorée, écrans géants connectés, mur d'escalade, tablettes tactiles... Cet immense terrain de jeu constitue un véritable laboratoire expérimental et ludique pour le visiteur. Surprenant, nous direz-vous, car d'habitude le côté ludique arrive toujours à la fin. Mais avec cette scénographie inversée, l'exposition veut d'emblée capter l'attention des plus jeunes. Car comme le souligne Evelyne Hiard, commissaire adjointe de l'exposition "Aujourd'hui, les enfants passent plus de temps devant les écrans qu'à faire du sport". 

A chaque atelier, des exercices combinés à des installations vidéo interactives proposent au visiteur de tester sa réactivité, son équilibre, son endurance et sa coordination. Toujours accompagnés d'explications scientifiques, les liens entre capacités physiques, physiologiques et performances sont expliqués. Vous apprendrez aussi à mobiliser à la fois vos ressources physiques mais aussi vos facultés mentales pour obtenir le geste technique parfait. Dribble au basketball, enchaînement à la boxe anglaise, mouvement de fente à l'escrime, coup de pied au taekwondo, ou pivot en gymnastique rythmique, le visiteur sera amené à effectuer son geste sportif qu'il pourra ensuite, une fois filmé et enregistré, comparer à ceux des athlètes.

5 sports en action

L'amusement se lit sur tous les visages. Grands ou petits, cherchent à se surpasser, à améliorer leurs performances. Endurance, souplesse, coordination, rapidité ou bien encore force, équilibre ou précision, tout y passe. Dans le corner foot, on s'entraîne en solo ou en duo, au dribble en contrôlant le ballon avec son pied sur des spots lumineux équipés de capteurs. L'objectif est d'en éteindre un maximum en un temps donné.

Plus loin, on se met dans la peau d'un boxeur et on enfile les gants pour taper dans des sacs de frappe connectés qui permettent d’évaluer la précision des coups. Les plus petits mais aussi leurs parents pourront jouer les acrobates sur le mur d'escalade avec trois parcours de niveaux différents. Côté tennis, chacun tente d’égaler les puissants services de Jo-Wilfried Tsonga en déployant sa force explosive ! Mais c'est bien l'atelier biathlon qui suscite l'engouement. Le visiteur court le plus vite possible sur place avant d'armer sa carabine et de tirer une balle virtuelle sur un écran géant. Quand on vous dit que vous allez transpirer !

ACTIVITés autour de l'expo

- Tous sportifs !

Qu'est ce qu'un point de côté, la café substance dopante ? Le public participe à un quiz qui lui fera découvrir les dessous du sport

Animation / à partir de 10 ans / week-end et vacances scolaires / 45 min.

- Sport, records et évolutions technologiques

Qui a dit que les sportifs n'y connaissaient rien en sciences. Les visiteurs testent leur intelligence sportive

Atelier / à partir de 12 ans / week-end et vacances scolaires / 45 min.


Corps et sciences 

corps en mouvement

Après la pratique place à la réflexion et l'analyse. La seconde partie de l'exposition aborde le sport comme phénomène social mais apporte également un regard historique et scientifique. On apprend que dès le début du XXe siècle, les chercheurs utilisent la technique du « slow motion » pour décortiquer les mouvements du muscle, à l'image d’Etienne-Jules Marey, inventeur de la chronophotographie qui a démontré qu’au galop, les chevaux n’avaient les quatre fers en l’air qu’à un instant précis. Un atelier dédié vous permettra d'ailleurs de repartir avec votre propre chronophotographie. Ces techniques d'étude se sont largement développées et permettent aujourd'hui de comprendre les mécanismes généraux du corps en mouvement et d'optimiser les performances.

DÉPASSEMENT de soi

Amateurs ou professionnels, le sport est porteur de valeurs fortes, et la notion du dépassement de soi est indissociable du sport contemporain. Le dépassement de soi est "devenu un trait dominant de notre société" comme l'explique la philosophe Isabelle Queval. Et il suscite de multiples questions sur les excès qu'il pourrait engendrer notamment le dopage, ou la limite des techniques pour améliorer l'humain. Quatre films illustrent le thème : L'effort extrême qui nous immerge dans l'entraînement intense jusqu'à l'épuisement du boxeur Souleymane Cissokho. La séquence montrant le skippeur Damien Seguin, né sans main gauche, triple médaillé paralympique et qui s’aligne sur la prochaine Route du rhum nous prouve par ailleurs, que le handicap n'est pas un frein et que se dépasser, c'est se lancer des défis ; Ou bien encore Christian Clot, qui a su s'adapter au-delà des limites du corps dans les milieux les plus hostiles de la planète. 

performances

La progression à travers l'exposition nous amène dans la partie la plus scientifique : l'étude des performances sportives. Avec la multiplication des grands rendez-vous sportifs : Championnats du monde, Jeux Olympiques... La performance des athlètes est étudiée à la loupe. L'évolution des records, infographie animée sur grand écran nous éclaire sur le rapport entre sport et géopolitique. Comme l'explique Jean-François Toussaint, directeur de l'IRMES (Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport), "Pendant la guerre froide, le sport devient un enjeu important dans l'affrontement entre les blocs de l'Est et de l'Ouest, le nombre de records augmente énormément". Le visiteurs pourra également découvrir "Les objets de performances", série de matériels patrimoniaux comme les ballons de foot, les skis ou bien encore les raquettes de tennis, qui marquent l'évolution techniques des équipements.

Expo corps et sport

SPORT ET SANTé

La dernière étape de cette exposition met en exergue les bienfaits et les méfaits du sport. Deux mannequins représentant des coureurs, nous explique la multitudes d’événements qui se succèdent au niveau respiratoire, circulatoire, musculaire et nerveux lorsque l'on pratique une activité sportive. Plus loin, une grande fresque murale graphique avec mapping nous apporte des informations sur les bienfaits et les risques du sport et propose aux visiteurs quelques conseils pour une meilleure pratique. Le message est clair, le sport est salvateur pour la santé mais sa pratique doit encadrée et adaptée à chacun. 

LE SPORT ET LES FEMMES

Une belle histoire apprise au cours de cette expo, celle de la marathonienne Kathrine Switzer. Première femme à courir officiellement un marathon, elle ne l'a fait qu'en 1967. Le jour de la course, elle est encouragée par les autres participants malgré son apparence et le fait qu'elle porte du maquillage. Cependant, les organisateurs tenteront de l'en empêcher. Elle parvient à finir la course mais sera disqualifiée par la Fédération américaine d'athlétisme interdisant aux femmes de courir. Elle remportera la victoire féminine au marathon de New York en 1974, avec un temps de 3 heures 7 minutes et 29 secondes.

Corps et Sport à la Cité des sciences et de l'industrie

Cité des sciences et de l'industrie
30, avenue Corentin-Cariou, 75019 Paris

Du mardi 16 octobre 2018 au dimanche 5 janvier 2020

payant
évènement terminé
Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !