BiLiPo
Animations
Chanter le crime
Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo)
Les complaintes criminelles en France : 1870-140. Conférence de Jean-François "Maxou" Heintzen accompagnée à l'orgue de barbarie par des musiciens de l'association "Ritournelles et manivelles".

La complainte criminelle – au sens strict du terme, un texte chanté narrant dans un but informatif et/ou édifiant les détails d’un authentique fait divers criminel – s’inscrit dans une histoire longue, depuis les occasionnels du XVIe siècle, jusqu’aux « Canards sanglants » du premier XIXe siècle. Autrefois tiré de l’oubli par des collectionneurs, ou des érudits, ce type d’éphémère est l’objet d’une attention par trop occasionnelle.

Trois générations marquent l’historiographie récente des canards criminels. Jean-Pierre Seguin, le pionnier, les a tirés de l’ombre au tournant des années 1960, puis, dans les années 1980, en particulier en Bretagne, la recherche sur les « chansons sur feuilles volantes » a connu un grand succès. Enfin, la mise en ligne récente de la base de données « Complaintes criminelles 1870-1940 » , à laquelle la BILIPO s’est associée, sur le site Criminocorpus ouvre un nouveau chantier visant à interroger les derniers soubresauts de cette forme, des débuts de la IIIe République à la Seconde Guerre mondiale.

Passionné par ce type d’éphémères, qu’il a largement contribué à tirer de l’oubli, Jean-François Heintzen revient sur ces feuilles volantes dont un récent colloque à la BnF a fourni une approche pluridisciplinaire et souligné l’intérêt comme sources auxiliaires à l’histoire des délits et des peines, des pratiques populaires de paralittérature, des médias « alternatifs » avant l’heure ou encore des témoins des goûts musicaux populaires. La conférence est ponctuée d’interprétations de quelques complaintes par Jean-François Heintzen, à la vielle, et des musiciens de l’association « Ritournelles et manivelles ».

Professeur agrégé de mathématiques en lycée, Jean-François « Maxou » Heintzen est titulaire du C.A. de professeur de musique, spécialité musique traditionnelle. Il a soutenu en 2007 une thèse de doctorat d’histoire : Musiques discrètes et société, Les pratiques musicales des milieux populaires à travers le regard de l’autorité dans les provinces du centre de la France, XVIIIe-XIXe siècles, sous la direction de Bernard Dompnier (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, CHEC) Ses recherches actuelles portent sur diverses formes de musiques populaires aux XIXe et XXe siècles, centrées sur la diffusion des feuilles de chansons par colportage et vente dans la rue. Il intervient dans le cadre du groupe d’arts et traditions populaires « La Chavannée », et interprète avec plaisir les complaintes qu’il étudie.

Informations
pratiques

Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo)
48 rue Cardinal Lemoine
75005 Paris

Dates

Le samedi 16 novembre 2019
de 16h à 17h

Prix

0 €

Sur réservation

S'y rendre

  • 10 : Cardinal Lemoine (117m) 7, 10 : Jussieu (314m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !