Que faire à Paris, le site de la Ville de Paris pour dénicher bons plans culturels, sorties et activités.
+
Plus de critères
  • Gratuit
  • Par âge
  • Enfants


    Ados


    Âge


  • Quand ?
  • Visualisation des jours de la semaine
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  






    h h
  • Quoi ?
  • Type d'évènements

    +Evènements
    +Expos
    +Spectacles
    +Activités

  • Où ?
  • Adresse ----

    Arrondissement


    Plein air

  • Accessibilité
Nos meilleurs plans...










Le Paris des Parisiens

Lamia Magliuli, directrice de la Slow Galerie

Élitistes, les galeries d’art parisiennes et leurs œuvres inabordables? Le cliché a la vie dure (souvent à juste titre), mais il existe heureusement des gens qui travaillent à le défaire. Après avoir été dans une autre vie ingénieure télécoms, Lamia Magliuli a suivi un mastère de reconversion dans la gestion de projets culturels pour réaliser son rêve: ouvrir une galerie. C'est chose faite depuis maintenant trois ans avec la naissance de la Slow Galerie, un havre artistique dédié à l’illustration, la sérigraphie, la gravure. Accueillant et chaleureux, on y flâne dans ses petits espaces enchâssés où les oeuvres colorées foisonnent du sol au plafond, on prend le temps de s'y poser dans le coin-café en libre service... Et surtout on se laisse tenter par des prix accessibles, pour offrir ou se faire plaisir. Lamia parle avec passion de "ses" artistes, qui sont autant de coups de cœur, et notamment de Lucille Clerc, dont les splendides lithographies sont exposées jusqu’au 24 septembre. Elle vous livre ici avec le même enthousiasme ses huit adresses parisiennes favorites.

"Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie" Omar Khayyam

Publié le 31/08/2016
  • QUARTIER

    Celui de la rue Sainte-Marthe, pas loin de l’hôpital Saint-Louis. C’est une rue presque irréelle, étroite et bordée de maisons aux couleurs vives dont les rez-de-chaussées sont occupés par des petits commerces un peu étranges de brocantes et de galeries. On se plonge dans un espace-temps loin de l’agitation et de la grisaille de Paris. C’est la rue rêvée, d’autant qu’elle nous mène vers la Place Sainte-Marthe, ombragée, ravissante et généreuse de terrasses avec moultes bistrots et restaurants. 

    Rue Sainte-Marthe (10e)

    BISTROT

    Celui des Parigots. Pile à mi-chemin de la galerie et de chez moi. Avec son long trottoir garni de tables rondes et colorées, sa terrasse appelle à s’y asseoir. Ils y servent à manger jusqu’à très tard, au-delà de minuit, la cuisine faite maison est soignée, généreuse, savoureuse et abordable, on y est servi par une équipe très sympathique, à l’intérieur le décor est cosy façon fumoir anglais. Très souvent plein, l’ambiance y est joyeuse et animée.

    5 rue du Château d'eau (10e)

    CONCERTS

    Le New Morning. Incontournable pour les amateurs de jazz, mais pas seulement parce que leur programmation s’est élargie ces dernières années au rock, à la musique cubaine… C’est une salle de concert mythique mais l’ambiance y est simple et chaleureuse, en plus implantée dans un quartier très vivant, près de la rue du Faubourg Saint-Denis, on peut s’y retrouver avant ou après pour manger ou boire un verre, forcément on y passe une excellente soirée.

    Rue des Petites Ecuries (10e)

    MUSEE

    Un coup de cœur pour le Musée Jacquemart-André. On y accède par une longue allée de graviers blancs, on pénètre par un escalier à double rampe dans ce qui ressemble davantage à un petit palais qu’à une maison bourgeoise fin 19e. S’ensuit une enfilade de salons, de cabinets de curiosités, de vérandas, où sont présentées dans leur jus des chefs d’œuvres de peinture, des objets curieux, des sculptures…il faut prendre son temps pour visiter, et s’arrêter dans son salon de thé, hors du temps.

    158 boulevard Haussmann (8e)

  • RESTO

    Le Café Popotte. C’est un petit restaurant de quartier, avec une petite terrasse pour les beaux jours, mais le beau temps règne dans ce restaurant toute l’année grâce à l’incroyable gentillesse de son équipe, qui se met en 4 pour qu’on y passe un bon moment : la cuisine est simple mais bonne et généreuse, elle rappelle les plats de nos grands-mères, d’où sans doute le nom du restaurant. Et les brunchs du dimanche sont fameux, mieux vaut arriver tôt (vers midi) si on veut avoir une chance d’y goûter.

    8 rue Lucien Sampaix (11e)

    BOUTIQUE

    Celle de mes copines de Klin d’Oeil, Emilie et Virginie. Le quartier invite déjà à se prélasser, la grande devanture jaune pâle donne sur une petite place où s'est installée une église. On trouve à l’intérieur des objets à foison, fabriqués par de jeunes créateurs, des céramiques, des bijoux, des estampes, des luminaires… La sélection est délicate et abordable et l’accueil des 2 sœurs Emilie et Virginie, est tellement souriant qu’on a du mal à s’extraire de ce lieu où tout est prétexte à s’asseoir et à bavarder.

    6 rue Deguerry (11e)

    INSOLITE

    Le Musée de la magie. On pénètre dans de très anciennes caves voûtées du 16e siècle, fraiches avec une odeur d’ancien temps. C’est une visite très amusante dans un dédale de salles qui racontent l’histoire de la magie, des tours les plus connus aux plus secrets. On retombe un peu en enfance en se laissant fasciner par des illusions d’optique, des machines étranges, et tous ces automates inquiétants qui soudain s’animent en nous fixant de leurs yeux de verre.

    11 rue saint Paul (4e)

    MEDIATHEQUE

    La Médiathèque Françoise Sagan: ouverte depuis un an, le lieu est magnifique, comme une oasis secrète sortie d’un songe, avec son jardin, ses palmiers et ses allées voutées orientalisantes. Elle accueille tout le monde, y compris des populations précaires. Des migrants en utilisent les outils pour apprendre le français ou communiquer avec leur famille restée à l’étranger… C’est un projet très réussi, qui offre la beauté de ses lieux et la culture à tous les publics sans aucun élitisme.

    8 rue Léon Schwatzenberg (10e)

Le club