Actualités
Nuit Blanche 2019, une nouvelle édition en mouvement!
Découvrez les grandes lignes de cette nouvelle Nuit Blanche et notez bien le rendez-vous: Samedi 5 octobre 2019.
Nuit Blanche 2019

Manifestation artistique annuelle dédiée à la création contemporaine, Nuit Blanche est organisée, depuis 2002, par la Ville de Paris, chaque premier samedi du mois d’octobre.

Le temps d’une nuit, la création contemporaine sous toutes ses formes est mise à l’honneur dans la ville, sur l’espace public, dans des établissements culturels, des monuments prestigieux, méconnus ou inaccessibles habituellement. La capitale devient, de 19h à 7h du matin, le lieu de tous les possibles, où chacun peut vivre une expérience artistique hors du commun. Comme toujours, l’événement est gratuit et ouvert à tous.

Quoi de neuf en 2019 ?

Pour la première fois, Nuit Blanche revêtira une dimension métropolitaine affirmée en la faisant rayonner au-delà du territoire parisien. Avec l’appui de la Métropole du Grand Paris, Nuit Blanche investira ainsi largement d’autres communes par différentes manifestations artistiques mettant en valeur leurs talents.

NUIT BLANCHE EN MOUVEMENT DANS PARIS ET SA METROPOLE

Imaginez une Nuit Blanche tout en mouvement, au cours de laquelle les artistes, mais aussi les œuvres et même le public seraient invités à circuler dans Paris : telle est l’idée force de cette prochaine édition de Nuit Blanche. Il s’agit d’insuffler un vaste élan collectif dans cette manifestation bien connue du public et fréquentée tous les ans par plus d’un million de parisiens et de curieux.

Ville-musée, mais aussi ville vivante, et enfin ville qui accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, Paris et pour la première fois plusieurs communes de la métropole seront le cœur vibrant de ce tourbillon traçant ainsi les contours d’une capitale culturelle unie par les artistes.

Paris sera traversée par une grande parade artistique et populaire, et parcourue en tous sens par plusieurs artistes-promeneurs qui ont fait de la marche ou de la circulation leur pratique artistique. Quant au public, il se verra offrir l’expérience inédite du périphérique parisien transformé en vélodrome lumineux, ou pourra visiter au pas de course, le temps d’une grande traversée de Paris, quelques-uns de ses prestigieux musées, opéras et théâtres.

Pourquoi une telle dynamique d’œuvres et de spectateurs ?

Parce que la ville est faite de flux perpétuels et qui s’entrecroisent, parce que la question des mobilités est au cœur des enjeux actuels de nos sociétés, et parce que la création artistique est elle-même en renouvellement permanent, sans cesse à la recherche de nouvelles formes !

Un aperçu du programme

L’idée forte de cette nouvelle édition est une Nuit Blanche en mouvement. Cette Nuit Blanche désire mettre en mobilité toute la nuit les œuvres d’art et le public : à travers l’organisation d’une grande parade artistique et populaire, la transformation en vélodrome d’une portion du périphérique, ou encore la traversée de grandes institutions culturelles parisiennes.

1. La Parade

Croquis parade Nuit Blanche 2019

Populaire et sonore, joyeuse et spectaculaire, la Parade est le cœur festif de cette Nuit Blanche tout en mouvement. Entourées de musiciens et de danseurs, ce sont près d’une quizaine de plateformes artistiques, entièrement conçues par des artistes contemporains, qui circuleront de la Place de la Concorde à la Bastille dans la soirée du 5 octobre 2019.

Fidèle à ses principes, Nuit Blanche assure ici la rencontre entre de grands plasticiens de tous horizons, de toutes générations, et le grand public. L’occasion sera ainsi donnée de voir passer une exposition mobile, un défilé d’œuvres monumentales, délirantes ou fantastiques, poétiques ou exubérantes. La Parade de Nuit Blanche est une fête de la création actuelle sous toutes ses formes.

Devenez ambassadeur·ice·s pour la parade >> Inscrivez-vous ici


2. Les artistes promeneurs

Tacalera 2018

Piétons de Paris

Pour participer au mouvement général de Nuit Blanche 2019, des artistes promeneurs circuleront également dans Paris. Certains emmèneront avec eux le public, d’autres traverseront la ville de façon plus solitaire, certains enfin proposeront au public une performance participative. Pratique commune à toutes et tous, la marche est aussi devenue, au cours du XXe siècle, une pratique artistique à part entière.

3. La Grande Traversée

22h-2h
Sur inscription

Pour incarner et partager cette Nuit Blanche en mouvement, le public est invité à traverser la ville en courant pour explorer en marchant les plus prestigieuses institutions culturelles comme le Théâtre du Châtelet, le Théâtre national de Chaillot, mais aussi les galeries du Louvre ou les collections d’art moderne et contemporain du Centre Pompidou... Cette expérience insolite place Nuit Blanche au croisement de la culture et du sport et s’inscrit dans la perspective des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

À partir d’un même point de départ transformé en village et où chacun pourra venir se mettre en tenue, deux boucles d’environ 8 kilomètres seront proposées aux coureurs, joggeurs, sportifs et marcheurs de tout âge.

Les coureurs des deux parcours partiront à partir 22h00 de la place de la Concorde

Le flux des deux parcours est estimé à 4 heures (départ du premier coureur - arrivée des derniers coureurs). 

Cette proposition s’inspire d’ailleurs d’une célèbre scène de cinéma: dans le film Bande à part de Jean- Luc Godard, réalisé en 1964, trois jeunes gens joués par Claude Brasseur, Anna Karina et Sami Frey, traversent en courant le Louvre, avec la folle idée de le traverser en 45 secondes.

En 2016 dans Visages Villages, c’est au tour de l’artiste JR de courir dans le Louvre tout en poussant le fauteuil roulant de la cinéaste Agnès Varda. Avec la Grande Traversée de Paris, c’est cette fois le public de Nuit Blanche qui pourra rejouer cette fameuse scène, et surtout profiter d’une visite insolite et insolente de plusieurs sites culturels prestigieux de la capitale.

4. Le Vélodrome

Le Vélodrome

De 19H À 7H
Sur le périphérique entre la porte de Pantin et la porte de La Villette

L’espace d’une nuit, de la porte de Pantin à la porte de la Villette, une portion du périphérique sera fermée aux voitures et transformée en un vélodrome citoyen lumineux. Les vélos, accessoirisés de guirlandes led brilleront dans la nuit parisienne. Conviant amateurs et plus aguerris, le parcours se déclinera en une boucle, adaptée aux vitesses de chacun. Un espace piéton sera mis à disposition du public qui pourra profiter librement du spectacle lumineux et sonore.

Un Vélodrome lumineux

Dans une atmosphère de fête rappelant le folklore populaire lié depuis longtemps au monde du vélo, les cyclistes pourront venir tourner en famille ou en mode plus sportif et faire l’expérience inédite du Périphérique, offrant une vision insolite du nord de Paris et de sa Métropole.

Tout autour de ce pont de lumière, la Philharmonie de Paris et le gymnase Ladoumègue s’accorderont à cet esprit de fête populaire en proposant des concerts et des matchs sportifs revisités, afin d’ouvrir Paris vers sa Métropole.

Direction artistique

Directeur artistique

Didier Fusillier

Didier Fusillier

De 2005 à 2015 il est directeur du programme culturel lille3000. En 2015, Didier Fusillier devient président du Parc et de la Grande Halle de la Villette, où il programme de nombreux projets mêlant spectacle vivant, art contemporain et événements populaires, comme l’expérience immersive TeamLab, le développement du réseau des Micro-Folies, le festival 100% ou l’exposition «Toutânkhamon». Fort de son expérience dans le milieu culturel, de la scène nationale de Maubeuge à la MAC de Créteil en passant par la direction artistique des berges de Seine, Didier Fusillier a reçu le Grand Prix National de l’Entreprise Culturelle en 1991 et a été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Conseiller artistique

Jean-Max Colard

Jean-Max Collard

Jean-Max Colard est critique d’art et commissaire de nombreuses expositions en France et à l’étranger comme « Duras Song », (Centre Pompidou, 2015), « La grande galerie du foot » (La Villette, Paris, 2016), « Perpetuals Battles » à Moscou en 2010 (BAIBAKOV art projects) « Offshore » (Ricard, 2005) ou encore « La Nuit des Tableaux Vivants » (Paris Belleville, 2012). Il a également été commissaire associé pour le festival du Printemps de Septembre à Toulouse aux côtés de Christian Bernard. De 1997 à 2017, il a dirigé la page Arts du magazine Les Inrockuptibles. Il travaille actuellement au Centre Pompidou au sein du Département du développement culturel, où il dirige le service de la Parole.

L'affiche de Nuit Blanche 2019


Affiche Nuit Blanche 2019