Actualités
Tout savoir sur la chouette hulotte dans Paris
Ce samedi 11 mars, c’est la 12e édition de la Nuit de la Chouette hulotte. À cette occasion, le musée du Louvre organise une sortie nocturne au Jardin des Tuileries pour découvrir les mœurs de ce rapace nocturne et les actions mises en place afin de favoriser son retour dans le jardin.
Chouettes hulotte

La Hulotte parisienne

Ces dernières années, malgré des conditions favorables, la population de chouettes hulotte a subi un déclin inexpliqué dans Paris intramuros.

Le projet de la Hulotte parisienne, créé en 2010 par un passionné, Romain Sordello, vise à comprendre la cause de ces chiffres alarmants. Depuis quatre ans, des nichoirs sont ainsi installés dans Paris afin de rendre compte de l’évolution de la population de la chouette hulotte dans la ville.

Les nichoirs, les amis de la hulotte

Comme toute espèce cavicole, la chouette hulotte aime se poster dans les cavités, surtout en période de reproduction : le couple de chouettes investit alors un trou dans un arbre qu’il aménage sommairement. La pose de nichoirs artificiels permet donc d’offrir plus d’abris aux chouettes. L’association la Hulotte parisienne a contribué à l’installation de ces nichoirs à oiseaux dans divers endroits à Paris : au jardin du Luxembourg, à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et dans les bois de Boulogne et Vincennes. Ces nichoirs permettent de capturer l’animal, de le baguer afin de l’identifier et de procéder à des vérifications sanitaires (poids, longueur de l’aile, sexe, âge).

Nichoir à hulotte

Où trouver les chouettes hulotte?

Les chouettes hulotte n’ont pas utilisé ces nichoirs disposés à leur intention. Mais pourquoi ? Deux hypothèses: soit ces nichoirs confirment l’absence réelle de chouettes hulotte dans Paris intramuros, soit il y a bien des chouettes hulotte, mais elles n’investissent pas ces nichoirs pour des raisons encore inconnues. Certains facteurs peuvent expliquer que l’oiseau nocturne ait du mal à investir Paris : la pollution sonore et lumineuse, les collisions éventuelles avec les véhicules, les risques d’empoisonnement (raticides).

Par contre, les résultats plus positifs obtenus au bois de Boulogne et surtout au bois de Vincennes nous montrent que même si elle se fait discrète, la chouette hulotte reste bien active dans certains endroits. De plus, sa présence a été détectée dans les cimetières de Thiais, de Pantin et d’Ivry. Ouf !

Le chant de la hulotte

Le chant de la chouette hulotte est très identifiable. Depuis quatre ans des écoutes nocturnes sont réalisées dans les Bois de Vincennes et de Boulogne. Les résultats indiquent que les deux Bois hébergent des populations significatives de hulottes (au moins 5 couples à Boulogne et au moins 10 couples à Vincennes).

Pour entendre son chant, il faut s’armer de patience : il est recommandé d’attendre la tombée de la nuit, lorsque cet oiseau de nuit entame son activité. Pourquoi la hulotte se met-elle à chanter ? Le but n’est pas d’attirer un partenaire éventuel mais plutôt de marquer son territoire. Cependant pour le mâle, il peut parfois s’agir d’annoncer son arrivée lorsqu’il apporte de la nourriture ou d’entamer la parade nuptiale auprès de sa partenaire. Une écoute attentive vous permettra d’ailleurs de remarquer que le chant du mâle et celui de la femelle sont différents. Les chouettes adultes chantent toute l’année, mais l’intensité du chant varie selon les saisons, en fonction des cycles de reproduction, des périodes de mues, des conflits territoriaux.

Alors, amis parisiens, armez-vous de patience et surtout tendez bien l’oreille : avec un peu de chance, vous aussi entendrez le chant de la hulotte !

Chouette hulotte


La 12ème nuit de la Chouette

Jardin des Tuileries
113 rue de Rivoli , 75001 PARIS

Le samedi 11 mars 2017

gratuit
évènement terminé
Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !