Actualités
Dans les coulisses du Printemps
Nous nous sommes glissé·e·s dans les entrailles du grand magasin parisien pour tester la nouvelle visite guidée de Cultival.
Le Printemps

Paris, fin du mois de janvier, un petit attroupement se forme au rayon accessoires du Printemps Homme. En cette fin d'après-midi, nous avons rendez-vous avec une guide de l'agence cultival pour tester une nouvelle visite insolite. La souriante Marion nous tend une oreillette. Sa mission: nous raconter en 10 étapes et 1h30 l'histoire du magasin. Rapidement nous partons en exploration des différents décors des sous-sols jusqu'au Dôme. 

Naissance du Printemps

Érigé en 1865, le magasin que l'on nomme alors "Au Printemps" se situe dans un quartier en pleine mutation. L'opéra est en construction et la zone est loin d'être le temple du shopping d'aujourd'hui. Jules Jaluzot, créateur de l'enseigne fait donc un pari fou en misant sur ce lieu pour en faire un temple de la Mode et de l’avant-garde. La visite commence par la terrasse avec un coucher de soleil so Instagram!

Une architecture à l'épreuve

Tout au long de la visite, Marion nous conte le Printemps. L'architecture nous est détaillée. On parle de la construction du second bâtiment en 1905, des incendies qui ont plusieurs fois détruit l'édifice, des décors choisis avec soin pour évoquer toujours et encore la fraîcheur du printemps, la saison, mais aussi la modernité toujours de mise pour ce magasin qui fut le premier à être éclairé à la lumière électrique.

L'évolution du shopping

A travers les galeries, les rotondes, les escaliers, on découvre aussi l'évolution de la consommation. Ici, sont nées les premières animations commerciales, les soldes et les vitrines de noël. Dés 1924, le Printemps héberge des expositions, on y trouve même une salle de spectacle. 

Au fil du temps, les espaces se modernisent et prennent des allures plus contemporaines. Le salon de thé a laissé place à un showroom de robes de mariée. Les majestueux escaliers d'honneur sont devenus des escaliers de secours et les ascenseurs de verre ne sont, hélas, plus. Il reste cependant les mosaïques, les sculptures, les fresques et les éblouissants vitraux pour nous rappeler ce qu'était le shopping des années 1900.

Entrée interdite

Avec Marion, nous explorons aussi les entrailles du grand magasin. Sous les majestueux carrelages, se cache un labyrinthe froid et interminable, des vestiaires, un ateliers de miroiteries, un autre de serrureries, et même une ancienne rivière souterraine tout à fait invisible mais reconnaissable à l'odeur d'égout. Au détour d'un couloir, une partie de l'ancienne grille est encore visible. 

Après avoir parcouru les 44 000 m² du magasin, nous finissons en beauté avec une visite de la coupole, chef d'oeuvre de 1910 du maître verrier Brière. Ces milliers de morceaux de verre colorés aux motifs géométriques, abritent la brasserie du Printemps de façon spectaculaire. Elle aussi est une rescapée. démontée en 1944 par peur des bombardements, elle est remontée en 1972 par le petit-fils de son créateur.

Au fils des décennies et des ré-aménagements successifs le magasin s'est transformé alliant toujours tradition et modernité. Mais que se cache-t-il derrière les faux plafonds? Marion nous prévient, le Printemps n'a pas encore révélé tous ses secrets. 

Infos Pratiques

Vivre la culture autrement, tel est le credo de l’Agence Cultival, qui propose des visites de monuments et de leurs coulisses à Paris.

La visite du Printemps se fait en 1h30 équipé·e d'une oreillette. Le tarif est de 13,50€ pour les adultes et 9€ pour les enfants.

> Réserver une visite du Printemps avec Cultival