Le Paris des Parisien·ne·s
Verena Walden, une allemande à Paris
"Je n'ai pas encore trouver de raison de quitter Paris!" A l'occasion de la fête de l'Europe, nous avons rencontré Véréna Walden, une comédienne allemande qui depuis 10 ans vit et travaille à Paris.
Verena Walden

Elle n'en revient pas, cela fait une décennie que Véréna a posé ses valises dans notre belle capitale. "J'étais déjà comédienne en Allemagne, mais je rêvais de Paris, j'ai donc auditionné pour la classe libre du cours Florent et j'ai été prise!" En reprenant des cours, elle veut parfaire son jeu en français, "mais finalement, au cinéma ou à la télé, on me donne souvent des rôles d'allemande, on me demande même de forcer mon accent", dit-elle en souriant.

1
Travailler au calme
Le matin, je me pose dans le chesterfield qui est bizarrement toujours libre. J'y apprends mes textes en observant la vie de ce bar où tout le monde se connait!
Palissade
36 rue Sambre et Meuse
Paris 10E
Palissade
2
Ma librairie
Elle est grande et très agréable, j'y trouve tout ce qu'il me faut en littérature et en théâtre. J'ai même trouvé des livres en allemand!
Librairie Les Nouveautés
45 bis rue du faubourg du temple
Paris 10E

Pendant ses années d'études, elle habite de nombreux quartiers, "Nation, Odéon, le Marais, du côté du Jardin du Luxembourg, Bonne Nouvelle..." De castings, en essayages, de voix off en répétitions, elle arpente la ville quotidiennement et toujours à vélo. "J'aime Paris, c'est magnifique, j'aime observer les gens, ils sont beaux, bien habillés et je trouve que le contact humain est plus facile qu'en Allemagne. Ici, il y a une forme de séduction qui est agréable, les vendeuses sont polies, le dialogue est plus facile. On peut être un peu fou aussi et rêver. En Allemagne, les gens sont très pragmatiques, quand on parle d'un projet, il faut toujours être raisonnable, penser aux contraintes." 

3
Chic
Quand je suis dans le coin, j'y prends un café. Je passe après au Bon Marché. C'est un voyage, je suis spectatrice de cette galerie de personnages c'est tellement différent de mon quartier!
café varenne
36, rue de Varenne
Paris 7E

Des projets, Véréna n'en manque pas et sa langue maternelle est devenue un atout de taille. Elle est, depuis peu, professeure de théâtre en allemand pour une classe spéciale du cours Florent. "Il y a des Allemands, des Suisses allemands, des Autrichiens mais aussi des Français bilingues, des germanophiles. Tous ceux qui souhaitent travailler leur langue maternelle sur scène peuvent passer l'audition." En ce moment, elle prépare le spectacle de fin d'année: Hamlet ist tot.keine schwerkraft /hamlet est mort. gravité zéro.

"Avec ce métier, je découvre les joies de la mise en scène et la beauté de ma langue, sa musicalité... C'est Paris qui me fait aimer l'Allemand et je vois les bons côtés de mon pays à présent, comme ses espaces verts par exemple!"

Parc des Buttes Chaumont
4
La Nature à Paris
J'ai la chance d'habiter à côté des Buttes Chaumont. Même si je gagne au loto, je ne quitterais pas ce quartier à cause de ça!
Parc des Buttes-Chaumont
1 rue Botzaris
Paris 19E

Vénéra fait aussi partie d'une troupe allemande à Paris, Schwarzbrotgold. "Cet hiver nous avons joué une pièce qui se moque des clichés sur les allemands. C'était super d'avoir pu réunir le public germanique, parce qu'ici, il n'y a pas vraiment de communauté. Ce n'est pas comme les Français à Berlin, qui se retrouvent dans les mêmes cafés. Ici, les Allemands cherchent à s'intégrer, à devenir français. Je me suis rendue compte qu'il y a vraiment un traumatisme de la culpabilité et presque une honte de notre identité. Rire ensemble, ça nous a fait du bien. Du coup, on prépare une tournée pour les beaux jours."

Cet été, elle va aussi jouer en français: "Andromaque et Hermione dans un projet un peu fou à l'Abbaye de Sorde. c'est un lieu qui est habitué à recevoir des artistes contemporains en résidence mais c'est la première fois qu'il y aura du théâtre." A son retour, elle reprendra ses cours, les castings, le mannequinat, les voix off, mais aussi sa vie de femme et de mère.

La rue Sainte-Marthe, Paris 10
5
Prendre le soleil
J'ai découvert la Place Sainte Marthe lors de mon premier voyage à Paris en 2005. Aujourd'hui, je suis tellement heureuse de vivre à côté, j'y emmène tous mes amis Berlinois.
Les sardines
32 Rue Sainte-Marthe
Paris 10E
6
Comme à la maison
Pour un bon couscous, et pour l'ambiance aussi. J'y suis comme chez moi, j'y ai fêté mon anniversaire et le baptême de ma fille.

Je suis fière d'avoir fait une petite parisienne!

Verena Walden

C'est ainsi que Véréna trouve son équilibre, "je veux continuer à vivre à Paris et travailler partout ailleurs". Depuis quelques années, elle habite Belleville et y a fondé une famille. "Les commerçants, les cafés, les voisins et même les chiens: j'ai découvert mon quartier grâce à ma fille! J'aime beaucoup l'école, je ne connaissais pas le système scolaire français et je trouve super, tout ce qu'ils font en lien avec Paris, les sorties, le cinéma avec Mon premier festival... Je ne comprends pas vraiment ceux qui quittent Paris pour faire des enfants. Moi je suis fière d'avoir fait une petite parisienne!"

L'Europe à Paris

Chaque année en mai, Paris met l'Europe à l'honneur par un programme de concerts, de débats et de rendez-vous festifs sur le Parvis de l'Hôtel de Ville et dans les arrondissements. 

Rendez-vous du 7 au 13 mai 2018
>> Retrouver tout le programme de la Fête de l'Europe ici! 

Newsletter
Chaque semaine, recevez un bon plan et votre semaine en un clic !