Karate Bushido
Activité
Cours de bâton français
Gymnase Georges Rigal
Venez pratiquer un sport ludique et esthétique dans l'un des plus importants club français de canne et bâton. L'ASCA propose des cours de cours de bâton français toute l'année pour tous les publics.

En bâton français, on utilise un morceau de bois plus grand que la canne et qui doit être saisi à deux mains (au niveau taille, 1,4 mètre et pour le poids, entre 450 g et 500 g). Il n’existe pas d’assaut en bâton à proprement parler, mais plutôt des « échanges », en effet, même avec des protections, ce sport reste relativement dangereux. La beauté du geste et le réalisme des coups permet d’avoir une approche atypique du maniement du bâton.

LES COUPS :

Aux six coups de base de canne (donnés cette fois à deux mains sur les mêmes surfaces), s’ajoutent des coups « coulissés » et des piqués. D’autres coups sont possibles bien entendu, mais sorte un peu de la stricte codification sportive.

Il n’y a pas, en bâton français, de trajectoires obliques, trajectoires dangereuses et difficiles à parer : notre approche est plus axée sur la beauté du geste, que son efficacité pure. Le principe de respect des trajectoires permet de sécuriser la pratique dans le cadre d’un échange entre deux bâtonnistes.

Plusieurs pratiques revendiquent l’appellation « bâton français ». Il y a la pratique héritée de Charlemont « l’art de la Boxe Française et de la canne, nouveau traité théorique et pratique » (1899), dans lequel il parle un peu du bâton en précisant que les techniques sont les mêmes que celles de la canne, mais à deux mains…

Ensuite, il y a certainement la méthode la plus utilisée à l’époque « L’école de Joinville ». Là, l’enseignement du bâton est institutionnalisé et constitue l’un des éléments d’enseignement de « gymnastique française ». Il y a d’autres méthodes, plus proches de la self défense qui ont découlé de cette école Joinville mais cela reste anecdotique…

Aujourd’hui, après quelques approches intermédiaires à ces deux grands courants, on parle de bâton « méthode fédérale » concernant l’ensemble de techniques validées par la fédération française de savate et disciplines associées (dont le bâton français fait partie), méthode essentiellement liée à la codification de la canne de compétition par Maurice Sarry, dans la fin des années 1970 et axée sur l’opposition avec un partenaire (ce que nous appelons aussi « échange »).

Cette merveilleuse discipline commence à bénéficier d’un certain éclairage médiatique mais beaucoup de travail reste à faire car les atouts sont indéniables : que ce soit au niveau de la préservation d’un patrimoine historique liée de longue date à la pratique des armes en Europe mais également par rapport à son approche purement technique et ludique. Il existe très peu de spécialistes de cette arme majeure, en France, et par conséquence, assez peu de clubs sportifs qui proposent l’enseignement du bâton.

Les séances

Du 1 janvier au 30 juin 2019* :
Samedide 9h30 à 11h00de 14 à 100 ans
  • Samedi, de 9h30 à 11h00
    de 14 à 100 ans
*sauf pendant les jours fériés

Informations
pratiques

Gymnase Georges Rigal
115 boulevard de Charonne
75011 PARIS

Prix

Payant - 190 euros l'année (et 120 en tarif réduit)

S'y rendre

  • 2 : Alexandre Dumas (89m) 2 : Philippe Auguste (342m)

Par ici la compagnie !