Expositions
Exposition MARBLO - MARCOVILLE et Michèle BATTUT
Fondation Taylor
Pour ce mois de décembre et clore l’année en beauté, la Fondation Taylor a convié trois artistes : Marcoville, sculpteur, Michèle Battut et Marblo, peintres.

MARBLO, peinture
Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Besançon, Marblo rejoint ensuite l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués de Paris (option gravure), puis l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Paris, dans l’atelier Legueult-Brianchon, l’Académie H. Goetz et l’Ecole Américaine de Fontainebleau. Depuis le début des années 60, il expose son travail régulièrement dans des expositions personnelles et collectives, en France et à l’étranger, en particulier en Espagne.
Depuis de nombreuses années, Marblo travaille sur le thème du « cavalier en tant qu’entité » et sur l’union de l’homme et du cheval. Ses peintures sont l’aboutissement d’un travail de recherches chromatiques et de composition.

MARCOVILLE, sculpture
D’abord dessinateur, créateur de décors et scénographe, c’est vers la fin des années 1970 que Marcoville abandonne son activité professionnelle pour se vouer pleinement à la création artistique. Le bois sera son premier champ d’investigation, suivi dès 1980 par le verre. Le travail de Marcoville a depuis été exposé dans plusieurs musées en France, ainsi qu’au Japon, aux Etats-Unis, en Hollande, au Luxembourg et en Chine.
Le vocabulaire artistique de Marcoville repose sur des figures de femmes, d’enfants, des arbres, des fleurs et des pommes de toutes tailles et de tous matériaux. L’humanité est à la source de son inspiration, une humanité généreuse, le plus souvent féminine, qui triomphe dans la maternité.

Michèle BATTUT, peinture
Formée à l’Académie de la Grande Chaumière et à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Michèle Battut est lauréate de la Casa Velazquez à Madrid en 1971. Elle participe depuis les années 1970 aux grands Salons Parisiens et expose régulièrement ses oeuvres dans plusieurs galeries en France et à l’international.
La recherche picturale de Michèle Battut l’a conduite à représenter sur la toile des paysages rencontrés qu’elle sublime par son imaginaire. Elle aime chercher ce qui se cache derrière l’image entrevue, traquer l’invisible et ses secrets et proposer aux spectateurs une scène qui stimule leur imagination. C’est peut-être pour cela qu’elle affectionne particulièrement le ciel et la mer, toujours immuables mais pourtant sans cesse renouvelés.

Informations
pratiques

Fondation Taylor
1 rue La Bruyère
75009 Paris

    Dates

    Du 28 novembre au 21 décembre 2019 :
    mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 13h à 19h

    Prix

    0 €

    S'y rendre

    • 12 Saint-Georges
    • 74 et 40 Place Saint-Georges

    Plus d'infos