Actualités
Des dessins contre l'oubli
La Maison des Journalistes présente Dessiner pour ne pas tirer un trait, une exposition de dessins de presse en hommage aux deux journalistes de RFI assassinés il y a trois ans au Mali.
Dessiner pour ne pas tirer un trait, Wosniak


Rappel des faits

Le 2 novembre 2013, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de la radio RFI, étaient assassinés à Kidal au Nord-Mali. Encore aujourd'hui, il reste de nombreuses zones d'ombre: qui? comment? pourquoi?

Dessiner pour ne pas tirer un trait à la Maison des journalistes

L'association Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon a été créée par les familles et les proches des deux disparus, qui tentent de faire toute la lumière sur ce tragique événement, de rétablir à la fois la vérité et la justice. Ils encouragent également toute action en mémoire de Ghislaine Dupont et Claude Verlon.
À la veille de l’anniversaire de la mort des deux journalistes de RFI, l’association des Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon et la Maison des journalistes, présentent jusqu’au 25 novembre cette exposition de dessins et de caricatures « Dessiner pour ne pas tirer un trait ».

La Maison des journalistes

La Maison des Journalistes (MDJ) est une structure un peu particulière dans un grand bâtiment rue Cauchy dans le 15e arrondissement de Paris. Elle accueille des journalistes réfugiés politiques contraints de fuir leur pays du fait de leur métier. C'est un lieu de résidence transitoire pour ces exilés, professionnels de l’information, un endroit où ils peuvent se reconstruire, A la Maison des journalistes, on défend la liberté d'expression et le droit des journalistes à s'exprimer et à faire leur travail. Ces derniers tiennent un journal en ligne, sorte de carnet de bord, le bien nommé L'oeil de l'exilé, En dessin, la Maison des Journalistes , c'est simple, ça ressemble à ça:

Maison des journalistes


L'expo


Une personne est présente à la Maison des Journalistes pour accueillir les visiteurs et leur présenter l’exposition qui s'étend sur les deux étages. Il ne faut pas oublier que la MDJ est avant tout un lieu de résidence.

Dessiner pour ne pas tirer un trait à la Maison des Journalistes

Dessinateurs et caricaturistes connus et moins connus se sont mobilisés "contre l’oubli, pour la vérité et la justice". Des pointures comme Wozniak, Plantu, Pétillon, Willem ... mais aussi de jeunes talents, des lycéens, des inconnus.. L’exposition est riche, certains dessins mettent la larme à l’œil ou font résonner un profond sentiment d'injustice, quand d'autres suscitent le sourire.

Maison des Journalistes


Dessiner pour ne pas tirer un trait, dessin de Faujour

C'est encore Plantu qui résume le mieux les choses: "Dans cette exposition on retrouve des dessins de ptits jeunes, et ils ont tout à fait leur place ici, aux côtés des autres dessinateurs. […] Parfois les dessins créent des malentendus. Les gens ne le comprennent pas. Mais le dessin est toujours là. Il est là pour relever les malentendus. […] Il est là pour interpeler et ne jamais s’endormir. Il est comme un petit grain de sable qui enraille la grande machine. Il sert aussi à conquérir la dignité car l’image c’est aussi une histoire de dignité".

Dessiner pour ne pas tirer un trait


"Dessiner pour ne pas tirer un trait" - Exposition hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Maison des journalistes
35 rue cauchy, 75015 Paris

Du mardi 15 novembre 2016 au vendredi 25 novembre 2016

gratuit
évènement terminé