Que faire à Paris, le site de la Ville de Paris pour dénicher bons plans culturels, sorties et activités.
+
Plus de critères
  • Gratuit
  • Par âge
  • Enfants


    Ados


    Âge


  • Quand ?
  • Visualisation des jours de la semaine
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  






    h h
  • Quoi ?
  • Type d'évènements

    +Evènements
    +Expos
    +Spectacles
    +Activités

  • Où ?
  • Adresse ----

    Arrondissement


    Plein air

  • Accessibilité

Expositions ◆ Celles qui se terminent bientôt

DR

Quelles sont les expositions à ne pas rater en ce moment ? Voici un florilège de ce que vous pouvez admirer dans les galeries, musées, mais attention, dépêchez-vous, elles se terminent bientôt.

Mis à jour le 30/09/2016

 

L'ART DE CRANER > L'excellente galerie Sakura invite 30 artistes à réinterpréter le thème de la "tête de mort". 100 œuvres incroyablement diverses seront exposées, à l’image d’un fauteuil Ron Arad Big easy peint par le dessinateur Français Mygalo ou de skates réalisés en porcelaine et peint par Noon. Contemporaines, décalées, colorées, intrigantes... Aucune ne laissera les visiteurs indifférents.

Du 2 juillet au 1er octobre // Galerie Sakura (4e) // +d'infos

 

 

 

 

 

SACHA GOLDBERGER, RETROSPECTIVE > Photographe touche-à-tout issu de la pub, le photographe Sacha Goldberger a développé un univers plein d'ironie et de dérision, dont la part la plus connue est sans doute sa série "Super Flamands", où des super héros posent façon peinture flamande de la Renaissance. Vous pouvez admirer un rétrospective sur toutes les facettes de son travail, sur les murs de la Gare d'Austerlitz, et ce durant tout l'été.

Jusqu'au 1er octobre // Gare d'Austerlitz (13e) // +d'infos

 

 

 

 

ELECTROSOUND, DU LAB AU DANCEFLOOR > La musique électronique est un genre toujours jeune, et en pleine évolution. Depuis ses débuts dans les années 50 et les expérimentations de pionniers, il ne cesse de se réinventer au contact des progrés de la technologie. ElectroSound, du lab au dancefloor remonte le temps et vous fait revivre l'histoire de l'électro, découvrir sa culture, ses figures majeures, à travers une frise chronologique parsemée de machines, d'objets, de photos...

Jusqu'au 2 octobre // Fondation EDF (7e) // +d'infos

 

 

 

 

LES ILES DE LA SEINE > Les îles de la Seine sont des terres méconnues. De l’Aube à la mer, plus de 300 îles hier, et encore une centaine aujourd’hui, forment un archipel extraordinaire de mythes, de voyages, d’utopies et de personnages. Au fil d’un périple d’amont en aval, l’expo explore le fleuve et dresse le portrait d’une trentaine d’îles, existantes ou disparues par fragments, tantôt grandioses, tantôt anecdotiques, en s’attardant sur certains moments choisis de leur riche histoire. 

Jusqu'au 2 octobre // Pavillon de l'Arsenal (4e) // +d'infos

 

 

 

 

BEAT GENERATION > La Beat Generation, mouvement littéraire et artistique apparu à la fin des 40's aux États-Unis, scandalisa l’Amérique puritaine et maccarthyste et inspira les mouvements de mai 1968, l’opposition à la guerre du Vietnam, ou encore les hippies de Woodstock.Cette expo exploite des modes de présentation des œuvres « low tech » (vinyles et tourne-disques, carrousels de diapos, projecteurs 16, ci-contre le rouleau original de "On the Road" de Jack Kerouac) et illustre à quel point la Beat Generation a conditionné les développements des contre-cultures contemporaines, dont elle apparaît comme l’origine et auxquelles elle permet de donner sens.

Jusqu'au 3 octobre // Centre Pompidou (4e) // 11-14€ // +d'infos

 

 

 
 

MIROIRS DU DESIR > Le musée Guimet dévoile un pan de son riche fonds d’estampes japonaises et aborde l’image contrastée des femmes : leur place dans la société, les relations qui les unissent ou celles qu’elles entretiennent avec les hommes. Véritable promenade visuelle, l’expo propose un parcours à travers les types de représentations de l’image féminine à la période d’Edo (1603-1868), sans les réduire aux images délicatement érotiques, voire crûment pornographiques, auxquelle le terme "d’estampe japonaise" fut associé.

Jusqu'au 10 octobre // Musée Guimet (16e) // 7-9,50€ // +d'infos

 

 

 

 

ANATOMIE D'UNE COLLECTION > Qui porte quoi ? Telle est la question posée par cette expo au Palais Galliera. De l’habit de cour au bleu de chauffe, entre anonymes et célébrités, elle réunit une centaine de pièces de vêtements et accessoires qui revisitent la mode du XVIIIe siècle à nos jours. Robe de l’impératrice Joséphine, habit de forçat ou tailleur d’Audrey Hepburn, c’est un choix de vêtements incarnés qui reflète la richesse du fonds Galliera.

Du 14 mai au 23 octobre // Palais Galliera (16e) // 6-9€ // +d'infos

 
 
 
 
 

>>> Cliquez là pour voir des expos en  Nocturne

>>> NE PLUS FAIRE LA QUEUE POUR VOIR UNE EXPO