Cet évènement fait partie des programmes Nuit Blanche 2019, Station Centre, Les Artistes Promeneurs

Tabacalera 2018 © Pilar Albarracín courtesy Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois, Paris
Nuit Blanche
Pilar Albarracin
Opéra Comique
Dans la peau de l'autre - Performance

Née en 1968, Pilar Albarracín vit et travaille à Séville. L’artiste se met souvent en scène dans des performances dénonçant les stéréotypes emprisonnant les femmes dans nos sociétés sexistes. Érotiques, tragiques et cruelles, ses œuvres baroques et burlesques tournent en dérision la culture populaire espagnole. 

Une horde de femmes et d'hommes flamboyant.e.s en costumes traditionnels de flamenco déambulent dans les rues de Paris. Cette marche de protestation a débuté à Séville avec des Espagnoles ensuite rejointes par des Parisien.n.es désireux.ses d’épouser pour un moment une identité folklorique. Les participant.e.s finiront toutes allongé.e.s au sol, immobiles et silencieux.ses, tel un tapis multicolore, symbole de résistance pacifique aux violences faites aux femmes et aux communautés discriminées et réduites au silence par la société. Les costumes fédèrent ces femmes et ces hommes car il ne peut y avoir de révolution sans esprit de communauté. Leurs corps obstruent ainsi l’espace et contraignent les allées et venues des passants. Comme le flamenco, cette performance exprime une douleur et une colère pour mieux les transcender.

Avec l'aimable participation de la Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois 

***

PILAR ALBARRACÍN

Born in 1968, Pilar Albarracín lives and works in Seville. The artist often offers performances denouncing stereotypes imprisoning women in our sexist societies. Erotic, tragic and cruel, her baroque and burlesque works deride Spanish popular culture.

A horde of women and men flamboyantly clad in traditional flamenco costumes stroll through the streets of Paris. The protest march began in Seville with the Spanish and was later joined by Parisians seeking to momentarily espouse a folkloric identity. The participants eventually lie on the ground, motionless and silent, like a multicoloured carpet, symbol of peaceful resistance against violence against women and discriminated communities silenced by society. The costumes unite these women and men as there can be no revolution without community spirit. Their bodies thus obstruct space and restrict the comings and goings of passers-by. Like flamenco, this performance expresses pain and anger in order to better transcend them. With the support of the Georges-Philippe et Nathalie Vallois gallery

Opéraoké:

At the initiative of the Opéra Comique, participate in a huge collective karaoke and sing the greatest opera arias.

After the parade, the horde of women and men in traditional flamenco attire led by Pilar Albarracín come to protest Carmen’s death in the Grand Foyer of the Opera. In co-production with the Opéra Comique.

Informations
pratiques

Opéra Comique
1 Place Boieldieu
75002 PARIS

Dates

Le samedi 5 octobre 2019
de 23h30 à 0h30

Prix

0 €

S'y rendre

  • 8,9 : Richelieu-Drouot 3 : Quatre-Septembre

Par ici la compagnie !