FEU
Expositions
Exposition – « Rhapsody in Blue »
Fondation des Etats-Unis
La Fondation des Etats-Unis est ravie d’accueillir l’exposition « Rhapsody in Blue » de la collection de Charles-Edouard de Broin, qui ouvrira le 4 décembre dans le cadre d’Art-Hop-Polis ! L’exposition sera ouverte du 4 au 19 décembre.

Composée en 1924 par George Gershwin, « Rhapsody in Blue », l’une des œuvres orchestrales les plus populaires des Etats-Unis, était à ses yeux « une sorte de kaléidoscope musical de l’Amérique — de notre grand melting-pot, de notre dynamisme national inégalé, de notre blues ». Inspirée par le folklore populaire, jouant sur l’improvisation et la fantaisie, la rhapsodie de Gershwin donne au métissage national un singulier panache, dont le patchwork se fait l’écho textile.

Aux Etats-Unis, cette pratique de seconde main, qui commence avec le début de l’ère coloniale et scande l’histoire de la nation jusqu’à la période contemporaine sans discontinuer, est un art de la juxtaposition, soumis aux principes d’hétérogénéité et d’assemblage. Replaçant à l’infini ses pièces, pour librement orchestrer le devenir de l’Amérique à chacun de ses quilts, le patchwork se définit ainsi par nature rhapsodique, rejoignant ainsi l’étymologie du terme, rhaptein, qui signifie « coudre ».

Si le blues a tant inspiré Gershwin pour sa géniale composition, le bleu a fortement éveillé la création textile. En témoignent les magnifiques pièces de la collection de Charles-Edouard de Broin que la Fondation des Etats-Unis nous fait l’honneur d’accueillir pour une nouvelle exposition. Particulièrement populaires à la fin du XIX ème siècle, de la Pennsylvanie à la Caroline du Nord, en passant par l’Ohio, les indigos sont ici bien représentés, aux cotés du bleu sombre des quilts Amish ou du bleu-gris des vêtements des Confédérés, étoffant le dialogue entre textile et mémoire, jusqu’à donner parfois du bleu à l’âme. Versatile, le bleu se fait tour à tour classique, au sein de compositions géométriques (« Construction de la grange », « Escaliers » ), historiques (« Burgoyne assiégé») emblématiques (« Etoiles »), poétiques (« Vol d’Oies sauvages », « La Griffe du Diable ») jusqu’aux envolées lyriques du « Crazy » dont les étoiles de velours produisent d’envoutants effets optiques.

Kaléidoscope textile de l’Amérique dans tous ses états, cette exposition est une invitation à voir la vie en bleu.

~ Géraldine Chouard, commissaire de l’exposition

Vernissage : le mercredi 4 décembre de 19h00 à 20h30 dans le cadre d’Art-Hop-Polis, le art hopping de la Cité internationale.

Informations
pratiques

Fondation des Etats-Unis
15 boulevard Jourdan
75014 Paris

    Dates

    Du 4 au 19 décembre 2019 :
    lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h30 à 17h30

    Prix

    0 €

    S'y rendre

    • 21 ou 67 : Porte de Gentilly
    • B : Cité Universitaire
    • T3A : Cité Universitaire