Rebecka Tollens
Expositions
THE LAST WEDDING, une exposition de REBECKA TOLLENS
Arts Factory
Des fêlures de l’enfance à l’inconstance des hommes, Rebecka Tollens livre un regard lucide et sans concession sur son éducation, l'apprentissage du désir, les rapports amoureux...

De scènes de famille surréalistes en relations sans lendemain, ce quotidien parfois rugueux est dépeint avec un féminisme largement assumé. Exécutés à la mine de plomb et au fusain, portés par un indéniable sens de la composition et un ébouriffant travail sur la lumière, les sujets abordés sont adoucis par d’oniriques paysages, réminiscents de ses années passées en Scandinavie.

De retour à Paris avec cette nouvelle exposition, Rebecka Tollens investit pour la première fois en solo les quatre niveaux de la galerie Arts Factory. Projet ambitieux, dont la conception entre Stockholm et l'Andalousie aura nécessité de longs mois de travail, The Last Wedding mixe dessins à la mine de plomb et fusain, céramiques, installation vidéo, walldrawing. Fil rouge de ses dernières productions, les très belles oeuvres consacrées au peuple Sami cèdent ici leur place à l'exploration de territoires plus intimes, où les frontières entre rêve et réalité se font de plus en plus poreuses.

Fascinante immersion dans le parcours initiatique d'une femme à l'orée de ses 30 ans, The Last Wedding célèbre l'union entre l'au-delà et notre monde : "une manifestation du pouvoir des ombres, qui m'aide à avancer en éliminant la peur de l’obscurité et de l’inconnu".

Née en 1990 à Stockholm, cette jeune artiste à la double culture franco-suédoise étonne par son itinéraire atypique et la maturité de sa production. Si elle se destine tout d'abord au droit international, Rebecka, après une mission humanitaire au Ghana et un road-trip de cinq mois en Amérique du Sud, change radicalement de voie en 2011, pour se lancer dans des études d’illustration à Paris. Pas vraiment à l’aise avec le formatage imposé en début de cursus, elle développe ses propres projets, réalise des pochettes de disques pour Say Lou Lou et Einleit, collabore avec Lisa Alma, crée des affiches pour Aurora ou le groupe Grand Blanc, tout en s'essayant à l'auto-édition.

A la faveur d’un stage en 2013, Rebecka rencontre Effi Mild et Laurent Zorzin, alors sur le point d’ouvrir leur nouvel espace de la rue de Charonne. Ils l’encouragent à mettre de côté les contraintes liées au contexte illustratif, pour évoluer vers un dessin plus personnel. Peu à peu les idées jaillissent, les croquis s’enchaînent, gagnent en profondeur et les deux galeristes programment la très remarquée exposition VIENS ! au mois de mars 2015, alors même que Rebecka est encore étudiante.

Informations
pratiques

Arts Factory
27 rue de Charonne
75011 Paris

Dates

Du 22 janvier au 29 février 2020 :
lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 12h à 19h30

Prix

0 €

S'y rendre

  • 8 : Ledru-Rollin (261m) 1, 5, 8 : Bastille (467m)

Plus d'infos

Par ici la compagnie !