Maëva Ferreira Da Costa
Expositions
75e SALON REALITES NOUVELLES
Espace Commines
Rendez-vous international de l’art abstrait, le Salon Réalités Nouvelles regagne cette année le centre de Paris et s’articule en trois espaces distincts : sous la verrière de l’Espace Commines dans le quartier du Haut-Marais, au Réfectoire des Cordeliers à Odéon et à la galerie Abstract Project près de Nation.

Le Salon Réalités Nouvelles réunit chaque année des artistes qui présentent chacun une œuvre – peinture, sculpture, gravure, dessin, photographie – aux côtés d’une section arts et sciences, et d’invitations faites à des artistes récemment diplômés ou encore en école d’art. Fondé en 1946, il est animé par un comité d’artistes bénévoles, réunis en une association 1901 qui se donne pour objectif la promotion des œuvres d’art « communément appelé art concret, art non figuratif ou art abstrait ».

Aujourd’hui, l’association Réalités Nouvelles poursuit les actions portées par ses trois piliers que sont le Salon historique annuel, la galerie Abstract Project – déjà 130 expositions présentées tout au long de l’année, près de la place de la Nation, dans cet espace fonctionnant sur le modèle anglo-saxon des nonprofit galleries – et l’organisation de salons Hors les Murs comme à Belgrade (2013), Pékin (2014), Budva au Monténégro (2019) et Shenyang en Chine (2019 et 2021).

Du 22 au 24 octobre 2021, avec le soutien du ministère de la Culture et de l’Adagp, le Salon Réalités Nouvelles maintient son cap de soutien aux artistes faisant acte de la variété de l’art abstrait contemporain et s’articule donc en trois espaces distincts dans Paris. Les artistes sont répartis à l’Espace Commines – 17 rue Commines, Paris 3e – et au Réfectoire des Cordeliers – 15 rue de l’Ecole de Médecine, Paris 6e – tandis qu'une centaine d’œuvres de petit format est présentée à la galerie Abstract Project – 5 rue des Immeubles Industriels, Paris 11e.

Cette année, les installations arts et sciences sont à voir à l’Espace Commines. Curiosita Magnetica, est une installation proposée par les étudiants de l’ARC – atelier de recherche et de création « Interfaces Art, Science et dispositifs d’espace » – de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon, sous la direction de Laurent Karst, architecte-designer du collectif LABOFACTORY et professeur à l’ENSA Dijon, à l’origine de ce travail et du dispositif de recherche sur les champs magnétiques. Maëva Ferreira Da Costa, récemment diplômée de l’ENSA Dijon, présente également trois pièces regroupées sous le titre L'échelle de Kardashev (L'échelle de Kardashev est une méthode de classement de civilisations qui se base sur leur puissance technologique et énergétique).

Partenaires de cette 75e édition, deux galeries proposent en leurs murs un accrochage d’œuvres d'artistes du Salon Réalités Nouvelles : Gimpel & Müller – 12 rue Guénégaud, Paris 6e – et Seine 55 – 55 rue de Seine, Paris 6e.

Enfin, la scénographie au Réfectoire des Cordeliers est réalisée en partenariat avec La Réserve des Arts, une association pionnière qui innove par son approche transversale du réemploi. L’ensemble des cimaises est ainsi réalisé à 100 % à partir de matériaux réemployés.


 

Informations
pratiques

Espace Commines
17 rue Commines
75003 Paris 3

Dates

Du 22 au 24 octobre 2021 :
vendredi, samedi, dimanche de 11h à 19h

Prix

0 € - Entrée libre avec pass sanitaire

S'y rendre

  • 8 : Saint-Sébastien - Froissart (120m) 8 : Filles du Calvaire (124m)

Par ici la compagnie !