Actualités
On a tous en nous quelque chose de Néandertal
Longtemps victime d'une réputation peu élogieuse, Neandertal a fait les frais des stéréotypes. L’exposition au Musée de l'Homme lui rend justice, lui qui n'est pas si éloigné de nous et a grandement contribué à notre évolution et à notre confort!
Jacques Dutronc et Annie Philippe, avril 1968

Cousin éloigné apparu il y a 350.000 ans, Neandertal disparait il y a 30.000 ans. Dans la mémoire collective, il est longtemps considéré comme un genre de gros singe lourdaud armé d'une massue. Mais que nenni, Neandertal est un habile artisan, un grand chasseur, il a des pensées métaphysiques et peint de l'art abstrait! Savez vous que 1 à 4% de nos chromosomes et de nos gènes sont les siens? Neandertal n'est pas inférieur à l'Homo Sapiens, l'espèce regroupant les hommes actuels, il est juste différent!

Et il a vécu à un sacrée période, de celle où sortir préparer sa tisane d'herbes prend la matinée et relève d'une mission de la plus haute dangerosité ; où chaque journée passée est une journée gagnée ; où atteindre 40 ans est un miracle, car de chasseur-cueilleur on devient vite gibier!

Néandertal L'Expo

Le site Que Faire à Paris utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des vidéos et des pages du site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Environnement et quotidien de Néandertal

La première salle est troublante de réalité, on plonge en plein environnement Néandertalien: bisons, loups, ours, on s'y croirait. Ces animaux nous sont familiers. On imagine Néandertal en pleine ère glaciaire, errant dans un univers pauvre et aride? Il vit pourtant entre périodes froides et tempérées, son environnent est riche, tant du point de vue de la faune et de la flore que des animaux, il côtoie les troupeaux de bisons, de chevaux, de mammouths.

Expo Neandertal - Faune néandertalienne

Place ensuite au quotidien de notre lointain cousin. Quels sont ses principaux outils, comment les taille-t-il? Que mange-t-il, comment se procure-t-il de la viande? Les végétaux sont-ils importants dans son alimentation? Quel est son habitat? 

La deuxième salle reconstitue un habitat grandeur nature de ce chasseur, cueilleur, nomade. Le cliché de l'homme des cavernes retranché dans sa grotte est encore une fois très loin de la réalité: il vit à l'entrée des grottes qu'il aménage, et en plein air pour se protéger du vent et des prédateurs tels lions des cavernes et hyènes,... Il construit des abris en os de mammouth, et érige les premières cabanes, alors qu'on a longtemps pensé qu'elles étaient l'apanage de l'Homo Sapiens, encore lui! 

Un petit film nous montre la maîtrise du feu de Néandertal, transmise par ses ancêtres, les premiers à l'avoir découvert, merci à eux! On apprend quelles armes il utilise: point de massue, qui est un cliché et une invention, mais des pieux, bolas, beaucoup de lances avec des pointes en silex taillé. Si cet armement semble quelque peu rudimentaire, Neandertal n'en reste pas moins un grand chasseur qui met au point moult stratégies car il traque de grosses proies qui ne sont pas faciles à attraper: bisons, rennes, chevaux sauvages, mais aussi des lapins, lièvres, mollusques, plantes... Son alimentation est aussi très variée, comme on peut le constater dans la salle, avec un espace "top chef" qui nous présente, entre autre, des menus néandertaliens sous cloche!

Représentation de Néandertal

L'existence de Néandertal jaillit de la découverte d'une calotte crânienne en 1856. A cette époque on pense que Dieu a créé toutes les espèces, que l'homme a surgi tel quel et n'a jamais eu d'ancêtre. Il y a alors un débat très important autour de cette calotte et des restes du squelette.

Au XIXe siècle, les hommes ont la vison d'un progrès linéaire, en gros tout ce qui a été fait avant eux est forcément inférieur. L'homme et la femme de Néandertal sont représentés comme des singes. Mais les analyses d'os provenant de fouilles sur terrain, ont laissé entrevoir une réalité plus objective. L'expo nous présente même une tête néandertalienne datant de 1921 qui ressemble étonnamment à Léonard de Vinci! Une sculpture de 1997 d'un homme entier donne réellement à voir ce à quoi ressemble notre ancêtre: front fuyant, pas de menton, les principales différences avec Sapiens sont les bourrelet au-dessus des orbites très prononcés  et le crâne plus ballon de rugby que ballon de foot allongé vers l'extérieur.

On ressent une certaine émotion face à des têtes fossiles exposées, face à un homme, un enfant dont les dents sont encore terriblement blanches. Comment sont-ils morts? Qui étaient-ils? Qu'ont-ils vécu? Quels liens entretenaient-ils avec leurs familles? Étaient-ils aimés et ont-ils aimé?

Expo Néandertal - à droite, reconstitution du visage de l'Homme de Néandertal, Norberto Montecucco, vers 1908 (Musée d'Anthropologie criminelle) et à gauche, reconstitution récente

Un quasi homme déjà évolué

On est d'autant plus ému que Sapiens a des pensées symboliques et il est parmi les premiers artistes. Il récupère des plumes et serres d'oiseaux tels que rapaces diurnes, aigles, grand corbeau, il collecte coquillages, fossiles, et comme les amérindiens après lui, se confectionne des ornements.

Il procède à des rites funéraires, un squelette reconstitué entièrement est exposé, "l'homme de Spy" et donne à voir ce que Néandertal fait de ses morts. Eh bien, comme nous, il les enterre! En revanche, certains prélèvent les crânes et les gardent dans leur habitat, comme souvenir ou mangent un organe afin que le défunt lui transmette sa force. S'il est question de rare cannibalisme chez les néandertaliens, c'était uniquement en cas de famine et pour la survie.

Un dispositif rigolo, c'est celui reconstitué par un chercheur spécialiste des langues et qui montre comment Neandertal parlait. Les visiteurs peuvent à l'aide de casques entendre ce que donnait leur voix, légèrement nasillarde. Car oui, sa zone du langage est développée,

Autre aspect extrêmement intéressant, le traitement des blessés et des handicapés. Neandertal est victime de nombreuses fractures qui, passées à la loupe de la science, renvoient à celles des hommes qui font du rodéo. Des fractures en hauteur, par exemple si on saute sur un animal, si on saute d'un rocher, ce sont souvent des accidents de chasse. Mais en tant que nomades, comment géraient-ils les fractures? Avec les migrations en automne et au printemps, comment faisaient-ils? Ils étaient déjà extrêmement calés avec les plantes pour soigner, les bourgeons de peupliers comme aspirine. la moisissure comme pénicilline. Les handicapés suite à un accident ou les handicapés de naissance, sont pris en charge par le groupe et ne sont pas laissés sur le bas côté de la route, ils prennent entièrement part à la vie du camp selon leurs moyens. Chanidar un fameux néandertalien né sans bras, est mort à 40 ans, ce qui est très vieux pour l'époque. On ferait bien d'appliquer un telle tolérance!

L'Origine de sa disparition?

Les dernières découverte confirment s'il en est besoin que Néandertal est plus proche de l'homme moderne que du singe et l'écart d'évolution entre lui et Sapiens se réduit. Grâce à de nouvelles techniques, le génome de quelques néandertaliens se dessine. On découvre alors une population disparate, dont certains ont la peau claire, certains sont roux, ou châtains, leurs yeux clairs ou foncés. L'ADN a permis de le cerner de mieux en mieux. On sait à présent qu'il était doté du gène FOXP2, le gène associé au langage.

Les eurasiatiques possèdent 1 à 4% d'ADN Néandertalien. Néandertaliens et Homo sapiens se sont croisés et ont eu une descendance. Mais alors que s'est-il passé? Pourquoi Neandertal a t-il disparu?

Neanderthal Man

Le site Que Faire à Paris utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des vidéos et des pages du site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

L'expo donne la parole à plusieurs chercheurs qui avancent quelques pistes: a-t-il été victime de virus apportés par Sapiens? Néandertal vivant sur de grandes surfaces par petits groupes nomades, l'arrivée de Sapiens a-t-elle entrainé plus de déplacements et une chute démographique fatale? A l'heure actuelle, il n'y a aucune certitude! Mais si Sapiens a provoqué sa perte, ce n'est pas parce qu'il était plus intelligent, mais par sa supériorité numérique.

Neandertal aujourd'hui

Dernière salle, une néandertalienne nous accueille en brandissant un faux exemplaire de Causette la représentant: "Kinga, le femme du Millénaire". Car ne l'oublions pas, la femme de Neandertal n'est pas une femme au foyer qui attend son homme parti chasser en balayant la grotte. Ce sont des représentations clichés de la femme des savants du 19è et 20è siècle, qui ont superposé l'image de la femme de Néandertal sur celles des femmes de la société dans laquelle ils vivaient.

Expo Néandertal - Kinga, par Elisabeth Daynès

Kinga, elle, participe à la vie de la tribu, à la chasse. Petite et  musclée, il n'y a pas de raisons pour qu'elle ne chasse pas. Des chercheurs ont découvert, en analysant des squelettes néandertalien féminins, qu'un de leurs bras était plus musclé que l'autre, prouvant ainsi qu'elles pratiquaient le lancer pour chasser petits et gros gibier. Il est évident que, si elles sont enceintes ou allaitantes, elles restent au camp. Mais les tâches semblent bien partagées! Les Néandertaliens vivent en groupes de 30 à 40 individus sur des territoires vastes partagés avec d'autres. Ces petits groupes ont la nécessité de tout faire et le partage des tâches est une nécessité. Pas question de charge mentale en ce temps alors qu'on en prenne de la graine!

NÉANDERTAL

Musée de l'Homme
17 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 PARIS

Du mercredi 28 mars 2018 au lundi 7 janvier 2019

payant
évènement terminé